AUMÔNERIE DES PRISONS

Des femmes dans une petite cour qui parlent, rient, pleurent, se chamaillent, se réconfortent, se racontent : « vous savez, parfois j'ai juste envie de me faire souffrir, je ne sais pas pourquoi … y'a que la prière qui m'apaise dans ces cas là. ». Ce tableau est celui qui s'est dressé pas très loin de chez vous, à Valence, avenue de Chabeuil, derrière ces hauts murs, derrière ces barbelés, derrière …
Alors j'ai envie de vous raconter ce qui se passe derrière ces murs, les belles choses qui s'y vivent. Je suis depuis peu aumônier protestant à la Maison d'Arrêt de Valence: c'est un ministère bénévole qui est porté par l'ensemble Valence-deux-rives, c'est à dire vous, vous tous qui êtes l'Église. En effet, vous portez cette mission par vos prières, vos pensées, vos encouragements, votre écoute.
Au quartier femmes dans lequel j'exerce, j'ai déjà pu voir de belles images maintenant gravées dans ma mémoire : une surveillante consolant une femme détenue en larmes et lui tenant la main ; une femme détenue qui traduit à une autre le contenu de sa lettre et lui offre son aide pour les démarches administratives, une autre qui s'occupe de mettre la salle de culte en place et qui fait le choix de distribuer une allumette à toutes les femmes présentes afin qu'elles puissent allumer chacune une bougie qu'elles éteindront elles-mêmes à la fin.
Alors oui, la prison ce n'est pas que cela, c'est aussi de la violence verbale, parfois physique, nous ne l'oublions pas… Mais c'est justement là que se situe le miracle : au cœur de cet univers de souffrance chargé d'une pesanteur extrême, se vit aussi de la bienveillance, de la solidarité, de l'amour fraternel. Dans ces ténèbres, une lumière jaillit, celle du Christ qui y est déjà présent et s'y manifeste au travers d'hommes et de femmes.
Alors je crois que par vos prières, cette lumière peut continuer à grandir et à faire reculer les ténèbres dans la vie de ces hommes et de ces femmes, je crois que ces frères et sœurs en Christ et en humanité pourront ouvrir leur cœur et se laisser toucher par l'Amour de Dieu qui transforme nos vies.
D'avance merci.

Amélie FRANCO