Convictions

Une Église de témoins - L'EXPO

L’exposition « Église de témoins » vous est présentée par l’Église protestante unie de France à l’occasion de sa création en 2013. Réunissant les églises luthériennes et réformées de France, cette nouvelle Église a pour ambition de manifester dans son unité et dans un dynamisme renouvelé sa volonté de témoigner aujourd’hui de l’Évangile de Jésus Christ.

12 photographies en couleur présentent des situations de la vie des croyants, dans lesquelles s’exprime quelque chose de leur foi et de leur engagement chrétiens. Certaines situations sont incongrues, voire invraisemblables, afin de focaliser l’attention du visiteur non pas sur la situation elle-même mais sur la Parole qu’elle porte et d’inviter chacun à aller plus loin dans son propre témoignage.

En savoir

Des convictions à partager

Dans la belle diversité qui a toujours marqué le christianisme, la famille protestante et particulièrement la tradition protestante luthérienne et réformée, celle de l’Église protestante unie de France, insiste sur quatre convictions :

Nous vivons d’une confiance reçue et partagée
La lecture de la Bible nous met debout
Nous avons besoin les uns des autres
La vie bonne est une vie sobre

 

En savoir

Confesser sa foi

Il convient de se rapporter à la Déclaration de foi de l’Église réformée de France, approuvée en 1938, ainsi qu’aux Confessions de foi et Credo de l’Église primitive.  Notre Église confesse en effet le Dieu trinitaire, Père Fils et Saint-Esprit, sur la base des seules Écritures.

À Dieu seul la gloire
La grâce seule
La Foi seule
La Bible seule
Des Églises toujours à réformer
Le Sacerdoce Universel

 Le Synode national de L'Eglise protestante unie de France adoptera une nouvelle déclaration de foi au synode national le 28 mai 2017. Entre temps une réflexion préparatoire aura lieu dans les Eglises locales pour transmettre un avis pour les synodes régionaux en 2016.

En savoir

Célébrer Dieu, les liturgies

La liturgie c’est l'ensemble de textes et de chants qui constitue le culte. L’officiant qui prépare le culte choisit les textes et les cantiques pour aller avec sa prédication ou avec les circonstances. Par exemple, le culte commence par une annonce de la grâce de Dieu (de son amour pour nous), puis il y a une prière de Louange à Dieu (pour le remercier).

Vous pouvez télécharger des liturgies luthériennes et réformées disponibles dans l'onglet : Lire la suite et lire dans la rubrique Vivre l'Eglise, le sens du culte de la prière.

En savoir

La liturgie dans l'histoire de l'Église

L'emploi du mot liturgie, dans le sens qu'on lui donne aujourd'hui, remonte aux XVIe et XVIle siècles (ordre du culte chrétien, ensemble des éléments de ce culte...). En grec classique, le terme désignait un service public accompli au bénéfice de tout le peuple, par exemple l'organisation de jeux publics, ou parfois le culte rendu aux dieux par toute la cité.
Dans la version des LXX (il s'agit de la traduction grecque de l'Ancien Testament appelée "La Septante", soit en chiffres romains, LXX) le mot est souvent employé à propos des fonctions cultuelles des prêtres juifs dans le Temple (voir le livre de l'Exode). Dans le Nouveau Testament on retrouve ce terme pour désigner le culte juif, mais il est appliqué aussi au ministère du Christ (Hé 8, 2 et 4), au sacrifice spirituel des croyants s'offrant eux-mêmes à Dieu (Rm 15, 16 ; Ph 2, 17). Une fois seulement le terme évoque une célébration du culte chrétien (Ac 13, 2).

En savoir