L'Église protestante unie dans l'Église universelle

L'Église protestante unie de France entretient des liens multiples avec de nom­breuses Églises protestantes de par le monde, en Europe, en Afrique, en Amérique, en Asie.

De même qu'un chrétien a besoin de rencontrer d'autres chrétiens pour progresser dans sa foi et dans son témoignage, de même les Eglises aussi ont besoin des autres Eglises pour approfondir leurs convictions et les mettre en œuvre face aux défis de notre temps.

Aucune Église ne peut remplir seule sa mission, parce qu'aucune Église n'est à elle seule l'Église de Jésus-Christ. La rencontre et l'échange sont des outils essentiels au service de la mission des chrétiens et des Églises.

Les liens de l'Église protestante unie de France avec l'Église universelle sont de deux types :

Des liens bilatéraux avec des Églises luthériennes, réformées, ou unies, sur à peu près tous les continents. Ces liens consistent en des partages d'information et d'expériences, l'accueil de délégations, des visites aux synodes respectifs, l'organisation de conférences et rencontres diverses.

L'appartenance aux organisations œcuméniques internationales : le Conseil œcuménique des Églises, la Cevaa - communauté d'Églises en mission, la Conférence des Églises européennes, la Fédération luthérienne mondiale, la Communion mondiale d'Églises réformées, la Communion d'Églises protestantes en Europe, la Conférence des Églises protestantes des pays latins d'Europe. Ces organisations ont une triple fonction.

 

L'Église universelle nourrit la vie de l'Église protestante unie : elle évite le repli sur soi, elle stimule la prière d'intercession, elle renforce la fraternité par-delà les fron­tières, elle offre de nouvelles perspectives pour la réflexion et le témoignage.

En retour, l'Église protestante unie nourrit la vie de l'Église universelle. L'EPUdF partage son expérience d'Église minoritaire dans un milieu laïc et sécularisé. Elle présente sa position d'Église enracinée dans une histoire et ouverte à l'innovation. Elle rappelle la nécessité de fonder toute position sur une réflexion biblique et théo­logique.

Pour construire cette réflexion, elle défend une approche qui donne la parole aux membres de l'Église et pas seulement aux experts.

À travers l'union entre luthériens et réformés, l'Église protestante unie témoigne qu'il est possible de vivre l'unité dans la diversité et le pluralisme.