Partage en Région Février 2020

Février 2020-N°59

 

Une reprise sur la durée…

Les interruptions de service SNCF avaient contraint le Conseil régional à supprimer sa séance de décembre et c’est donc après une pause de 3 mois que nous nous sommes réunis sur 3 jours à Amiens les 7, 8 et 9 février derniers, au complet et heureux de nous retrouver. Une grande partie du temps fut consacrée à la relecture de la vie de cette mandature et au partage en vue du renouvellement du Conseil, étant entendu que les appels seront fonction des départs et après les élections programmées dans les AG.

En prenant du recul, sur ces 3 années écoulées, nous avons pointé les évolutions positives au nombre desquelles la mise en place des solidarités au sein de la région pour faire face aux vacances pastorales répétées ; mais aussi les freins ou les manques. Il est toujours difficile de connaître les lieux, les personnes, les contextes et donc d’assumer des décisions importantes sans connaître complètement un sujet (les mandats, les nominations, les finances, les bâtiments…). Il faut donc avancer dans la confiance vis-à-vis des différents conseils et instances. Il est à noter que la particularité d’un conseil régional est d’être une instance de l’Eglise sans lieu de vie commun, qui organise « pour d’autres » face à la liberté de chaque AC de dire son désaccord si elle ne s’y retrouve pas. Le dialogue et la confiance mutuelle sont alors à vivre les uns vis-à-vis des autres, les uns pour les autres afin d’œuvrer ensemble au nom de l’Evangile là où nous sommes, dans les responsabilités particulières de chacun mais aussi collégiales, pour que grandisse la communion fraternelle et la joie d’être témoins et acteurs de la Bonne Nouvelle.

Nous avons évoqué les personnes qui nous ont quittés, parmi elles : Michel De Visme très impliqué dans la vie de Saint-Amand-les-Eaux, et d’Hélène Lavenant qui a assumé la présidence du CP de Thiérache. Tous deux ont été membres du conseil du consistoire et du synode régional. Nos prières accompagnent leurs familles.

Les temps de méditation nous ont accompagnés dans la prise en considération de la mission de l’Eglise : avec la présentation de Jésus au temple (Luc 2 : 22-38) Siméon « voit » et confesse alors qu’Anne loue et confesse. Deux témoins pour avertir le peuple que le salut n’est plus une promesse ou une prophétie mais que désormais, il est là. Avec le baptême (Mt 3 : 13-17), on assiste à la résistance de Jean le Baptiste et à l’encouragement de Jésus qui s’associe. Ainsi quand nous-mêmes, appelés à agir, nous sommes hésitants, il est inutile de se justifier : Christ est à nos côtés, le divin rejoint l’humain.







L’exercice financier de la région n’est pas encore bouclé. Cependant, les contributions annoncées n’ont pas été totalement honorées par 12 AC, ce qui représente un manque de 45 127€. Le plus surprenant réside dans le fait qu’alors que depuis trois ans, les AC décident elles-mêmes le montant de leur participation et s’engagent par voix synodale, rares sont celles qui ont donné une explication à leur insuffisance, laissant la trésorière et le conseil tenter des interprétations qui ne facilitent pas les projections à venir. Comment améliorer l’information, quelles initiatives seront à mettre en place pour sensibiliser les nouveaux trésoriers à plus de dialogue ? Le conseil s’interroge sur la dimension que pourrait prendre la prochaine rencontre d’animation financière pour faciliter la présence d’un maximum de personnes : rencontre unique en un même lieu ou sur deux lieux différents ?

Le conseil a pris plusieurs décisions relatives aux bâtiments (décisions transmises par la CRI), aux mandats pour la célébration régulière des cultes dans les paroisses du Douaisis et de Reims-Epernay, et au crédit documentation de 275€ pour chaque aumônier hospitalier.

Grand Kiff pour les 15-20 ans du 29 juillet au 2 août : les consistoires PHAM et Haute Normandie sont en cours de réflexion pour engager des jeunes dans l’aventure. Nous en profitons pour rappeler que toute inscription après le 15 mai 2020 fera passer le prix individuel de 95€ à 120€. Ces consistoires s’impliqueraient financièrement pour le transport. Chaque AC peut aussi faire plus bien sûr, pour faciliter la participation des jeunes. Quant aux aînés qui ont dépassé l’âge cible, leur inscription est possible en tant qu’animateurs. La région prendra en charge la participation des pasteurs qui accompagnent. La sensibilisation par « les ambassadeurs » s’organise différemment, Patricia Rahamélison reste disponible pour toute réflexion, il est conseillé aussi d’aller prendre les informations directement sur le site du grand Kiff où la région va déclarer un camp auquel toute inscription pourra se rattacher, cela devrait de faire lors d'une rencontre de Patricia et Olivier avec Christine Mielke et maxime Jean que nous avions reçu lors du dernier synode régional, rencontre en date du lundi 10 février. https://legrandkiff.org

 

Echos de l’Assemblée Générale de la FPF :

Quatre organisations nouvelles ont été accueillies : l’Association protestante des amis des Tziganes (APATZI), l’association Emprunte Formation, la Communauté des Eglises protestantes francophones (anciennement CEEEFE) et la Fondation des Diaconesses de Reuilly.

FykseTveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Eglises en fin de mandat, est intervenu en rappelant le rôle du COE dans l’accompagnement des Eglises vers l’unité ou la communion. Pour lui, l’œcuménisme est un mouvement qui devrait renouveler les églises de l’intérieur et non chercher à fusionner ou amalgamer. La mission du COE est d’avancer vers le Règne de Dieu au côté des personnes marginalisées et d’être ainsi témoins de l’Evangile et se décline dans un programme qui veille au droit et à la protection des enfants, à la santé mondiale, à une justice respectueuse de l’individu, à la justice climatique et économique, à la question des personnes migrantes et apatrides, à ‘édification de la paix dans les zones de violence, à l’éradication du racisme et de la xénophobie. Ces combats-là devraient être notre conviction première et faire notre unité.

L’AG a retenu trois recommandations relatives au :

Nous vous invitons à consulter directement le site de la FPF www.protestants.org

 



Prochaine fermeture du secrétariat régional :

Du 17 avril au soir au 27 avril matin



En cette période d’Assemblées générales, le conseil accompagne de sa prière et de ses messages d’encouragement les communautés locales de la Région, reconnaissance à celles et ceux qui ont offert de leur temps et de leurs compétences et qui quittent leur fonction à l’occasion de ces Assemblées, reconnaissance à celles et ceux qui ont accepté de s’engager pour un temps dans ce ministère collégial de conseiller presbytéral !