Eglise protestante unie de France

Besançon et Environs

En savoir plus

 

◼︎  Les pasteurs de l'Église protestante unie de Besançon et environs

 Portrait de hope Nenonene

● Pasteur Hope Nenonene
Hope Koffi Nenonene est né le 20 mars 1964 au Togo d’un père pasteur et d’une mère enseignante, quatrième d’une fratrie de six (6). Après le baccalauréat et un DEUG en philosophie, il poursuit ses études en théologie protestante à Yaoundé au Cameroun puis à IPT-Montpellier, sanctionnées par un doctorat en Systématique option Psycho-anthropologie religieuse.

Au service de l’Église presbytérienne du Togo de 2001 à 2005, il fut dans la même période, professeur de théologie, directeur du département protection et promotion sociales, chef de la division jeunesse et membre permanent de la Commission théologique et Comité synodal.
De 2005 à 2011, il fut envoyé Cevaa auprès de l’Église protestante en Kanaky Nouvelle-Calédonie, chargé de la paroisse protestante du Vieux Temple à Nouméa et responsable de la formation au sein de ladite Église. De 2012 jusqu’au 30 juin 2017, Hope était pasteur de la paroisse protestante d’Audincourt, membre de la Coordination nationale Formation et Évangélisation et des équipes d’animation missionnaire-Defap.
Il est marié à Bérengère, et père d’un enfant, Nathan.

   
 Portrait de Pierre-Emmanuel Panis

Pasteur Pierre-Emmanuel Panis
Texte de présentation en cours de rédaction 

 

 

 

Liste des pasteurs de la paroisse de Besançon et environs
▪︎ Tous les pasteurs ont été domiciliés à Besançon-ville. Le nombre des postes pastoraux a varié de un à quatre selon les périodes. Avant les articles organiques du 18 germinal an X (8 avril 1802) organisant le culte public, les horlogers suisses ont organisé leur culte avec un pasteur de Montbéliard puis des pasteurs venus de Suisse, par privilège spécifique (Jacques-Frédéric Lambercier et Jean-Pierre Courlat).
▪︎ De 1802 à 1905 les cultes reconnus par l'État (catholique, réformé, luthérien, israélite) doivent s'organiser selon la loi. Chaque pasteur rémunéré par l'État prête serment à l'Empereur, la République ou au Roi.
▪︎ Les Églises sont organisées en Consistoires de 6 000 âmes (donc des territoires assez vastes) dont les Conseils sont formés de notables désignés. Pas de Synode avant les assemblées officieuses de 1848, et surtout celui de 1872.

▪︎ Le décret impérial du 26 mars 1852 réorganise les Églises réformées et luthériennes. Il admet l'élection de conseillers presbytéraux par les membres de l'Église locale portés sur le registre paroissial. La tenue du premier Synode réformé a lieu en 1872 ! C'est aussi la période des réalisations sociales du protestantisme et la fondation d'Églises séparées de l'État.
▪︎ La loi du 5 décembre 1905 déclare que la République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte : les pasteurs sont dorénavant rémunérés par les fidèles.
▪︎ En 1938 la fusion entre plusieurs unions d'Églises fonde l'Église Réformée de France (ERF) à laquelle Besançon et environs est rattachée.
▪︎ En 2012 elle est devenue une paroisse membre de l'Église Unie de France qui résulte de l'union de l'Église Réformée de France et de l'Église Évangélique luthérienne de France. À ce titre les pasteurs peuvent venir indifféremment de l'une ou l'autre des anciennes Églises.

 
Noms / Renseignements divers

Période des ministères

 

Jacques-Frédéric Lambercier

1794 - 1798

Jean-Pierre Courlat

1798 - 1803

Jean-Henry Ebray

1803 - 1808

Samuel Jan

1808 - 1814

Matthieu Miroglio   Président du Consistoire  / Tombe au cimetière du Champ-Bruley

1814 - 1865

Philippe Sandoz  Caveau au cimetière du Champ-Bruley

1822 - 1859

Paul Miroglio   Fils de Matthieu Miroglio / Suffragant puis titulaire

1860 - 1870

Jean-Gustave Roux

1871 - 1873

Alexandre Paira

1873 - 1874

Paul Matthieu

1858 - 1861

Georges Collins   Président du Consistoire

1861 - 1866

Elie Abt   Caveau au cimetière du Champ-Bruley

1866 - 1906

Ladreyt Mealy   Fondateur de La Retraite / Tombe disparue au cimetière du Champ Bruley

