Culte du dimanche 3 janvier 2021

 

Cliquer sur le clocher pour sonner la cloche...

 

Les Rois mages du tympan de l’église de Bourg-Argental (xiie siècle)

Proclamation de la grâce de Dieu

Voici, au profond de la nuit,
Sous nos regards l'Astre paraît.
Quelqu'un pas à pas nous conduit
Vers une source de clarté.

Jadis Abraham le croyant
Prit cette route sans détour ;
Joyeux, nous partons vers l'Enfant
Dont il a vu naître le Jour.

L'appel du lointain rendez-vous
Dans notre cœur a retenti,
Le Père en secret jusqu'au bout
Nous mènera près de son Fils.

Déjà la cité de David
Est apparue devant nos yeux ;
La quête en nos cœurs se poursuit
Dans ta lumière, Agneau de Dieu.

Commission Francophone Cistercienne de liturgie

Bienvenue à tous dans la maison du Seigneur.

Si nos lendemains de fêtes sont souvent ternes,

nos lendemains avec Dieu sont pleins d’espérance en sa présence.

 

Cantique Alléluia 32.15 "Brillante étoile du matin"
écouter et/ou chanter : partition

 

LOUANGE

Louons le Seigneur avec les versets 15 à 19 du Psaume 72

15Vive le roi ! Il recevra l'or de Séba,

les gens prieront sans cesse pour lui.

Que Dieu le bénisse jour après jour !

16Que le blé déborde dans le pays !

Que ses épis se balancent au sommet des montagnes,

comme le mont Liban quand il fleurit !

Que les villes se développent,

comme l'herbe des champs !

17Que le nom du roi soit célèbre pour toujours,

que l'on garde son souvenir tant que le soleil brillera !

Que tous les peuples reconnaissent que le roi est béni de Dieu !

Et que, par lui, chacun souhaite aux autres cette même bénédiction !

18Merci au SEIGNEUR, Dieu d'Israël,

lui seul fait des actions magnifiques.

19Merci pour toujours au Dieu glorieux !

Que toute la terre soit pleine de sa gloire !

Oui, oui, qu'il en soit ainsi !

Amen

Cantique Alléluia 31.22 "Quand s’éveilleront nos cœurs" 
écouter et/ou chanter : partition

 

PRIERE DE REPENTANCE, DECLARATION ET ACCUEIL DU PARDON

A l’aide du chapitre 59 du livre du prophète d’Esaïe, je vous invite à la repentance ainsi qu’à l’accueil du pardon de Dieu. Ecoutez !

1La main du SEIGNEUR n'est pas trop faible pour vous sauver, c'est sûr.

Il n'est pas trop sourd pour vous entendre.

 2Mais ce sont vos fautes qui mettent une barrière entre vous et votre Dieu.

3Votre bouche dit des mensonges, vos lèvres laissent passer des méchancetés.

 4Au tribunal, vous portez plainte injustement. Vous ne défendez pas les gens selon la vérité.

7Vous ne pensez qu'à faire le mal.

Partout où vous passez, c'est la violence et la destruction.

 8Vous ne connaissez pas le chemin de la paix, on ne trouve pas le droit là où vous marchez.

Vos chemins, vous les rendez tordus, et celui qui les suit ne connaîtra jamais la paix.

9C'est pourquoi Dieu n'agit pas en notre faveur et ne nous rend pas justice.

Nous espérions la lumière, et nous sommes dans le noir.

Nous attendions le lever du jour, et nous marchons dans la nuit.

10Nous avançons comme des aveugles le long d'un mur.

Nous cherchons notre chemin, comme des gens qui ne voient pas clair.

En pleine journée, nous perdons l'équilibre comme à la tombée de la nuit.

Nous sommes en bonne santé, mais nous ressemblons à des morts.

13SEIGNEUR, nous t'avons désobéi, nous t'avons trahi, nous avons fui loin de toi, notre Dieu.

 

Cantique Alléluia 43.03 "Du fond de ma souffrance" strophe 1
écouter et/ou chanter : partition

 

Accueillons le pardon de la part de notre Seigneur, toujours avec la lecture du livre d’Esaïe

20Le SEIGNEUR viendra à Jérusalem pour libérer ceux du peuple d'Israël qui se détournent de leurs fautes.

