10 questions pratiques

La reprise des cultes possible dès le dimanche de Pentecôte soulève autant d’enthousiasme que de questions sur les mesures de précaution à respecter.

1. Qui décide de la réouverture des lieux de culte ?

Chaque conseil presbytéral décide de la date de reprise des cultes quand il estime que toutes les conditions de réouverture sont réunies.

 

2. Quelles sont les modalités d’accueil à respecter pour suivre les cultes dans les meilleures conditions ?

Le conseil presbytéral doit évaluer combien de personnes peuvent assister en respectant un bon mètre de distance entre chaque personne. Ce nombre doit être affiché à la porte du lieu de culte. Concernant l’entrée dans le lieu de culte, la désinfection des mains sera obligatoire.

 

3. Faut-il désinfecter entièrement les locaux avant le culte ?

Non, un nettoyage simple avec un produit d’entretien ordinaire suffit. Toutefois, si vous avez plusieurs cultes d’affilée le même jour, prévoir une demi-heure entre chaque culte pour nettoyer les surfaces à portée de main et aérer.

 

4. Doit-on porter un masque pendant le culte ?

Oui, le port du masque est obligatoire sauf pour le célébrant qui fera particulièrement attention à la distance avec l'assemblée.

 

5. Quels sont les moments particulièrement à risque durant le culte ?

Il faut redoubler de prudence lors de l’entrée, les moments de chants, la Sainte Cène et la sortie.

Une attention particulière sera portée sur les entrées et les sorties des édifices. Pour chaque lieu de culte, une personne identifiée sera ainsi désignée par l’organisation pour réguler le flux, veiller au nombre de personnes présentes à l’intérieur des bâtiments et éviter les attroupements aux abords de ceux-ci. Lors du chant, il faut impérativement garder son masque.

 

6. Qu’en est-il des objets ?

S'il y a plusieurs cultes dans la journée, Il faut éviter tout matériel mis à disposition habituellement (carnets de chants, bibles, coussins) et privilégier la vidéo-projection ou l’impression de feuilles à utilisation unique.

 

7. Quelles mesures prendre concernant la Sainte Cène ?

La distribution de la cène est un moment à risque. La décision de la maintenir doit être prise en toute connaissance de cause, avec une attention particulière.

Les personnes chargées de préparer la Cène doivent au préalable s’être lavées les mains avec du gel hydro-alcoolique et porter un masque. 

 

8. Qu’en est-il des événements de groupes, réunions, etc ?

Il faut les limiter autant que possible (avec un nombre maximal de 10 participants) et privilégier le plein air. On attendra le mois de septembre pour partager un verre de l’amitié ou un repas de paroisse.

 

9. Est-ce que les colonies de vacances seront maintenues cet été ?

Il est encore trop tôt pour se prononcer mais des décisions à ce sujet seront annoncées prochainement.

 

10. Comment tenir informés les fidèles de ces nouvelles mesures ?

Les personnes sont informées par le conseil presbytéral des conditions d’accueil, des mesures d’hygiène et de distanciation physique (gestes « barrières ») et de l’adaptation des rites aux contraintes sanitaires : information préalable en ligne, panneaux d’information dans l’édifice, prise de parole du responsable au début du culte et à chaque phase lorsque c’est nécessaire, au besoin une traduction doit être assurée.

Vous avez d’autres questions à ce sujet, n’hésitez pas à nous écrire à : communication@eglise-protestante-unie.fr

Ministère intérieur : Lignes directrices concernant la lutte contre la pandémie de COVID pour la reprise des cultes

Protocole national de déconfinement

 

Partager par mail
Publié le 28 mai 2020