Echange franco beninois

Du 6 au 18 mai se tiendra à Royan la phase aller du projet Benin-Royan 2022. C’est un projet d’échange et de témoignage évangélique entre l’Église protestante unie de Royan et l’Église protestante méthodiste du Bénin.

Chantal Gohungo Vianou, pasteure à Royan, d’origine béninoise présente ce projet.

Après ma nomination comme pasteure associée à Royan en septembre 2018, le Conseil presbytéral m’avait demandé de leur parler du Bénin et de mon Église. Ce que j’avais fait avec le concours technique de Monsieur Simon VIANOU. À l’issue de cette présentation, quelques paroissiens ont souhaité aller découvrir l’Eglise protestante méthodiste et le Bénin. C’est de là que l’idée a germé.

Le président de l’Église, le Révérend Amos Kponjésu Hounsa, lors d’un de ses voyages en France et à Royan en 2019, a été approché par ces paroissiens qui voulaient savoir ce qu’il en pensait. Et son avis était favorable. La demande de ces paroissiens a été étudiée au niveau du Conseil presbytéral de Royan qui n’y trouvait pas non plus d’inconvénients. Après réflexion, nous avons élaboré un projet aller et retour porté par nos deux Eglises que nous avons soumis au financement de la CEVAA. Le projet a été retenu pour se dérouler en 2020 et 2021. La covid -19 ne nous a pas permis de le réaliser. Mais l’heure de Dieu étant la meilleure, nous pensons que c’est le temps qu’il a voulu pour la réalisation de ce projet.

Quels sont les objectifs de ce projet ?

Le projet regroupe 20 Béninois et 20 Français avec la volonté de découvrir et partager des expériences spirituelles, diaconales et culturelles qui permettent le renforcement du témoignage évangélique entre l’Église protestante unie de Royan et l’Église Protestante Méthodiste du Bénin.

Peut-on parler de jumelage ou cela pourrait-il être considéré comme un résultat attendu ?

Le jumelage ne faisait pas partie explicitement de ce projet mais il n’est pas exclu. Cela dépendra de sa réussite et de la capacité de nos ambassadeurs à saisir des opportunités pendant les discussions publiques ou privées avec les paroissiens de Royan, avec les responsables de l’EPUdF, du DEFAP… des idées peuvent naître et déboucher sur des jumelages à court et moyen terme. De toute façon rien n’est exclu mais le jumelage ne faisait pas partie de ce projet.

Comment envisagez-vous cet échange aller et retour ?

Le projet est conçu pour se dérouler dans les deux sens. La première phase, les Béninois vont séjourner en France du 6 au 18 mai 2022 pour découvrir et partager leurs expériences. Du 18 au 28 novembre 2022 par la grâce de Dieu, ce sera au tour des Français de séjourner au Bénin.

 Extrait de Forum des Médias Chrétiens d’Afrique Francophone

Ecouter un entretien avec la pasteure Chantal Vianou

Partager par mail
Publié le 04 mai 2022

Pour aller plus loin sur le même thème

Comment soutenir l'Ukraine

Publié le 07 mars 2022
Dans le cadre des tragiques évènements qui bouleversent l’Ukraine, la plateforme Solidarité Protestante, en lien avec le réseau des institutions protestantes agissant dans le domaine humanitaire, a ouvert un espace de collecte dédié « Solidarité Protestante-Ukraine »
A travers votre don vous pouvez exprimer une fraternité concrète auprès de nos frères et sœurs en Ukraine ou...

En route vers Karlsruhe #2

Publié le 01 mars 2022
Les 25 et 26 février 2022, la Conférence des Eglises en Europe (KEK) a organisé en visioconférence la première étape de la préparation à l’Assemblée du Conseil Œcuménique des Églises (COE)
L’Assemblée du COE se tiendra du 31 août au 8 septembre à Karlsruhe, en Allemagne. Les 25 et 26 février, les futurs participants à cette assemblée...

Prier pour la paix en Ukraine

Publié le 24 février 2022
Seigneur, prends pitié ! Ce sont les mots qui reviennent dans nos esprits sans cesse. De toutes parts, s’élèvent des appels à paix. De nombreuses organisations chrétiennes internationales appellent à la prière et la solidarité pour l'Ukraine.
Seigneur prends pitié ! Alors qu’une guerre sans déclaration de guerre a embrasé l’Europe, nous restons bouche-bée devant l’impensable,...