Méditation pour août 2020

Message du président du Conseil Régional EPUdF Nord-Normandie pour le mois d'août 2020

MÉDITATION POUR LE MOIS D’AOÛT 2020

Psaumes 145, 85, 67, 138 et 63

 

 

Prendre un peu de recul,

Se poser un instant,

Ne pas réfléchir,

Seulement laisser résonner la Parole !

 

Fixer l’horizon,

Laisser sa respiration aller et venir,

Laisser son esprit vagabonder,

Simplement sautiller de pensée en pensée !

 

Ouvrir son être au mystère,

L’œil arrêté sur un détail,

L’oreille absorbée par un mot revenant en écho,

Naturellement accueillir la nouveauté !

 

Voyager de dimanche en dimanche,

Voyager de psaume en psaume,

Voyager parfois sans bouger,

Voyager seul mais ensemble en communion,

Et garder le souvenir d’une image, d’un mot, d’un paysage, d’une parole !

 

« Le Seigneur est rempli de pitié et de tendresse,

Il est patient et plein d’amour,

Le Seigneur est bon pour tous ! » Ps 145

 

Bon pour tous !

Oui pour tous,

Pas uniquement pour moi, ceux qui sont comme moi, ceux qui croient comme moi,

Pas seulement pour moi, ceux qui pensent comme moi, ceux qui choisissent comme moi…

Il est bon pour tous !

Oui pour tous,

Quoique j’en pense, quoique j’en dise,

Sans exception, sans jugement,

Le Seigneur est bon par essence, par amour,

Il est bon pour tous !

Avoir le temps devant soi pour entrer dans ce mystère

En accueillir le sens,

En accepter la réalité !

 

« Amour et fidélité se rencontrent,

Justice et paix s’embrassent,

La fidélité monte de la Terre

Et la justice descend du Ciel ! » Ps 85

 

Elle monte de la Terre,

Jaillissant du cœur de l’Homme,

La fidélité rejoint l’éternité du ciel

Comme une offrande de reconnaissance au Dieu vivant !

Elle descend du Ciel,

Émanant du cœur de Dieu,

La justice vient au secours des injustices des hommes

Comme une bénédiction au service de la fraternité humaine !

L’Amour insondable nourrit l’amour en actes,

La Paix céleste féconde les germes de paix universelle,

L’Amour appelle à la fidélité,

La Paix est source de justice !

Avoir le temps de laisser l’une et l’autre se rencontrer en nous

Voir alors grandir les uns et les autres autour de nous !

 

« Sur la Terre tous verront que tu agis,

Toutes les nations sauront que tu es le Sauveur ! » Ps 67

 

S’effacer devant Sa présence,

Laisser les nations regarder à Lui,

Ne pas s’approprier Son œuvre,

Signifier Son agir et mettre en lumière Son salut !

Reconnaître en toute chose le fruit de sa bénédiction,

Vivre des bienfaits qu’elle féconde,

S’attendre à sa venue avec chaque aurore et en chaque instant du jour et de la nuit !

Être l’un du peuple qui rend grâces,

Être l’un des nations qui chante sa joie,

Être l’un des bénis qui Le respecte !

Avoir le temps de laisser la bénédiction féconder la Terre

Et féconder les cœurs,

Voir alors les déserts fleurir et les cœurs battre paisiblement !

 

 

 

« Tu as tenu tes promesses au-delà de ce que nous attendions de Toi ! » Ps 138

 

Se laisser surprendre par la générosité de la Grâce,

Se laisser surprendre par l’abondance des bienfaits,

Se laisser surprendre par l’inattendu de la bienveillance,

Se laisser saisir par la chaleur de la présence !

Dieu ne se dérobe pas,

Dieu n’abandonne pas,

Dieu ne retient pas Son amour,

Dieu n’est pas avare en bénédictions !

Au-delà de ce que tu peux croire, Il est,

Au-delà de ce que tu peux imaginer, Il créé,

Au-delà de ce que tu espères, Il donne,

Au-delà de ce que tu connais, Il aime !

Et nos yeux s’émerveillent devant Sa création et Ses créatures,

Et nos oreilles s’émerveillent de Sa parole et des paroles en Son nom,

Et nos bouches chantent Ses œuvres merveilleuses,

Et nos cœurs bondissent de joie au tempo de Ses bénédictions !

Avoir le temps de laisser monter l’action de grâces

Oser la danse de la reconnaissance

Avec tous les peuples de la Terre !

 

« Ton amour vaut mieux que la vie,

Ma bouche chantera ta louange ! » Ps 63

 

Valoir mieux que la vie,

Avoir un bien plus précieux que sa vie,

Prendre conscience de cette réalité non totalement incarnée,

Vivre cette assurance de la confiance et de l’abandon à l’origine de cet Amour insondable !

Placer l’Amour de Dieu au-delà de nos jugements de valeur,

Prendre soin des bienfaits de cet Amour bien plus que de tout ce qui peut avoir valeur à nos yeux,

Sortir de nos échelles de valeur et lire le monde à l’once de cet Amour éternel !

Te sais-tu aimé bien plus que ce que tu aimes la vie ?

Te sens-tu aimé bien plus que ce que tu aimes la vie ?

L’Amour de ton Dieu vaut mieux que ta vie !

L’Amour de Dieu vaut mieux que la vie !

Avoir du temps devant soi pour mesurer la profondeur de cet Amour,

Avoir de l’espace autour de soi pour découvrir l’immensité de cet Amour,

Avoir de l’audace pour prendre le temps,

Se donner de l’espace

Pour se laisser aimer sans mesure !

 

Pasteur Olivier Filhol

 

Partager par mail
Publié le 29 juillet 2020

Pour aller plus loin sur le même thème

Méditation pour le 7 mars 2021

Publié le 03 mars 2021
Message du président du Conseil Régional EPUdF Nord-Normandie pour le 7 mars 2021.
MÉDITATION DIMANCHE 7 MARS 2021 Psaume 19 Le ciel raconte…   Depuis le matin du monde, le matin où il fût habité des astres ponctuant le temps, Le ciel raconte comme un  livre l’Histoire du temps qui passe, Peuplé de signes posés par Grâce, Voûte céleste enveloppant la Terre. Regarde et écoute...

Méditation pour le 7 février 2021

Publié le 03 février 2021
Message du président du Conseil Régional EPUdF Nord-Normandie pour le 7 février 2021.
MÉDITATION DIMANCHE 7 FEVRIER 2021 Psaume 147 Une intelligence sans limite ! Le psalmiste attribue au Seigneur une intelligence sans limite, Tout puissant Créateur des Cieux et de la Terre, Tout puissant Rédempteur de tout vivant, Tout puissant Aimant qui attire à Lui et rejoint chacun par Amour… Tout puissant ? Dans une toute f...

Méditation pour le 31 janvier 2021

Publié le 27 janvier 2021
Message du président du Conseil Régional EPUdF Nord-Normandie pour le 31 janvier 2021.
MÉDITATION DIMANCHE 31 JANVIER 2021 Psaume 95 Des preuves… Pour croire que le printemps reviendra… Nous les cherchons parfois lorsque la nature est endormie, Figée par le froid de l’hiver, Dénudée au point d’avoir fait taire le chant de l’oiseau, Devenue au premier regard inhospitalière lorsqu’aucun signe de...