Un projet inquiétant

Le projet de loi Asile-Immigration, prochainement présenté devant le Parlement, inquiète les associations. Celles-ci regrettent un projet déconnecté de la situation et des besoins. 

Dans une lettre conjointe, la présidente du Secours Catholique, Véronique Fayet, et le président de la Fédération de l'Entraide protestante, Jean-Michel Hitter, invitent les députés à venir dans les structures d'accueil, rencontrer et écouter des personnes migrantes.

 

> Télécharger la lettre ouverte

 

 Déçus et inquiets. C’est ainsi que sont ressortis les responsables associatifs de leur réunion à Matignon, jeudi 11 janvier.

 

Cette semaine, Emmanuel Macron s’est rendu à Calais pour défendre son futur projet de loi, puis a renégocié auprès de Theresa May une augmentation de la contribution financière pour renforcer la sécurité de la frontière à Calais. La Grande-Bretagne est donc prête à augmenter sa contribution à plus de 50 millions d’euros pour éviter un afflux de réfugiés. Peu d’espoir, que ces centaines de mineurs isolés rejoignent leurs parents de l’autre côté de la Manche !

 

Mettre des visages, écouter des récits d’exode, décrypter leurs angoisses… Voici une belle initiative pour créer des rencontres et prendre conscience que ces exilés ne sont pas des étrangers douteux, mais nos frères et sœurs en humanité.

 

> Télécharger le livret Initiative d'accueil des réfugiés en France

 

« Le Seigneur est ma force et ma louange, il est mon libérateur » ce verset du livre de l’Exode, qui nous accompagne pour la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, nous pousse à l’audace de la foi, c’est-à-dire à la confiance au nom de Dieu entre chrétiens certes, mais surtout pour être plus solidaire auprès de notre humanité en quête d’espérance.

 

Suivez Exilés, l'accueil d'abord sur Facebook !

 

 

> Découvrir "Dans la peau d'un réfugié"  d'Amnesty International

 

Partager par mail
Publié le 19 janvier 2018

Commentaires

Aucun commentaire