La paix soit avec vous !

 

Depuis quelques semaines, nous vivons le temps du carême. Un temps privilégié pour nous poser devant Dieu, pour nous reposer en lui. Un temps pour retrouver ce qui  est essentiel dans nos vies, ce qui lui donne véritablement sens. Un temps surtout pour passer avec le Christ de la mort à la vie, des ténèbres à la lumière, de la peur à la confiance.

Ce chemin de conversion n'est pas un chemin facile. Nous avons souvent du mal à vivre au quotidien la Bonne Nouvelle du matin de Pâques et à nous laisser conduire par elle dans nos vies, dans nos choix, dans nos manières d'être au monde. Ce chemin, les disciples de Jésus l'ont emprunté avant nous et pour eux aussi, il a été difficile. Le soir de la résurrection du Christ, nous dit l’Évangile selon Jean, ils étaient réunis dans une maison, les portes fermées à clés parce qu'ils avaient peur. Mais Jésus vint, se tint au milieu d'eux et leur dit « la paix soit avec vous », à deux reprises. Huit jours plus tard, les disciples étaient à nouveau réunis, les portes toujours verrouillées, mais Jésus les rejoint à nouveau et leur dit une fois encore : « la paix soit avec vous ».

Combien de portes fermons-nous aujourd'hui parce que nous sommes guidés par la peur, combien de fois nous laissons-nous guider par cette même peur plutôt que par  la confiance et l'espérance que le Christ nous a données ? Des peurs légitimes, comme celles des disciples au soir de la Résurrection, mais des peurs qui nous enferment et qui nous empêchent bien souvent de vivre de l'appel de Dieu à passer des ténèbres à sa merveilleuse lumière (1 Pierre 2,9).

Mais le Christ ne se laisse pas arrêter par nos peurs. Il vient nous rejoindre malgré elles, il traverse les murs qu'elles dressent autour de nous pour se tenir là, auprès de  nous, et nous redire aussi souvent que nécessaire : « la paix soit avec vous ». La paix soit avec toi qui a peur du monde dans lequel tu vis, de ce que demain te réserve, de  ce qui pourrait te manquer. La paix soit avec toi qui a peur des autres, qui ferme les verrous de ton cœur par peur d'être blessé, déçu ou trahi. La paix soit avec toi qui  doute, qui ne sait plus très bien en qui et en quoi placer ta confiance.

Sur chacune de nos peurs, le Christ vient poser sa paix. Une paix que nous recevons et que nous sommes appelés à partager à notre tour : « La paix soit avec vous. Comme le Père m'a envoyé, à mon tour je vous envoie » dit Jésus à ses disciples au soir de sa Résurrection (Jean 20,21). Qu'aux lendemains de Pâques, alors que nous serons amenés, en tant que citoyens de ce pays, à faire des choix pour demain, nous puissions nous laisser rejoindre par cette paix que le Christ nous donne et que nous puissions en être les porteurs à notre tour, pour nous et pour le monde.

Marion Heyl