Veiller à …

Selon la Constitution, « le conseil presbytéral discerne, reconnaît et coordonne les ministères exercés par les membres de l’Eglise locale ou paroisse, au sein de celle-ci ou ailleurs en son nom. Lorsque le conseil presbytéral a discerné des ministères locaux, il lui appartient d’organiser leur reconnaissance liturgique en adaptant la liturgie mentionnée à l’article 181. » Cet article 4§5 affirme que le développement des ministères est un processus d’accompagnement, avec la reconnaissance formelle comme une étape importante.

Cette reconnaissance peut être l’occasion de :

Prier pour le développement du ministère de l’Eglise parmi les jeunes
 Présenter formellement le projet jeunesse2 et affirmer sa place au coeur du projet de vie de la paroisse

 Inviter les membres de la paroisse à prier pour et avec les jeunes
 Impliquer les jeunes dans la préparation et le déroulement de la liturgie

 

Prendre le temps de découvrir avec eux la liturgie de reconnaissance de ministère « classique »3 :

Donner la parole aux animateurs et/ou aux jeunes pour des témoignages

 


1. Lien vers texte de référence Constitution EPUdF 2014 - À venir

2. Lien vers Questions clés pour une dynamique jeunesse - À venir

3. Lien vers texte de liturgie de reconnaissance de ministère - À venir

Témoignage

«

En 2009, la troupe « Aubervilliers-Main Tendue » a été relancée. Après un bon départ, nous avons commencé avec les locaux une réflexion sur l’engagement. Nous avons désiré marquer notre soutien ainsi que celui de toute la communauté avec une certaine solennité, au cours d’un culte du dimanche matin. Ainsi nous avons mis en place un culte centré sur la réponse à l’appel de Dieu, l’engament : engagement non seulement de ces quatre jeunes chefs, mais de toute la communauté pour les soutenir. Les quatre ont participé à cette préparation, notamment en choisissant chacun le texte biblique emblématique de sa propre démarche. Nous avons élaboré un moment liturgique d’envoi, d’encouragement et de renouvellement de leur appel. Rogate, Christelle, Jasmine et Haster se sont sentis renforcés et renouvelés: ils ont organisé dans la foulée la participation d’Aubervilliers au camp du Centenaire des EEUdF. La météo n’était pas au beau fixe; le moral, si !

»

Parole de Pasteure, Foyer protestant d’Aubervilliers en 2009