Noël approche

La Parole est la vraie lumière. En venant dans le monde, elle éclaire tous les êtres humains. (Jean 1,9)

Noël approche... Nous ne sommes qu'au tout début de la période de l'Avent, mais déjà nous sommes pris dans cette ambiance toute particulière qui anime nos villes en
ce temps de fête. Les jours déclinent, mais peu à peu la lumière du jour est remplacée par celle des guirlandes qui surplombent nos rues, des vitrines de magasins qui s'illuminent, des bougies que nous allumons chez nous. Alors que les gens avaient déjà commencé à se replier vers leur intérieur douillet, fuyant la grisaille de l'automne, les rues se remplissent à nouveau comme en plein été. Les uns y sortent pour faire leurs achats, les autres simplement pour flâner ou pour voir s'illuminer les yeux des enfants devant les animations proposées.


On peut regretter la tournure commerciale que prend ce temps de fête. On peut regretter aussi que tant de personnes célèbrent Noël sans trop savoir pourquoi. On peut regretter que cette période soit si souvent synonyme de stress, de course contre la montre, de pression que l'on se met comme s'il fallait se prouver quelque chose. On peut regretter enfin que pour bien des personnes ce temps est plus encore que d'autres un temps de grande solitude. 

Mais nous pouvons aussi nous réjouir en toute simplicité de cette parenthèse qui s'ouvre dans nos quotidiens et essayer de la partager avec d'autres. Temps de recueillement, temps pour se poser et se reposer en Dieu pour certains. Temps de l'insouciance ou de toutes les folies pour d'autres. Temps en famille ou entre amis. Temps pour se faire plaisir. Temps de fête où nous arrivons parfois à laisser de côté tout ce qui nous pèse au quotidien : les soucis, les angoisses, les colères.

Bien sûr, vivre dans une parenthèse pendant quelques semaines n'empêchera pas le monde de continuer à ne pas tourner rond, et nous nous réveillerons peut-être début anvier avec la gueule de bois, lorsque la parenthèse se sera refermée. Mais en attendant, osons vivre cette joie de Noël quand elle nous rejoint, sans culpabilité, sans amertume, sans crainte. Osons partager à d'autres notre manière de la vivre, mais sachons aussi accueillir ce qui fait sens pour eux, même quand ça paraît très éloigné de nos propres convictions. Laissons la lumière briller pour nous et sachons la porter à celles et ceux qui ont du mal à entrer dans la fête. C'est aussi dans ces touts petits instants de joie, glanés là où nous le pourrons, que le Christ se fait présent dans nos vies, dans nos rencontres, qu'il nous rejoint aujourd'hui encore, que sa lumière brille pour tous les humains, ceux qui le fêtent en cette période de Noël et ceux qui ne le connaissent pas, mais que lui connaît.

Marion Heyl, Pasteur