Rencontre avec la présidente de la CMER

Le 24 septembre, les pasteures Emmanuelle Seyboldt et Claire Sixt-Gateuille ont accueilli à la Maison du Protestantisme Mme Najla Kassab, présidente de la Communion mondiale d’Eglises réformées (CMER) et pasteure de l’Eglise réformée en Syrie et au Liban.

La rencontre a été l’occasion de parler de la CMER, de ses projets et défis que la pandémie de Covid-19 a imposé aux Eglises.

La CMER a lancé tout un processus de consultation des Eglises et de porteurs de projets dans les différentes régions du monde, pour l’aider à discerner vers quel témoignage Dieu l’appelle pour les prochaines années.

L’idée est de trouver comment faire la différence, comment porter témoignage à l’Evangile d’une façon qui impacte positivement la vie des gens. Mme Kassab a partagé sa conviction que le monde d’aujourd’hui a besoin de chrétiens porteurs d’espérance, ayant l’esprit pratique, et qui s’engagent pour l’Evangile.

Au Liban et en Syrie

Cette rencontre a permis également d'évoquer la situation au Liban et en Syrie et le témoignage de l’Eglise réformée dans ce contexte. Le travail éducatif de cette Eglise est très important et a des conséquences sur la société tout entière, en particulier au travers de sept écoles qui permettent à des enfants de toutes origines religieuses d’apprendre à vivre ensemble et à dépasser les préjugés, tout en bénéficiant d’une formation de qualité. La crise économique rend difficile le financement du fonctionnement de ces écoles, défi que l’Eglise affronte vaillamment tout en recherchant des partenaires pour les soutenir (cf. l'appel relayé par la FPF).

Le modèle de fonctionnement non-hiérarchique, car presbytéro-synodal et transparent de cette Eglise et la place des femmes en son sein sont un témoignage en soi dans le concert des religions et confessions présentes dans la région. L’Eglise réformée en Syrie et au Liban ordonne des femmes depuis 1983.

L'Eglise, témoin de l'espérance et de la joie

Le témoignage de l’EPUdF dans la société française et l’importance, en ces temps de méfiance généralisée, de témoigner de notre espérance et de faire preuve de confiance (en Dieu, en l’autre, une confiance a priori qui mise sur le meilleur en l’humain) a été également partagé.

Mme Kassab a communiqué son sentiment sur la pandémie de Covid-19 qui a impacté, selon elle, notre capacité à la joie. Or l’Eglise est appelée à être un lieu de joie et un lieu de guérison, un lieu pour retrouver la paix. La pandémie nous a tous rendus humbles. Cette humilité peut nous aider à développer la confiance, car elle est la condition première de l’écoute. Et l’écoute crée la confiance, qui est essentielle pour retrouver la joie. Elle a par ailleurs témoigné de l’importance que revêtaient les Eglises unies comme la nôtre au sein de la CMER pour encourager la coopération avec la Fédération luthérienne mondiale, initiée depuis 2017, et pour inviter les autres Eglises à faire preuve d’imagination et de créativité dans leur façon de penser leur identité réformée.

Pasteure Claire SIXT-GATEUILLE, relations internationales de l’EPUdF

Le site web de la CMER

Partager par mail
Publié le 27 septembre 2021

Pour aller plus loin sur le même thème

Haïti : l'appel à la solidarité protestante

Publié le 17 septembre 2021
Solidarité Protestante, interpellée par le drame qui se déroule, par la détresse des haïtiens qui ont à nouveau tout perdu, appelle les protestants à se mobiliser tant sur le plan spirituel que matériel.
Le nom même d’Haïti résonne à nos oreilles comme le nom d’un malheur. Et pire que cela, un malheur déjà oublié, une cause oubliée. Le protestantisme français n&rs...

Le Défap fête ses 50 ans

Publié le 19 août 2021
Du 10 au 19 septembre, le Défap, le Service protestant de mission ouvre ses portes au 102 boulevard Arago à Paris dans le cadre de son cinquantenaire. 
1971-2021, ce jubilé est celui des Églises fondatrices (UNEPREF, UEPAL et EPUdF) qui se sont donné cet outil-Défap pour signifier la portée universelle de leur engagement ecclésial. 50 ans après sa fondation, c’est le temps de la reconnaissance, du bi...

Rendez-vous à Karlsruhe en 2022

Publié le 03 août 2021
La 11e Assemblée du Conseil œcuménique des Églises prévue cette année aura  lieu à Karlsruhe (Allemagne), du 31 août au 8 septembre 2022, sur le thème  « L'amour du Christ mène le monde à la réconciliation et à l'unité ».
L'Assemblée, organe législatif suprême du Conseil œcuménique des Églises (COE), se réunit normalemen...