C'est le SEIGNEUR qui le déclare.

 21voici l'engagement que je prends envers ceux-là : Mon esprit est sur vous, et j'ai mis mes paroles dans votre bouche. Elles sont pour vous, pour vos enfants et pour les enfants de leurs enfants, maintenant et pour toujours. Je ne vous les retirerai jamais. C'est moi, le SEIGNEUR, qui affirme cela. »

Cantique Alléluia 43.03 "Du fond de ma souffrance" strophe 2
écouter et/ou chanter : partition

 

VOLONTE DE DIEU

Pour chacun d'entre nous, le Seigneur a un projet, écoutons ce qu’il nous promet dans les deux premiers versets du chapitre 60 du livre d’Esaïe.

Brille avec éclat : en effet, ta lumière arrive, la gloire du SEIGNEUR se lève sur toi !

Regarde : la nuit couvre la terre, un brouillard enveloppe les peuples. Mais sur toi, le SEIGNEUR se lève et sa gloire brille sur toi.

Cantique Alléluia 31-28 "Toi qui es Lumière" 

écouter et/ou chanter : partition

 

PRIERE AVANT LA LECTURE DE LA BIBLE

Père, des savants étrangers à ton peuple ont autrefois perçu, à travers l'enfant Jésus, le mystère de ton amour et de leur salut. Et comme ton étoile a appelé ces mages, ta Parole s’accompagne de signes.

Tes promesses s’inscrivent dans notre histoire.

Voici nos yeux tournés vers le ciel, voici nos mains tendues vers toi, voici notre cœur attentif, vous venons vers Toi.

Que ton Esprit nous aide à percevoir ta voix et nous comble de tes dons.

Que l’étoile de ta Parole nous conduise sur un chemin de joie et de reconnaissance

Amen.

 

LECTURES BIBLIQUES

Esaïe 60 v 1 à 6                       

1Debout, Jérusalem !

Brille avec éclat : en effet, ta lumière arrive, la gloire du SEIGNEUR se lève sur toi !

2Regarde : la nuit couvre la terre, un brouillard enveloppe les peuples.

Mais sur toi, le SEIGNEUR se lève et sa gloire brille sur toi.

3Les autres peuples marchent vers ta lumière, et les rois se dirigent vers la clarté qui s'est levée sur toi.

4Lève les yeux et regarde autour de toi !

Tous se rassemblent et viennent vers toi.

Tes fils arrivent de loin, tes filles sont portées dans les bras.

5En voyant cela, tu brilleras de joie, ton cœur battra de bonheur.

En effet, les richesses de la mer arriveront chez toi, les trésors des autres peuples parviendront jusqu'à toi, Jérusalem.

6Des troupeaux de chameaux te couvriront, de jeunes chameaux de Madian et d'Éfa. Ils viendront tous de Saba. Ils apporteront de l'or et de l'encens et ils chanteront devant tous la louange du SEIGNEUR.

image : La Jérusalem céleste, Tapisserie de l'Apocalypse, (Angers, XIVe siècle)

 

Matthieu 2 v 1 à 12

1Jésus naît à Bethléem, en Judée, au moment où Hérode le Grand est roi. Alors, des sages viennent de l'est et arrivent à Jérusalem. 2Ils demandent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile se lever à l'est, et nous sommes venus l'adorer. »

3Quand le roi Hérode apprend cela, il est troublé, et tous les habitants de Jérusalem aussi. 4Le roi réunit tous les chefs des prêtres de son peuple avec les maîtres de la loi. Il leur demande : « À quel endroit est-ce que le Messie doit naître ? » 5Ils lui répondent : « Le Messie doit naître à Bethléem, en Judée. En effet, le prophète a écrit :

6“Et toi, Bethléem, du pays de Juda, tu n'es sûrement pas la moins importante des villes de Juda.

Oui, un chef va venir de chez toi, il sera le berger de mon peuple, Israël.»

