Groupes de maison

Depuis quelques années dans l’Église Protestante Unie, les expériences de groupes de maison se multiplient, qui répondent à différentes évolutions des Églises locales. Ces petits groupes sont autant une façon de vivre l’Église au quotidien dans une réalité de dissémination (rurale ou urbaine) que d'approfondir ensemble la foi chrétienne. Un groupe peut être plus ou moins orienté vers l’édification spirituelle et communautaire, ou vers l’accueil et le témoignage. Dans tous les cas, il s'agit de cheminer ensemble, à quelques-uns, pour apprendre à partager simplement ce qui fait nos vies et la façon dont l’Évangile y résonne.

Qu’est-ce qu’un groupe de maison ?

Un groupe de maison est un petit groupe de rencontre fraternelle et conviviale qui réunit régulièrement des gens de proximité pour un partage et un cheminement spirituels et bibliques.

Il permet de vivre l’Église différemment en créant du lien entre ses membres dans la fraternité en Christ. Il invite des gens à entrer dans une dynamique spirituelle pour rencontrer le Christ et revivifie les relations avec des paroissiens éloignés. Il les aide à grandir intérieurement et à vivre l’Évangile au cœur de leur existence. Il n’est pas nécessairement animé par un pasteur !

Le groupe de maison est un lieu essentiel pour percevoir et apprécier toutes les dimensions de la vie chrétienne : vivre concrètement sa foi et grandir dans un esprit de réelle fraternité en Christ, de partage et d’accueil de personnes en recherche. De ce fait, les groupes de maison peuvent être déployés dans toutes les paroisses.

Un regard historique

L’idée du groupe de maison n’est pas nouvelle ! Dans le protestantisme français, elle trouve son expression la plus développé dans la pensée et la pratique du Réformateur de Strasbourg, Martin Bucer. Le ministère de Martin Bucer est marqué par le désir de « faire de la paroisse un lieu de formation permanente des fidèles ».

Pour lui, l’Église locale est appelée à être un lieu dynamique de croissance spirituelle, tout en étant un lieu d’évangélisation ouvert à tous.

Dans des termes d’aujourd’hui, on dirait que la paroisse est à la fois un lieu « de multitude » (ouvert à tous, dans le respect de chacun) et un lieu « confessant » (qui permet à chacun d’enraciner et de grandir dans sa foi personnelle).

Martin Bucer situe cette double dimension en lien avec deux dynamiques : le culte dominical et le petit groupe qui se réunit dans des maisons.

Pour Martin Bucer, le culte ne suffit pas : la communauté a besoin de penser d’autres espaces qui permettront l’échange d’idées autour de la Parole, un soutien interpersonnel vécu dans la prière et une attention bienveillante de chacun. Cet espace d’invitation et de fraternité pour le Réformateur, c’est le groupe de maison.

> Un projet pour mon Église locale… des groupes de maison

> Feuilleter "Pour accompagner ou créer des groupes de maison"

> Télécharger "Pour accompagner ou créer des groupes de maison"