Bilan des couloirs humanitaires

Qu’en est-il aujourd’hui du projet « couloirs humanitaires », initié en mars 2017 par plusieurs associations œcuméniques dont la Fédération de l’Entraide Protestante (FEP) et la Fédération Protestante de France (FPF) ?

Le projet a pour objectif depuis 2017, l’accueil de 500 personnes originaires pour la plupart de Syrie, réfugiées dans les camps du Liban et en situation de grande vulnérabilité. Ces personnes sont accueillies légalement en France dans le réseau de la FEP et de ses partenaires locaux. Elles n’arrivent en France qu’une fois assuré leur accueil dans de bonnes conditions par un collectif d’accueil local.

Une première étude sur ce projet publiée

La FEP et les associations partenaires du projet ont publié une première étude sur les familles arrivées en France depuis juillet 2017. Cette étude, réalisée en 2018, révèle que 65% des familles accueillies sont satisfaites de leur hébergement en France.

Toutefois, si 83% des familles ont enregistré leur demande d’asile 15 jours après leur arrivée en France comme prévu dans le protocole, près de la moitié de ces familles n’a pas été entendue par l’OFPRA (Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides) durant les trois premiers mois suivant leur arrivée en France.

Des points d’amélioration à prendre au sérieux

Les réfugiés bénéficiaires de cette action ont indiqué que leur niveau de français de départ a pu évoluer positivement, de même qu’ils ont bien reçu l’accès aux soins gratuit. On ne leur propose toutefois pas encore d’activités sociales rémunérées.

L’étude relève ainsi des points d’amélioration : assurer l’accès à un accompagnement social et administratif de qualité, respecter les délais fixés par le protocole, assurer un accès rapide aux soins, améliorer l’accès au cours de français, au bénévolat, à la formation et au marché du travail…

Les couloirs humanitaires, vivre la fraternité

Sur les couloirs humanitaires, un article de la FEP

Synthèse de l’étude sur les couloirs humanitaires

L’étude dans sa version complète

Partager par mail
Publié le 24 juillet 2019

Commentaires

Aucun commentaire