7Alors Hérode fait appeler les sages en secret. Il leur demande : « À quel moment est-ce que l'étoile est apparue ? » 8Ensuite il les envoie à Bethléem en disant : « Allez vous renseigner exactement sur l'enfant. Quand vous l'aurez trouvé, venez me prévenir, et moi aussi, j'irai l'adorer. »

9-10Après ces paroles du roi, les sages se mettent en route. Ils aperçoivent l'étoile qu'ils ont vue à l'est. Ils sont remplis d'une très grande joie en la voyant. L'étoile avance devant eux. Elle arrive au-dessus de l'endroit où l'enfant se trouve, et elle s'arrête là. 11Les sages entrent dans la maison, et ils voient l'enfant avec Marie, sa mère. Ils se mettent à genoux et adorent l'enfant. Ensuite, ils ouvrent leurs bagages et ils lui offrent des cadeaux : de l'or, de l'encens et de la myrrhe. 12Après cela, Dieu les avertit dans un rêve de ne pas retourner chez Hérode. Alors ils prennent un autre chemin pour rentrer dans leur pays.

         

Cantique Alléluia 22-10 "Voix des prophètes"

écouter et/ou chanter : partition

PREDICATION

Ça y est, nous sommes le 1er dimanche de l’année 2021, le dimanche de l’Epiphanie. D’après le Larousse, épiphanie signifie « prise de conscience soudaine et lumineuse de la nature profonde de quelque chose ». En ce qui nous concerne, il s’agit de la prise de conscience soudaine et lumineuse de la nature profonde de Jésus par les mages. Pour moi, l’Épiphanie est aussi une abondance d’images, une abondance de sentiments et de souvenirs. L’Épiphanie clôt un mois festif commençant par le premier dimanche de l’Avent, suivi par la Saint Nicolas et la fête des lumières du 8 décembre, la veillée de Noël, Noël, l’Épiphanie et peut-être même la chandeleur. Oui, je sais que cela n’a rien de très protestant, mais c’est une période pleine de souvenirs, de paroles et de chants, en famille ou au temple.

Cette période me permet aussi de me concentrer sur ce qui est essentiel. Dans le mois qui vient, nous allons progressivement éteindre les lumières de Noël, revenir à notre train-train quotidien. Mais nous pouvons poursuivre notre recherche, notre connaissance de Dieu bien au- delà de cette saison de Noël.

De plus, en cette période hivernale, la lumière, les lumières et l’obscurité nous accompagnent tous les jours. Cette époque de l’année n’est pas forcément gaie, il fait froid et sombre : n’est-ce pas pour cela que nous allumons les lumières des bougies, des guirlandes, lumières qui nous apportent chaleur et espoir. Et Dieu sait que l’année 2020 était une année sombre et que souvent nous étions obligés de nous accrocher au plus faible espoir face à la Covid et ses conséquences sur notre vie pour ne pas se laisser submerger par l’incompréhension, la colère, le désespoir !

Mais c’est bien dans une telle situation que les paroles d’Esaïe prennent tout leur sens. Une parole prophétique, née à l'époque de l'occupation perse, un peu plus de quatre siècles avant la naissance de Jésus et adressée à Jérusalem et à ses habitants.Quelle est donc cette parole ?

1Debout, Jérusalem !

Brille avec éclat : en effet, ta lumière arrive, la gloire du SEIGNEUR se lève sur toi !

2Regarde : la nuit couvre la terre, un brouillard enveloppe les peuples.

Mais sur toi, le SEIGNEUR se lève et sa gloire brille sur toi.

3Les autres peuples marchent vers ta lumière, et les rois se dirigent vers la clarté qui s'est levée sur toi.

4Lève les yeux et regarde autour de toi !

Tous se rassemblent et viennent vers toi.

Tes fils arrivent de loin, tes filles sont portées dans les bras.

5En voyant cela, tu brilleras de joie, ton cœur battra de bonheur.

N’est-ce pas ce que nous vivons à Noël, même si parfois les dates de ces fêtes ne sont pas le 25 décembre pour des raisons souvent familiales : belle-famille, famille recomposée etc… Et cette année nous avions en plus un invité surprise, invisible, mais que nous ne souhaitons vraiment pas rencontrer.

Regardons d’un peu plus près le contexte dans lequel ce texte a été écrit.

Nous savons déjà que le livre d’Esaïe est composé de plusieurs livres attribués au prophète.

