Méditation pour le 15 mars 2020

Petite méditation proposée par le pasteur Olivier Filhol, président du CR EPUdF NN pour ce dimanche 15 mars 2020

La rencontre entre Jésus et la Samaritaine dans Jn 4/ 7 à 29

En fait Jésus avait-il soif ?

Finalement il n’a pas eu à boire !



-Jésus demande quelque chose : c’est une chose rare dans l’Evangile et la femme entre en discussion sans se soumettre à la demande d’un homme, qui plus est un ’étranger, c’est tout aussi rare dans l’Evangile…

-Jésus devient énigmatique puisque face à l’attitude de la femme il inverse la demande et la femme devient pragmatique puisqu’elle l’interpelle sur les moyens qu’il possède pour lui donner à boire…

-La femme dans son dialogue de compréhension fait référence au passé (Jacob), Jésus lui pour se faire comprendre, se projette vers le futur (le moment arrive)…

Si Jésus avait réellement soif au final il n’a pas bu !

La femme elle, a bu ses paroles et en oublie sa cruche,

elle ne ramène pas d’eau à ceux qui attendent

pourtant d’avoir l’eau du puits pour se désaltérer !



-Nous avons soif de beaucoup de choses, quel chemin, quelles rencontres pour découvrir au-delà de nos préoccupations quotidiennes l’essentiel : la présence de Celui qui a quelque chose pour nous et qu’il est urgent d’aller partager après en avoir pris conscience à l’image de la Samaritaine…

- La prise de conscience ne trouve pas son origine dans la relecture de notre passé mais dans le regard confiant posé sur le futur, la réalisation de la promesse de Dieu pour nous et pour le monde…

Oui comme Jésus  le demandait à la Samaritaine 

nous pouvons dire au Père

"Donne nous à boire... l'Espérance", 

 

Comme la Samaritaine le demandait à Jésus 

nous pouvons demander au Christ de nous

" Donner l'eau vive » qu'Il propose, 

sachant que l'Esprit nous permet de discerner
comment l'Un et l'Autre répondent à notre attente à travers la
méditation de la Parole

 et dans le dialogue intime de la prière confiante.

 

Pasteur Olivier Filhol

Partager par mail
Publié le 14 mars 2020

Commentaires

Aucun commentaire