1868 - 1888

Frédéric Bachasse

1875 - 1899

Maurice Bas   Fondateur de La Famille rue des Cras

1887 - 1909

Albert Cadix

1873 - 1910

Jules Pyt   Caveau au cimetière du Champ-Bruley

1899 -1925

Adrien Mezger   Fondateur du Préventorium de Brûlefoin

1909 - 1924

Paul Louis Rozier

1910 - 1920

Louis Marsauche

1925 - 1949

Olivier Martinesque

1921 - 1929

Théophile Grin

1930 - 1932

Fritz Hoyois

1934 - 1937

Emile Cuvelier

1938 - 1949

Henri Gerbeau

1949 - 1952

Pierre Galland   Président à mi-temps de la Région

1952 - 1957

Jean-Marie Lambert

1952 - 1957

Guy Bonnal

1957 - 1968

André Bourbon

1957 - 1963

Jacques Riou

1963 - 1968

Pierre Bay   Président à mi-temps de la Région de 1968 à 1972

1968 - 1979

Christian Delord   Proposant

 1968 - 1971

Philippe Soullier

 1969 - 1975

Christian Kempf   Proposant / Ministère spécialisé auprès de la jeunesse du consistoire de l'ERF et de l'EELF de Montbéliard

 1971 - 1972

Alain Kursner   Proposant

 1976 - 1977

Jean-Marc Metin

 1979 - 1981

Pierre Dumas

 1981 - 1987

Otto Schaefer   Proposant à temps partiel / Congé pour études / Intérim de 4 mois au printemps 1987

1982 - 1985

Edith Heitz-Kessler

1985 - 1986

Jacques Blanc

1987 - 1989

Jean-Marc Heintz

1987 - 1989

Pierre Boismorand   Proposant

1989 - 1991

Marc Weiss

1990 - 1995

Nicolas Mourgues   Proposant de 1992 à 1994

1992 -2002

Anne-Marie Feillens   Proposante de 1995 à 1997

1995 - 2009

Éric Demange

2002 - 2012

Pierre-Emmanuel Panis

2009 -          

Andréas Seyboldt   1/3 temps à Besançon et  2/3 temps dans le Jura / Dès 2015, temps complet dans le Jura

2013 - 2014

Emmanuelle Seyboldt   Présidente à mi-temps de la Région de 2013 à 2014 / Présidente à mi-temps  à Paroles Protestantes du 07-2015 au 06-2016

2013 - 2017

Hope Nenonene

2017 -         

Liste établie d'après les décrets ministériels avant 1905, puis par "le mouvement pastoral" approuvé par le Synode national chaque année.

 

Sources : Jean-Claude Meux, un paroissien historien

 

◼︎  Le Conseil presbytéral de l'Église protestante unie de Besançon et environs

▶︎ Le bureau

Présidente : Annie Zo'omevele
Vice-présidente : Edith Perin
Secrétaire : Pauline Gerritsen-van Schieveen 
Trésorière : Nicole Ganguin-Salles 


▶︎ Les membres (par ordre alphabétique)

Jean-Louis Chamouton
Jocelyne Duclos 
Nicole Ganguin-Salles
Annette Garcia
Pauline Gerritsen-van Schieveen
Éric Meyer
Madeleine Oyono Meye 
Éric Pape
Edith Perin 
Isabelle Pierson 
Esther Sanseigne
Annie Zo'omevele  


✎ Le conseil presbytéral, quant à lui, a la responsabilité de gouverner la paroisse ou Église locale dans le cadre des décisions des synodes. L'articulation de ces deux ministères est une spécificité de la tradition luthéro-réformée. Le pasteur est membre de droit du conseil presbytéral de la paroisse dans laquelle il exerce son ministère ; il participe donc à ce ministère collégial. Son ministère personnel ne se déroule pour sa part pas sans lien avec le conseil presbytéral.
✎ Le pasteur est membre de droit du conseil presbytéral, tandis que les membres du conseil presbytéral sont élus par l'assemblée générale de l'association cultuelle. Les conseillers sont tous des bénévoles, alors que le pasteur est rémunéré par l'union nationale. Un écueil serait de considérer que le pasteur est le patron du conseil, ou bien son employé, alors qu'il en est membre à part entière. Cela signifie que le pasteur et les conseillers presbytéraux vont avoir, ensemble, à exercer un ministère collégial qui implique que toute les personnalités soient respectées, que chacun puisse s'exprimer et se sentir pleinement partie prenante de ce qui sera fait au service de l'Église et de ses membres. Pasteur et conseil devront être à l'écoute des attentes de la paroisse, en assurer la cohésion, sans oublier qu'ils sont ensemble garant de la bonne ligne à suivre, de la qualité des relations avec le conseil régional et son président, de l'application des décisions des synodes, des bonnes relations œcuméniques et inter-religieuses.

Sources : Église protestante unie de France