En fait nous avons ici une bibliothèque qui réunit au minimum trois auteurs. Le texte d’aujourd’hui, se trouve dans le livre écrit par le « troisième Esaïe », soit les onze derniers chapitres allant de 56 à 66. Nous sommes peu de temps après que Cyrus ait autorisé le retour et de nombreux Israélites sont rentrés chez eux après soixante-dix ans d’exil, soit en 538 avant Jésus-Christ. Soixante-dix ans après la victoire de Nabuchodonosor, soixante-dix ans après la déportation des élites, des lettrés. L’autre partie du peuple est resté et les deux groupes ont suivi des chemins différents. Nous comprenons facilement que ces deux groupes éprouvent des difficultés pour vivre ensemble, les uns ayant pris tout l’espace, les autres n’arrivant pas à trouver leurs marques. Chacun des deux groupes devait reprocher à l’autre soit d’être des privilégiés d’avoir pu rester, soit de vouloir retrouver leur position et leurs privilèges alors qu’ils n’ont rien fait pour le pays pendant 70 ans.

 En fait il s’agissait essentiellement des fils de ceux qui étaient partis, des fils pour qui la terre de Juda n’était que la terre de leurs pères.

Cela pourrait se rapprocher de ce qu’ont ressenti les pieds-noirs au retour d’Algérie au début des années 60.

Le texte d’aujourd’hui fait partie du texte central du livre. Les chapitres 56 à 59 énumèrent les sujets de fonds qui sont à traiter après le retour pour que tous puissent vivre ensemble en bonne intelligence, les chapitre 60 à 62 nous proposent un projet, celui d’une Jérusalem idéale, d’une nouvelle Jérusalem, une bonne nouvelle la venue d’un Messie puis la fin, des chapitres 63 à 66, ce qu’il convient de faire pour que tous puissent former un même peuple, je dirais un peuple sous la bienveillance de Dieu. Ce découpage peut bien sûr être affiné.

Et pourquoi Jérusalem? Tous les anciens exilés qui sont revenus en Israël ne sont sûrement pas tous allés vivre à Jérusalem, même s’il y avait beaucoup de prêtres parmi eux.

La première fois que Jérusalem, en fait Salem est évoqué dans la bible, c’est dans le livre de Genèse au chapitre 14, lorsque Abraham rencontre le roi Melchisédech. La tradition veut aussi que le sacrifice d’Isaac ait lieu sur l’emplacement où a été construit le temple. Plus tard, le Roi David a fait de Jérusalem sa capitale puis Salomon y fera construire le 1er temple, temple qui sera détruit puis reconstruit. Notre texte relate donc les temps à l’époque de cette reconstruction. Bien que le royaume ait été divisé en deux à la mort du roi Salomon, Jérusalem a toujours eu une grande importance du point de vue religieux, mais aussi du point de vue politique.

Voilà où nous en sommes avec ce texte.

Ce texte fait évidemment suite au chapitre 59. Tout à l’heure nous avons confessé nos fautes avec une partie de ce chapitre 59.

Le troisième Esaïe commence donc son texte par des sujet de société qui aboutissent à cette confession du peuple d’Israël puis à la promesse du Seigneur.

En premier, le peuple reconnait l’état dans lequel il se trouve ;

« Nous espérions la lumière, et nous sommes dans le noir.

Nous attendions le lever du jour, et nous marchons dans la nuit.

10Nous avançons comme des aveugles le long d'un mur.

Nous cherchons notre chemin, comme des gens qui ne voient pas clair.

En pleine journée, nous perdons l'équilibre comme à la tombée de la nuit.

Nous sommes en bonne santé, mais nous ressemblons à des morts. »

Ceci n’est pas facile à admettre, mais il le faut. Dieu ne pourra pas intervenir tant que le cœur des hommes n’est pas prêt à le recevoir. Et c’est après cela qu’il fait une promesse, certains diront une nouvelle alliance.

« 20Le SEIGNEUR viendra à Jérusalem pour libérer ceux du peuple d'Israël qui se détournent de leurs fautes.

C'est le SEIGNEUR qui le déclare.

