De la violence et des moyens d’en sortir

Edito 

Des initiatives fleurissent dans les Eglises pour aider à libérer la parole des victimes de violence. Violence envers les enfants, envers la conjointe ou le conjoint, violence au sein de l’Eglise, le fléau de la violence prend des formes multiples et sournoises.

Comment prévenir, protéger, agir ? L’Eglise protestante unie a mis l’année dernière à disposition de ses pasteurs et conseillers presbytéraux un guide appelé « repères et conduites à tenir dans les situations de pédophilie », mais d’autres formes de violence nécessitent aussi notre engagement. Ce guide est accessible à tous sur le site. 

 

L’Eglise adventiste du septième jour, de son côté, a édité une brochure « Contre les abus » qui est fort utile. Sont listés et décrits précisément les abus fréquents : maltraitance et violence physique, psycho-logique, harcèlement, abus sexuel, et abus spirituel.

En regard, la bientraitance est décrite avec ses fruits.

L’Eglise affirme le soin des petits et des plus fragiles. Elle doit se former pour passer de l’affirmation à l’action.

Emmanuelle Seyboldt

"Vivre ensemble" le Synode national à Grenoble

Avec le pasteur Christian Galtier, modérateur, le Conseil national a consacré une grande partie de sa session à préparer le prochain Synode national, qui sera accueilli par l’Eglise de Grenoble, du 30 mai au 2 juin prochains. Emploi du temps, relecture des rapports des services de l’Union nationale, dossier financier, préparation des travaux de groupe autour de ces rapports, projets à soutenir par l’offrande du synode, de nombreux points ont été abordés..

La révision de nos Textes de référence sera le sujet central du synode. Le Conseil a choisi de l’intituler « Vivre ensemble », avec comme sous-titre « Révision des Textes de référence »En effet, l’intérêt de ce travail de révision réside dans l’appropriation et l’adaptation régulière de nos règles de vie commune. « Si l’Eglise révise, se réforme, se renouvelle, c’est pour approfondir la foi et le témoignage de ses membres, pour mieux servir l’annonce de la grâce, dans des contextes qui changent » (extrait du rapport introductif).

Tous les membres de l’Eglise sont invités à porter le Synode dans la prière.

Télécharger les Echos du Conseil national de mars 2019.

 

Partager par mail
Publié le 30 mars 2019

Commentaires

Aucun commentaire