Méditation pour le 22 mars 2020

MEDITATION DU DIMANCHE 22 MARS 2020

1 Samuel 16 / 1 à 13

 

 

Samuel, le Seigneur, Jessé et David…

Les uns parlent, dialoguent, un reste silencieux,

Un tâtonne, Un guide, un avertit, reçoit le signe,

Un Autre accompagne tout cela de sa présence,

guide les dialogues,

inspire les gestes,

et se donne pleinement pour toujours, l'Esprit!,

 

 

Il faut à l’un dépasser ce que son regard voit, ne pas s’arrêter à la force, à la beauté, à tout ce qui pourra faire croire que l’on peut choisir seul pour tous.

Il faut à l’un avoir assez d’autorité pour dire : « il en reste un là-bas, à qui l’on n’a pas pensé », pour faire taire peut-être la jalousie silencieuse des frères non choisis, pour encourager le plus jeune à s’avancer. 

Il faut à l'un l'obeissance nécessaire face à l'adulte, en présence des anciens, en présence de ses frères, face à l'inconnu pour s'avancer en silence.

I

Il faut l’Esprit du Seigneur pour que la Paix règne au milieu de ce groupe d’hommes.

Il faut l’Esprit du Seigneur pour vivre dans la confiance le choix et poser le signe.

Il faut l’Esprit du Seigneur pour que ce signe demain soit reconnu

et accompagne la vie au service du peuple.

 

Toi, le Seigneur, toi et toi…

 

Pour discerner ce qui sera au service de tous,

Pour que l’on n’oublie pas ce qui est caché mais qui est là prêt pour le service,

Pour poser le signe ou le recevoir,

Et le Seigneur pour tout bénir !

 

...Pour tous!

 

Et l’huile sera versée, l’onction sera donnée,

l’Esprit jamais ne se retirera de ton cœur, de ta vie

Et tout cela pour le service d’un plus grand nombre encore

Pour le service de la Vie !

 

Pasteur Olivier Filhol

 

 

 

 

Partager par mail
Publié le 19 mars 2020

Commentaires

Aucun commentaire