 21 Le SEIGNEUR ajoute : « Et moi, voici l'engagement que je prends envers ceux-là : Mon esprit est sur vous, et j'ai mis mes paroles dans votre bouche. Elles sont pour vous, pour vos enfants et pour les enfants de leurs enfants, maintenant et pour toujours. Je ne vous les retirerai jamais. C'est moi, le SEIGNEUR, qui affirme cela. » »

Puis c’est l’Epiphanie ! La prise de conscience soudaine et lumineuse de la nature profonde de Dieu par le 3ème Esaïe et qu’il partage avec le peuple, avec ceux qui croient.

1Debout, Jérusalem !

Brille avec éclat : en effet, ta lumière arrive, la gloire du SEIGNEUR se lève sur toi !

Mais sur toi, le SEIGNEUR se lève et sa gloire brille sur toi.

Que Jérusalem brille ! Oui, mais je dirai sous le regard bienveillant du Seigneur.

Le 3ème Esaïe s’adresse à tous ceux pour qui les lendemains ne sont pas assurés, rien n’est garanti. La situation n’a rien d’enviable :

« la nuit couvre la terre, un brouillard enveloppe les peuples ».

Oui, des hommes ayant une lointaine histoire commune mais qui par la force des choses ont emprunté des sentiers parallèles doivent se retrouver sur la même route, vers un même avenir.

La promesse est là. Dieu veut que Jérusalem soit debout et j’entends par là libre.

Mais qu’est-ce que veut dire être debout ou libre ?

Être debout ou libre ne sous-entend pas seulement que chacun puisse faire ce qu’il veut, aller où bon lui semble mais impose également des devoirs.

Être debout ou libre ne veut pas dire critiquer sans cesse, râler au moindre problème mais veut dire faire partie de la solution, même à petite échelle.

Être debout ou libre signifie se souvenir qu’on est appelé à se mettre en marche. Comme Abraham s’est mis en marche vers la terre promise, comme le peuple d’Israël s’est mis en marche à travers le désert, comme David, Salomon, mais aussi les prophètes qui ont guidé le peuple… comme les mages, Jésus, ses disciples, Paul de Tarses… et bien plus tard, Luther, Castellion, Schweitzer, Gandhi, Luther King…et j’en oublie tant d’autre.

Dans notre tradition, nous voyons toujours l’Epiphanie en lien avec les mages, nous avons lu l’histoire dans l’évangile de Matthieu. Mais, le texte de l’ancien testament est d’après moi également une Epiphanie. Et nous pouvons en trouver beaucoup d’autre dans la bible. Je pense par exemple à la rencontre d’Abraham et des anges au chêne de Mamré ; au combat de Jacob avec Dieu à Bethel ; la rencontre de Moïse et du buisson ardent au mont Sinaï ; les visions de Dieu des différents prophètes comme celle d’Esaïe ou d’Ezéchiel…

Le texte de ce matin est une prise de conscience soudaine et lumineuse de la nature profonde de Dieu, d’un dieu d’amour, de pardon. Cela n’était pas évident à l’époque où le texte a pris forme et ne l’est pas aujourd’hui. Jésus a fait sienne la prédication d’Esaïe, celle du Dieu d’amour et de pardon en opposition au Dieu vengeur et guerrier que nous rencontrons parfois dans l’Ancien Testament.

Nous avons eu une année 2020 difficile, tout a été chamboulé par la covid 19 ? Nous avons dû apprendre l’humilité face à la maladie, nous rappeler que malgré nos connaissance techniques,  scientifiques, médicales, l’être humain est vulnérable, fragile. Comme le peuple d’Israël dans le livre d’Esaïe a dû faire le point, nous avons dû ralentir notre rythme et nous recentrer sur l’essentiel : notre famille, les êtres qui nous sont chers, notre voisin. Nous avons dû apprendre à compter les uns sur les autres, et en particulier, nous nous sommes rendus compte que nous avions besoin des autres. 2021 sera encore difficile, mais je suis convaincue que la lumière sera au bout. Il nous faudra cependant apprendre la confiance, confiance dans l’autre, confiance dans le corps médical, mais aussi dans ceux qui nous guident.

Le Seigneur accompagnera chacun de nous dans la vie de tous les jours, avec nos joies et nos peines. Il nous soutiendra et nous donnera sa grâce, à nous de faire confiance et de l’accepter. A nous de faire notre Epiphanie, notre prise de conscience.

Amen.

