Eglise protestante unie de France

Houilles, Sartrouville, Maisons-Laffitte

 

Commencer la journée avec la parole biblique !

Les ouvriers se mettent au travail et grâce à leur habileté, les réparations avancent. 

2 Chroniques 24.13 

 

2 Chroniques 24.1-27 

Joas devient roi à l’âge de 7 ans, et il est roi à Jérusalem pendant 40 ans. Sa mère, qui est de Berchéba, s’appelle Sibia.

Joas fait ce qui est bien aux yeux du Seigneur pendant toute la vie du prêtre Yoyada.

Celui-ci lui donne deux femmes en mariage, et avec elles, il a des fils et des filles.

Après cela, Joas décide de faire réparer le temple du Seigneur.

Il réunit les prêtres et les lévites et leur dit : « Allez dans les villes de Juda et rassemblez de l’argent auprès de tous les Israélites. Ainsi vous pourrez réparer le temple de votre Dieu chaque année. Faites cela rapidement ! » Mais les lévites font traîner les choses.

Alors le roi appelle le grand-prêtre Yoyada et lui dit : « Moïse, le serviteur du Seigneur, et l’assemblée d’Israël ont fixé un impôt pour la tente qui abrite les tablettes de l’alliance. Les lévites doivent faire payer cet impôt aux habitants de Jérusalem et aux autres Judéens. Or, tu n’as pas exigé qu’ils le fassent. Pourquoi donc ?

Athalie, cette femme mauvaise, ainsi que ses partisans ont laissé s’abîmer le temple de Dieu. De plus, ils ont utilisé tous les objets sacrés du temple pour les Baals. »

Le roi commande donc de fabriquer une caisse et de la placer à la porte du temple du Seigneur, à l’extérieur.

Ensuite, il fait annoncer ceci à Jérusalem et dans tout le royaume de Juda : « Dans le désert, Moïse, le serviteur de Dieu, a fixé un impôt pour les Israélites. Chacun doit apporter cet impôt au Seigneur. »

Tous les chefs et tout le peuple viennent apporter avec joie ce qu’ils doivent dans la caisse jusqu’à ce qu’elle soit pleine.

Quand on l’apporte aux lévites pour qu’ils contrôlent l’argent au nom du roi, ils voient qu’il y en a beaucoup. Alors ils appellent le secrétaire du roi et l’administrateur du grand-prêtre. Ces hommes prennent la caisse, la vident et la remettent à sa place. Ils agissent ainsi chaque jour et ils rassemblent des sommes importantes.

Ensuite, le roi et Yoyada donnent l’argent à ceux qui sont chargés des travaux du temple du Seigneur. Avec cet argent, ceux-ci paient des tailleurs de pierre et des ouvriers pour réparer le temple. Ils paient aussi des artisans qui savent travailler le fer et le bronze pour rendre le temple plus solide.

Les ouvriers se mettent au travail et grâce à leur habileté, les réparations avancent. Ils réparent le temple de Dieu, lui rendent ses anciennes dimensions et sa solidité.

Quand les travaux sont finis, les responsables apportent le reste de l’argent au roi et à Yoyada. Les artisans s’en servent pour fabriquer les ustensiles du temple : objets pour le service du Seigneur et pour les sacrifices complets, coupes et récipients en or et en argent. Pendant toute la vie de Yoyada, les Israélites offrent régulièrement des sacrifices complets dans le temple du Seigneur.

Joas devient infidèle à Dieu

Yoyada devient très vieux et il meurt à l’âge de 130 ans.

On l’enterre dans les tombes royales de la « Ville de David ». En effet, il a toujours bien agi pour le peuple d’Israël, en l’honneur de Dieu et de son temple.

Après la mort du prêtre Yoyada, les chefs de Juda viennent trouver Joas et s’inclinent devant lui. Le roi écoute leurs conseils.

Les Israélites abandonnent alors le temple du Seigneur, le Dieu de leurs ancêtres, ils adorent les poteaux sacrés et les faux dieux. Cette faute provoque la colère de Dieu contre Jérusalem et tout le royaume de Juda.

Ensuite, le Seigneur leur envoie des prophètes pour les convaincre de revenir vers lui, mais personne ne les écoute.

Alors l’esprit de Dieu saisit le prêtre Zakarie, fils de Yoyada. Zakarie se tient debout devant le peuple et il lui dit : « Écoutez ce que Dieu dit : “Pourquoi désobéissez-vous à mes commandements ? Vous n’y gagnerez rien ! Puisque vous m’avez abandonné, eh bien, moi aussi, je vous abandonnerai.” »

Après cela, le peuple forme un complot contre Zakarie et, sur l’ordre du roi, ils le tuent à coups de pierres dans la cour du temple du Seigneur.

Le roi Joas oublie la bonté que Yoyada, le père de Zakarie, lui a montrée. Il fait donc mourir Zakarie. Avant de mourir, celui-ci lui dit : « Que le Seigneur voie ce que tu fais et qu’il te demande des comptes ! »

Mort de Joas

Au début de l’année suivante, l’armée des Syriens vient attaquer Joas. Ils arrivent dans le royaume de Juda et à Jérusalem. Ils tuent les chefs du peuple et ils envoient toutes les richesses de guerre à leur roi à Damas.

Les Syriens ne sont pas très nombreux, mais le Seigneur livre en leur pouvoir l’armée immense des Judéens, parce que ceux-ci l’ont abandonné, lui, le Dieu de leurs ancêtres. Ils réalisent ainsi le jugement contre Joas.

Puis les Syriens s’en vont et ils le laissent gravement malade. Alors les officiers de Joas forment un complot contre lui pour venger la mort du fils du prêtre Yoyada. Ils le tuent dans son lit. On l’enterre dans la « Ville de David », mais pas dans les tombes royales.

Ceux qui ont comploté contre lui sont : Zabad, fils d’une Ammonite appelée Chiméath, et Yozabad, fils d’une Moabite appelée Chimrith.

La liste des fils de Joas, le texte des nombreuses paroles dites contre lui, le récit de la réparation du temple de Dieu, tout cela est écrit dans les « Explications du livre des Rois ». C’est son fils Amassia qui devient roi à sa place.

Psaume 61 

Mon Dieu, je voudrais habiter pour toujours dans ta maison

Chant de David, pris dans le livre du chef de chorale. Avec instruments à cordes.

Ô Dieu, écoute mon cri, sois attentif à ma prière !

Quand je suis découragé, du bout du monde, je crie vers toi. Conduis-moi sur le rocher que je ne peux atteindre.

Oui, tu es pour moi un abri, avec puissance, tu me protèges contre l’ennemi.

Je voudrais habiter pour toujours dans ta maison, me réfugier à l’ombre de tes ailes.

Toi, mon Dieu, tu écoutes mes souhaits. Tu donnes ce qu’ils désirent à ceux qui t’adorent.

Donne longue vie au roi, ajoute des années à ses années.

Qu’il gouverne pour toujours devant toi ! Que ton amour et ta fidélité le gardent !

Alors je chanterai sans cesse pour ton nom, et, jour après jour, je tiendrai mes promesses.

 

© FPF 2007 et SBF 

www.la-bible.net

La Bible : Parole de Vie