Commencer la journée avec la parole biblique !

Le ciel et la terre disparaîtront, mais mes paroles ne disparaîtront jamais. 

Marc 13.31 

 

Marc 13.24-32 

« Ces jours-là, les gens souffriront beaucoup. Ensuite, le soleil ne brillera plus, la lune ne donnera plus sa lumière.

Les étoiles tomberont du ciel et les puissances qui sont dans le ciel trembleront.

Alors, on verra arriver le Fils de l’homme entouré de nuages, avec toute sa puissance et toute sa gloire.

Il enverra les anges et il rassemblera ceux qu’il a choisis, des quatre coins de la terre, d’un bout du monde à l’autre. »

La comparaison avec le figuier

« Comprenez bien la comparaison avec le figuier. Quand ses branches deviennent tendres, quand ses feuilles poussent, vous le savez, la nouvelle saison est bientôt là.

De la même façon, quand vous verrez ces choses arriver, vous devez le savoir : le Fils de l’homme sera bientôt là, il est à votre porte.

Je vous le dis, c’est la vérité : quand cela arrivera, les gens d’aujourd’hui ne seront pas tous morts.

Le ciel et la terre disparaîtront, mais mes paroles ne disparaîtront jamais. »

Personne ne sait quand le Seigneur viendra

« Mais le jour et l’heure où ces choses arriveront, personne ne les connaît : ni les anges de Dieu ni le Fils. Le Père est seul à les connaître.

Psaume 16 

Ô Dieu, quand tu es là, la joie déborde !

Poème de David. Ô Dieu, tu es mon abri, protège-moi !

Je dis au Seigneur : « Tu es mon plus grand bonheur. »

Dans ce pays, ceux qui appartiennent à Dieu sont des gens de valeur, ils me plaisent beaucoup.

Ceux qui choisissent un autre dieu souffriront de plus en plus. Faire des offrandes de sang aux faux dieux ? Jamais ! Et ma bouche ne dira même plus leur nom.

Seigneur, c’est toi que je reçois en partage, tu es la part qui me revient, ma vie est dans ta main.

La part que tu me donnes, je l’apprécie. Pour moi, c’est un cadeau magnifique.

Je remercie le Seigneur qui me conseille. Même la nuit, ma conscience me parle.

Sans cesse, je me souviens du Seigneur. Puisqu’il est près de moi, je ne tombe pas.

Alors mon cœur se réjouit, je danse de joie, mon corps est totalement en sécurité.

Non, tu ne m’abandonnes pas dans le monde des morts, tu ne laisses pas ton ami fidèle pourrir dans la tombe.

Tu me fais connaître le chemin qui conduit à la vie. Quand tu es là, la joie déborde, auprès de toi, le bonheur ne finit pas !

 

© FPF 2007 et SBF 

www.la-bible.net

La Bible : Parole de Vie