Cantique Alléluia 47.19 "Tu es là au coeur de nos vies" 
écouter et/ou chanter : partition


CONFESSION DE FOI

Eclairés et rassemblés par la Parole de Dieu, nous affirmons notre foi :

Parce que Jésus est entré dans le monde et dans l'histoire

Brisant le silence de l'agonie, nous avons aujourd'hui l'espérance.

Parce que Jésus a rempli la terre de sa gloire

et qu'il fut lumière dans notre terre froide,

nous savons que son royaume s'est approché de nous.

Et parce que Jésus a vécu toute sa vie en semant l'amour

et en ébranlant des cœurs endurcis,

nous regardons aujourd'hui avec confiance l'avenir

et nous attendons avec assurance le royaume qui vient.

Que tout genoux fléchisse au nom de Jésus

et que toute langue confesse que Jésus est Seigneur

à la gloire de Dieu le Père.

Amen

 

OFFRANDE

Voici le moment de l'offrande.

Nous pouvons, par notre don,

manifester que le Christ est vraiment

le Seigneur de nos vies et de nos biens.

Père, accepte notre offrande joyeuse,
l'offrande de notre argent,
l'offrande de notre travail,
l'offrande du temps nécessaire à l'écoute et toute offrande que nous inspire ton amour.

Amen.

Pour faire un virement sur le compte de l’Église Protestante Unie Bresse-Bugey-Dombes: La Banque Postale (Lyon): FR27 2004 1010 0702 9935 0D03 8038
Il est aussi possible de faire un don en ligne sur le site de l’EPUdF Bresse Bugey Dombes, en cliquant ici.
Ou encore d'envoyer un chèque par courrier à EPUBBD, 11 rue Lalande, 01000 Bourg en Bresse.

INTERCESSION  :

Gloire à toi, Dieu éternel et tout puissant.

Tu viens à notre rencontre à travers un enfant vulnérable,

A travers un frère ou un compagnon marchant dans l'obscurité.

Aussi, nous te prions de nous donner ta lumière pour que les ténèbres deviennent clarté et que notre peur disparaisse.

Seigneur Dieu écoute notre prière.

Nous te prions de donner ta lumière et ta paix à tous les hommes : à tous ceux qui ont froid et faim, aux persécutés et tourmentés, aux orgueilleux et aux accablés.Seigneur Dieu écoute notre prière.Nous te prions de donner ta lumière et ta paix à notre ville et ses habitants : à tous ceux qui y s'arrêtent et se retournent sur le chemin parcouru et sur ce qu’ils ont pu accomplir ; à tous ceux qui reprendront leur travail demain matin, qui ne pourrons pas se reposer.

Seigneur Dieu écoute notre prière.

Nous te prions de donner ta lumière et ta paix à ton Église dans le monde : A ceux qui te cherchent, à ceux qui doutes et à tous ce que tu as déjà réconfortés, A ceux qui ont accepté les responsabilités au sein de nos paroisses

Seigneur Dieu écoute notre prière.

Nous te prions de donner ta lumière et ta paix aux malades et aux soignants : Aux solitaires, aux désespérés, à tous les mourants et à tous ceux qui les soutiennent.

Seigneur Dieu écoute notre prière.

Nous te prions de donner ta lumière et ta paix à ceux qui nous tiennent particulièrement à cœur et dont nous te disons le nom en silence.

Seigneur Dieu écoute notre prière, aie pitié de nous et accepte de sauver et réconcilier tous les hommes.

Et comme Jésus l'a enseigné à ses disciples, nous te disons :

Notre Père qui es aux cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne, que ta volonté soit faite

sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour ;

pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation,

mais délivre-nous du mal,

car c'est à toi qu'appartiennent le règne,

la puissance et la gloire,

aux siècles des siècles.

Amen.

 

ENVOI

« Brille avec éclat : en effet, ta lumière arrive,

la gloire du SEIGNEUR se lève sur toi ! »

Esaïe 60 verset 1

BENEDICTION

Recevons la bénédiction de la part de Dieu :

"Le Seigneur de la paix vous donne lui-même la paix, en tout temps et de toute manière".

Amen.

Cantique Alléluia 47-04 "Confie à Dieu ta route" strophe 1

écouter et/ou chanter : partition