Elections européennes

Le 26 mai prochain auront lieu les élections européennes. C’est un moment très important pour chaque personne vivant dans l’Union européenne. La Conférence des Églises européennes vient d’envoyer un texte de réflexion et de questions à toutes ses Églises membres

Soit 114 Églises orthodoxes, anglicanes et protestantes. L’Église protestante unie, membre de la KEK (abréviation courante de la Conférence des Églises européennes), relaie ici cet appel à réfléchir et s’engager au moment des élections européennes, pour une Europe de paix, de justice sociale et de solidarité.

Une vingtaine de questions sont soulevées dans ce document, reprenant l’ensemble des préoccupations actuelles : équilibre entre considérations sociales et écologiques, transparence et équité du secteur bancaire et financier, éradication de la pauvreté et de l’exclusion sociale, coordination des politiques de développement, respect des droits humains, de la liberté de religion et de conviction, et bien d’autres sujets encore…

 

Ce sont autant de pistes qui peuvent être travaillées pour soi ou en Église, et qui sont autant de clefs pour étudier les propositions des candidats aux élections.

N’hésitez pas à relayer ce document, à l’imprimer, à le diffuser au cours de vos prochaines rencontres !

Partager par mail
Publié le 03 avril 2019

Commentaires

G. Paul| Jeudi 4 avril 2019 à 18 h 45
Il y a peu, j'ai vu sur le fronton de mon temple une banderole avec l'inscription suivante : " Liberté, Egalité, Fraternité, accueillons les réfugiés ".
J'ai été très choqué tant par la manière que par le texte . La devise républicaine sur le fronton de la maison de Dieu ! Ensuite je pense qu'il s'agit d'une affaire laïque et si il faut parler de la générosité qu'un chrétien doit avoir vis à vis de son prochain, peut être aurait-on pu dire que Dieu nous demande d'accueillir les malheureux.
Je vois que l'Eglise Unifiée poursuit son engagement politique et veut nous guider pour les élections européennes jusqu'à nous parler des banques et à nous demander de vérifier à quel parti adhère le candidat pour lequel on veut voter. S'il vous plait, parlons du Christ et de son enseignement et laissons le citoyen à ses préoccupations et à ses choix.
Déjà je ne fréquente pratiquement plus ma paroisse. J'ai l'impression d'être au milieu de gens politiquement corrects et non plus au milieu de fidèles

J. Marie-José| Vendredi 5 avril 2019 à 14 h 32
Je pense qu'au contraire notre engagement chrétien ne doit pas se limiter au culte. Nous restons chrétiens à la sortie du temple, et nos convictions doivent aussi se manifester dans les citoyens que nous sommes. La CEC et l'EPUdF ne nous demandent pas de voter pour tel ou tel candidat, mais de se demander si leur programme n'est pas contraire à notre engagement chrétien d'ouverture à l'autre, de respect, de fraternité.
Marie-José JOUVE

Z. Zoltan| Vendredi 5 avril 2019 à 19 h 27
Bonjour,
Je suis favorable au partage de ces éléments d'information et d'engagement. Je connais la Conférence des Église Européennes (KEK), mais globalement nous ne la connaissons pas assez - ni les enjeux représentés. La brochure de la KEK est *_très bien_*. J'ENCOURAGE à LA LIRE.
MAIS SVP demandez à la KEK des documents imprimables : pas imprimable (coût des couleurs, format pas "page-par-âge", etc... et 21 Mo [!] pour l'équivalent de 4 pages A4).
Ou bien dites comment on utilise un doc non-imprimable, ça sert à quoi, à qui ?
Faites connaître aussi les propositions, y compris liturgiques, de l'UEPAL et des Église voisines du Rhin : http://acteurs.uepal.fr/uepal/actualites/europe-et-elections
Bien fraternellement,
Zoltan Zalay

H. Philippe| Vendredi 26 avril 2019 à 15 h 07
Je partage à 100% le commentaire de G.Paul. Dans ce document est écrit :" les questions les plus pressantes pour les Eglises sont les migrations et l'asile, les changements climatiques,...le rôle de l'Europe dans le monde". Je suis doublement perplexe: un non chrétien ne pourrait-il pas écrire exactement la même chose? Un chrétien ne peut-il pas être en désaccord avec ces affirmations qui sont un pur positionnement politique et n'ont RIEN à voir avec la foi chrétienne qui leur est transverse? Alors qu'est-ce que ça vient faire dans une déclaration des églises chrétiennes? Il est frappant et pour moi désolant que les églises protestantes se mettent dans les pas des grandes religions à vocation essentiellement et historiquement théocratique comme l'islam ou à vocation historiquement théocratique comme le catholicisme. Guère étonnant que les églises européennes se vident. Pourquoi y aller en plus d'être adhérent de tel ou tel parti politique?