Pour la justice climatique

Au nom de leur foi, des chrétiens, orthodoxes, protestants et catholiques s’engagent pour la justice climatique.

Réagir face aux dérèglements climatiques incite à un double émerveillement. S’émerveiller devant le courage imaginatif des individus et des peuples menacés de mort. Ils sont déjà au travail, les femmes et les hommes qui n’acceptent pas que certaines avidités humaines les condamnent à la noyade, aux sécheresses, à la faim, pire encore, à l’humiliation !

S’émerveiller devant la beauté de la Création, devant les paysages splendides et sans cesse renouvelés qu’elle nous offre gratuitement ; également devant sa régénération régulière qui invite à respecter son rythme, sa fragilité et ses besoins pour qu’elle reste féconde ; merveille aussi que les équilibres complémentaires qui permettent à chaque acteur de jouer son rôle en laissant à l’autre assez de place pour jouer le sien.

Accueillir ces émerveillements donnera à chacun la force de mettre en question ses habitudes de consommation et de constater qu’il détient une partie de la solution.

Il faut oser aller plus en profondeur pour découvrir les causes principales des dérèglements climatiques. C’est bien le développement de tous les êtres humains et de la personne tout entière qui est en cause. Les systèmes économiques dominants se trompent lorsqu’ils croient pouvoir, au nom d’une croissance infinie, augmenter ou même maintenir la consommation d’énergie fossile. Ou lorsqu’ils inventent de fausses réponses qui paupérisent davantage les paysans du monde entier. La spéculation et la quête du profit maximal pour quelques-uns rendent aveugle une Humanité pourtant avide de vrai bonheur.

Prendre conscience des questions que posent les dérèglements climatiques est une « opportunité » ! En ces temps historiques de métamorphoses, la communauté humaine et chacun de ses membres sont invités à retrouver le sens et la durabilité de leurs relations avec la nature, au service du bien commun.

Le trésor de la foi chrétienne se trouve lui-même interrogé. Il est bon qu’ensemble les chrétiens ne prétendent pas y trouver des solutions-miracles, mais qu’ils expérimentent pleinement l’alliance et la confiance que Dieu fait à l’Humanité : « Tu as tant de prix à mes yeux », s’exclame le Dieu de vie.

La Création est d’abord un geste d’amour au service non de la « dévoration » de la nature mais de sa pleine fécondité. Sur les chemins des drames que provoquent les dérèglements climatiques, les chrétiens unis rencontrent le souffle de l’Esprit. Il les pousse à aller vers les plus fragiles et à inventer une vie bonne pour tous. Le respect de la nature n’a alors rien à voir avec sa déification. Il invente un vrai chemin de solidarité planétaire.

Avec toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté et aux côtés d’autres acteurs de la société civile, les chrétiens se mobilisent pour que le temps de la 21e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP 21), en décembre à Paris, soit un temps d’appel à plus de courage politique et un temps d’actions de grâces, d’inventivité et d’espérance. Le défi est d’ouvrir un nouveau chemin de vie, loin des injustices, des inégalités et des déséquilibres écologiques de notre modèle dedéveloppement.

> Télécharger le fascicule Habiter autrement la Création 

Partager par mail
Publié le 13 juillet 2015

Pour aller plus loin sur le même thème

Réactions au projet d'annexion par Israël

Publié le 13 mai 2020
Les Chefs d'Eglises de Terre Sainte s'inquiètent du projet d'annexion des terres de Cisjordanie par Israël. 
La paralysie du processus de paix au Proche-Orient entre Israéliens et Palestiniens entraîne toute une série d’initiatives unilatérales d'annexion de terres en Cisjordanie par Israël. Ces projets, soutenus principalement par des factions de droite, soulèvent des questions d'une extrême gravité quant à...

Journée mondiale de Prière contre le COVID

Publié le 13 mai 2020
Le COE (Conseil Œcuménique des Églises) invite toutes ses Églises membres à observer un jour de prière le jeudi 14 mai.
Le COE, dont le secrétaire général par intérim est le père Ioan Sauca, invite toutes ses Églises membres à observer une journée mondiale de prière le 14 mai. L’initiative conjointe avec les membres du Haut comité pour la fraternité humaine, dont...

Des pasteurs envoyés témoignent

Publié le 24 avril 2020
Quelques échos de la manière de vivre le confinement dans une Eglise protestante au Caire et dans des institutions en France.
Un pasteur envoyé est un pasteur de l’Eglise protestante unie de France qui, pour un temps, choisit d’exercer son ministère dans une autre institution que l’EPUdF. Ces institutions sont diverses : Eglises protestantes en France ou à l’étranger, Fondations à caractère social ou m&e...

Commentaires

Aucun commentaire