Préparation au mariage et culte de bénédiction nuptiale

Qu’est-ce que la bénédiction d’un couple à l’occasion de son mariage pour l’Église protestante unie de France ?

Le sens de la bénédiction (bénir, c'est dire du bien)
Par la bénédiction, Dieu offre sa présence à ceux qui la reçoivent; ils peuvent exprimer leur reconnaissance en y répondant de manière concrète dans leur vie. Le couple qui reçoit la bénédiction dans la foi est invité à s’engager en relation à Dieu pour construire ensemble son existence pour son bonheur et celui des autres. Dieu aime chaque personne de manière unique et lui donne la capacité d’aimer à son tour. Ainsi, nous croyons que Dieu participe à la relation d’amour qui se développe entre deux êtres.

La Bible, le centre de la vie de foi
Ce qui se passe à l'Église dépasse la simple conformité à la tradition. Il s’agit principalement, pour le couple, d’affirmer qu’il souhaite vivre cette aventure du couple en présence de Dieu.

Ce qui caractérise la cérémonie protestante de bénédiction d’un couple, c’est l’accent porté sur la Bible. Nous croyons que le partage de paroles de la Bible au sein du couple peut l’aider à construire son amour de manière toujours plus profonde et renouvelée. Avec le don de la Bible par la communauté, le couple est envoyé vers la vie dans le monde accompagné d’une parole qui lui sera une aide, un lieu de ressourcement et d’approfondissement. L’amour de Dieu, dont Jésus-Christ a été le vrai témoin, accompagne tous les moments de la vie du couple qui pourra trouver, dans l’Église protestante unie, une communauté de soutien ouverte, accueillante et respectueuse.

Ouverture et responsabilité
En France aujourd’hui, une majorité de protestants épouse un conjoint d’une autre sensibilité chrétienne (catholique, orthodoxe, évanglique), d’une autre religion, ou d'une spiritualité non religieuse. Il n’est pas demandé au conjoint de changer de spiritualité : il lui est offert d’approfondir sa connaissance de la foi chrétienne, et en particulier protestante, ainsi que celle de sa propre spiritualité. L’Église invite les conjoints à être, chacun, en dialogue avec les convictions spirituelles de l’autre dans le respect et l’ouverture, l’effort de compréhension et l’amour, afin que l’expression de leur sensibilité renforce leur vie de couple plutôt que d’être une barrière entre les conjoints.

La réussite de la vie de couple ne va pas de soi : de vrais dialogues donnent toutes ses chances au couple et limitent le risque d’échec vécu souvent douloureusement. Un échec ne doit pas empêcher quelqu’un de retrouver le bonheur et de profiter de son expérience pour faire en sorte de construire
une relation durable. C’est pourquoi nous accueillons tous les couples et nous travaillons avec eux afin qu’ils puissent s’engager sur un chemin de relations toujours plus vivantes et toujours plus constructives.

Faire un don à l'occasion du mariage
L'Église protestante unie offre ses services gratuitement à tous. Elle ne vit cependant financièrement que grâce aux dons qui lui sont faits.

Un mariage est souvent coûteux. C’est vrai aussi pour l’Église. Il faut savoir que le temps de préparation (plusieurs rencontres, préparation de la liturgie et de la prédication) et de déroulement du service religieux coûte environ 650 euros à l'Église (correspondant aux frais d’un poste rémunéré, pour le temps imparti). Grâce aux donateurs et à la solidarité entre Églises locales, ces frais sont entièrement couverts par l'Église protestante unie qui ne reçoit aucune subvention publique.

Vous pouvez participer aux frais et à la vie de l’Église qui vous accueille, tout particulièrement à l'occasion de votre mariage, en lui faisant un don nominatif (déductible à 66% de l'impôt sur les revenus) qui lui permettra de poursuivre sa mission d'accompagnement des familles. L’Église vous en sera pleinement reconnaissante.
Faire un don permettra à l'Église de rester présente, même en milieu rural, auprès des familles, de les soutenir, et d'annoncer l'Évangile à toutes les
étapes de la vie.
Vous êtes bien entendu libres de déterminer le montant de votre don, selon ce qui vous semblera le plus juste pour vous. Le don est libre.