Eglise protestante unie de France

Inspection luthérienne de Paris

Synode 2017 de l'ILP

Le synode 2017 de l'Inspection Luthérienne de Paris s'est tenu les 17 et 18 novembre 2017. Lire le reportage d'Elisabeth Hausser.

Laza Nomenjanahary et les modérateurs : Christine Viviani-Blanchet et Stéphane Hervé
Laza Nomenjanahary et les modérateurs : Christine Viviani-Blanchet et
Stéphane Hervé

Il a rassemblé les délégués et responsables le vendredi 17 à l’église de la Trinité de 18h30 à 21h puis le lendemain à l’église Saint-Etienne du Perreux de 9h à 19h. Soit un nombre d’heures de travail très « honorable » qui s’est pourtant révélé insuffisant pour prendre connaissance et débattre sur les nombreux dossiers, certains en cours, déjà EPUdF, d’autres en projet.

 

Comme de juste, l’Eglise protestante unie est directement ou indirectement concernée par de nombreux points touchant l’inspection, qu’il s’agisse d’un projet de Vie, de la Mission jeunesse, du rattachement de la paroisse de Nice à la région PACCA ou de la création d’une région bi-confessionnelle.

Objectivement, vu le nombre de groupes, de commissions, de projets, qui naissent en ce moment dans l’inspection, il y a aussi un esprit de développement, une volonté d’action, une possibilité de réussite, ce que l’inspecteur Jean-Frédéric Patrzynski appelle de ses vœux quand il souhaite une église « rayonnante et ouverte ».

En ouvrant les travaux du samedi, le pasteur Béatrice Hollard-Beau dira que l’Esprit est lumière, qui montre la voie.

A Dourdan, dans le même temps, la Région parisienne réformée tient son synode et se penche sur les projets communs.

 

Marie-Estelle Lassey présente le Projet de vie
Marie-Estelle Lassey présente le Projet de vie

Projet de vie et Rédemption

Dûment installé et pourvu de modérateurs (Christine Viviani-Blanchet et le pasteur Stéphane Hervé), le synode écoute le rapport du Conseil régional, qui donne un état des paroisses, des pasteurs et des accompagnateurs – pour pallier au manque de pasteur, – situation qui persiste à Lyon et Nice. Une nouvelle longtemps espérée : les travaux de l’église de Noisy-le-Grand doivent débuter en mai 2018. Autour de ces vingt-et-un lieux de culte de l’Inspection vivent des commissions anciennes tandis que d’autres en formation jaillissent dans l’ambiance créatrice que nous vivons. La présentation des comptes par Pierre Chavel  donne un résultat excédentaire sur 2016 et permet de restaurer la trésorerie qui était déficitaire, un pas important pour l’équilibre budgétaire.

 

Le Projet de Vie présenté par le Conseil régional propose aux paroisses d’élargir leur horizon, de travailler en lien avec leurs voisines de l’Eglise unie, de mieux utiliser les moyens de communication, d’avoir des pasteurs itinérants… et de faire de la Rédemption un centre culturel et un manifeste permanent de la spiritualité luthérienne. Cela sera repris dans les paroisses et donnera lieu à débats : il faudra une structure ecclésiastique, a-t-on déjà dit.

 

 

 

Arnaud Lépine-Lassagne (Mission Jeunesse)
Arnaud Lépine-Lassagne (Mission Jeunesse)

 La Mission jeunesse MiJi a vingt ans, elle est bien vivante, initie les jeunes aux dons artistiques comme à la louange avec le pasteur Arnaud Lépine-Lassagne : elle est enthousiaste (48 voix sur 50).

 

 

La Mission intérieure est jeune à sa manière : née en 1843, elle fut créatrice de nombreux lieux de culte. Aujourd’hui, elle s’adapte, comme le fait l’Entraide luthérienne année après année avec ses actions de Carême.

Jean-Louis Stehlé (Mission intérieure)
Jean-Louis Stehlé (Mission intérieure)

 

Le travail du groupe pour la région bi-confessionnelle a été approuvée et la réflexion devrait se poursuivre jusqu’en 2020. Il en a été de même au synode réformé et cela semble la sagesse. Nous tenons à rendre hommage à la qualité de travail et à la précision du document relatif à une région unie bi-confessionnelle.

Vote
Vote

Depuis quelques années, nous célébrons ensemble la Réformation avec des représentants de l’Eglise catholique ; aujourd’hui nous souhaitons célébrer de même la veille de Pâques, 31 mars.

 

Le pasteur Béatrice Hollard-Beau pendant le culte d’installation des prédicateurs
Le pasteur Béatrice Hollard-Beau
Hélène Njankou, Emeline Daudé et Christian Ratiarison nouveaux prédicateurs
Hélène Njankou, Emeline Daudé et Christian Ratiarison
nouveaux prédicateurs

A l’issue de ce synode, l’inspecteur Jean-Frédéric Patrzynski a installé trois prédicateurs : Emeline Daudé, Hélène Njankou et Christian Ratiarison. Le pasteur Béatrice Hollard-Beau participait au culte.

 

Elisabeth Hausser  
Photos: Gérard Boniface  

Partager par mail
Publié le 03 décembre 2017

Commentaires

Aucun commentaire