Message du conseil presbytéral suite à la décision du synode nation : "Bénir. Témoins de l'Evangile dans l'accompagnement des personneset des couples".

Suite à la décision du synode national de l’Église protestante unie de France du 17 mai 2015 intitulée « Bénir. Témoins de l'Evangile dans l'accompagnement des personnes et des couples » ouvrant, notamment, « la possibilité, pour celles et ceux qui y voient une juste façon de témoigner de l’Évangile, de pratiquer une bénédiction liturgique des couples mariés de même sexe qui veulent placer leur alliance devant Dieu », diverses réactions se sont exprimées au sein de la paroisse.

 

Le conseil presbytéral a entendu et accueilli ces réactions, qui, dans notre paroisse comme ailleurs, reflètent la diversité qui existe au sein de notre Église sur cette question, diversité non seulement prise en compte mais aussi valorisée par la décision synodale elle-même. Certains ont fait part de leurs joies et d'autres de leurs déceptions quant à cette décision, et beaucoup de questions ont été soulevées : quant au processus synodal même, quant à notre rapport aux Écritures, quant aux implications pratiques de la décision, etc.

 

Le conseil presbytéral a fait le choix de ne pas relayer ces différentes réactions à travers le bulletin paroissial Cap de Caux ou à travers d'autres outils de communication au sein de la paroisse.

Ceci n'a pas pour but de nier cette diversité qui nous constitue, mais plutôt de ne pas transformer les supports de communication de la paroisse en un lieu de débats infinis sur cette question particulière.

D'autres lieux ont déjà été proposés pour la discussion à différents échelons de notre Église et notamment au niveau local.

En effet, deux soirées ont été proposées dans la paroisse au printemps 2014, lors desquelles différents points de vue ont été exprimés, et cela dans le cadre du processus synodal même. De plus, une soirée de lecture de la décision synodale et de partage autour de celle-ci a eu lieu au temple du Havre au début de l'été 2015.

Par ailleurs, rappelons qu'il existe de nombreux autres moyens de se tenir informé de la manière dont la discussion se poursuit au sein de notre Église (notamment par le biais des différents médias protestants qui reflètent eux-même la diversité qui constitue notre Église).

 

Le conseil tient aussi à rappeler ici que les conseillers presbytéraux ainsi que les pasteurs sont tout à fait prêt à entendre vos réactions et à en discuter. N'hésitez pas à nous contacter.

 

Le conseil presbytéral.