La méditation de mars

 

Méditation de Mars 2019

 

« Car le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour une multitude. »

(Marc 10,45)

 

Nous entrons dans la période du carême. Jésus a pris le chemin vers Jérusalem, le chemin vers sa passion et sa mort sur la croix. Il annonce à trois reprises sa souffrance future, mais à chaque fois les disciples montrent leur incompréhension et leur surdité. Et leurs thèmes de discussions démontrent pourquoi les disciples sont aveugles (comme nous ?!) : Après la première annonce, Pierre prend Jésus à part pour lui faire des reproches ; un messie qui n’est pas glorieux mais qui souffre ne correspond pas à son image. Quand Jésus annonce une deuxième fois son sort, les disciples se sont demandé qui parmi eux était le plus grand. La troisième annonce de sa mort s’est accompagnée de la demande des fils de Zébédée d’être assis à ses côtés dans sa gloire ; ils cherchent les meilleures places pour eux-mêmes. Ces trois discussions autour des annonces de la passion et de la mort de Jésus montrent bien que les paroles de Jésus et son enseignement ne se sont pas imprégnés en eux. Ils les ont entendus mais pas compris. Au contraire, ils ont intégré ses paroles dans leur vision du monde. Jésus donne une autre vision : « Car le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour une multitude. »  Jésus met sa vie au service de tous, il est à contre-courant. En même temps il révèle l’attitude orgueilleuse de l’homme : au lieu de se mettre au service des autres, il cherche sa propre gloire.

Le temps du carême nous permet alors d’appréhender de nouveau comment Jésus a mis sa vie au service de la multitude. 

Pasteur Ulrich WEINHOLD

Pour lire les méditations des mois précédents, rendez-vous dans la section Réflexions

 

 

Partager par mail
Publié le 26 février 2019

Commentaires

Aucun commentaire