Nouveau drame à ANTALAHA

NOUVEAU DRAME A ANTALAHA

 

 

Après le décès d'Alain SARREY, survenu le 15 janvier à l'hôpital de Samba­va (Nord-Est de Madagascar), c'est le fils aîné de Sahondra, Nazario, qui est décédé 12 jours plus tard des suites d'une appendicite à l'hôpital d'Antalaha, où le taux de mortalité du service de chirurgie est paraît-il épouvantable. Avec cet homme de 30 ans, père de famille dont nous avions apprécié la douceur et la généreuse bien­veillance, Sahondra perd un appui proche. Elle est évidemment effondrée, le reste de la famille également : Alain était véritablement le père de cette famille. Nous essa-yons de les accompagner au plus près et de les guider pour les démarches.


Sur le plan financier la situation est tendue. Le compte français est bloqué jusqu'au règlement de la succession bancaire (retraites, dettes, assurances-vie), mais il ne devrait pratiquement pas res­ter de capital. Compte tenu des règles de réversion et de l'existence d'une première épouse, divorcée il y a 30 ans, mais avec qui Alain a été marié 25 ans, le revenu devrait passer de 2000 à 300€/mois, ce qui peut permettre de vivre en revenant à un train de vie 100% malgache.


En attendant, le peu de liquidités disponibles est siphonné par la tradition imprescriptible des ob­sèques, qui voient rappliquer instantanément toute une foule affamée et les requins exploitant la situation. La soudure va être difficile, et nécessiter une aide.


Alain et Sahondra ayant été ou étant respectivement Président et Vice-Présidente de Ravinala, on ne peut pas passer par cette association pour collecter des dons. D'accord avec le Pasteur BELTRAMI et Sabine COUTELLE, Présidente de l'Entraide Protestante de La Ciotat, une souscrip­tion est lancée pour marquer concrètement notre solidarité avec notre amie et sa famille. Les dons collectés par l'Entraide selon les modalités indiquées par le bulletin ci-joint seront virées au compte de Sa­hondra à Antalaha. Ces dons ouvriront droit à déduction fiscale de l'impôt sur le revenu à hau­teur de 66%et dans les limites (20% des revenus) fixées par la loi.

 

Pour communiquer avec Sahondra sans coût pour personne, on peut passer par Messenger ou Whatsapp (tel +261 34 80 486 67). On peut également écrire un message sur le bulletin joint. Nous le lui transmettrons.

 

D'avance nous vous remercions

 

Chouca et Jean-Michel SAUTTER

 

 

 

 

BULLETIN DE SOUTIEN A SAHONDRA SARREY

A retourner à : JM et Ch SAUTTER, 4 chemin de Simarègre, 13600 CEYRESTE

 

 

M.Mme Nom.......................................... Prénom..................................................

Adresse................................................................................................................................

Code Postal........................................ Ville......................................................................

Téléphone..................................... Adresse Mail..............................................................

Je fais un don de ................€

Par espèces

Par chèque à l'ordre de Diaconat de l’Église Protestante

Par virement au compte Diaconat de l’Église Protestante

 

Date Signature

 

 

 

Message pour Sahondra : …........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

..............................................................................................................................................................

..............................................................................................................................................................

..............................................................................................................................................................

Article liée