Commencer la journée avec la parole biblique !

Pendant que je réfléchis à ce que je vois, un bouc arrive de l'ouest. Il se déplace très rapidement sur toute la terre. 

Daniel 8.5 

 

Daniel 8.1-27 

La troisième année où Baltazar est roi, moi, Daniel, j’ai de nouveau une vision.

Voici ce que je vois : Je suis dans la citadelle de Suse, dans la province d’Élam, au bord de la rivière Oulaï.

Pendant que je regarde, je vois un bélier qui se tient au bord de la rivière. Il a deux grandes cornes, mais celle qui a poussé la deuxième est plus grande que l’autre.

Je vois le bélier donner des coups de corne en direction de l’ouest, du nord et du sud. Aucune autre bête n’est capable de lui résister. Personne ne peut délivrer quelqu’un de son pouvoir. Il fait ce qui lui plaît et devient de plus en plus fort.

Pendant que je réfléchis à ce que je vois, un bouc arrive de l’ouest. Il se déplace très rapidement sur toute la terre. Ce bouc a une corne remarquable entre les yeux.

Il se dirige vers le bélier à deux cornes que j’ai vu au bord de la rivière. Il court vers lui de toutes ses forces.

Je le vois s’approcher du bélier. Il est en colère contre lui. Il le frappe avec violence et lui casse les deux cornes. Le bélier ne peut pas lui résister. Alors le bouc le jette par terre et l’écrase sous ses pattes. Personne ne peut délivrer le bélier de son pouvoir.

Le bouc devient de plus en plus fort. Mais au moment où sa force est la plus importante, sa grande corne se casse. À sa place, quatre autres cornes remarquables se mettent à pousser vers les quatre coins de la terre.

Une nouvelle corne sort de la plus petite des cornes du bouc. Elle grandit beaucoup vers le sud, vers l’est et vers le plus beau des pays.

Elle se dresse contre les habitants du ciel. Elle jette par terre certains d’entre eux avec plusieurs étoiles, et elle les écrase totalement.

Cette corne attaque même le chef des habitants du ciel, elle supprime le sacrifice offert chaque jour et elle rend impur le lieu saint.

Par ces actions mauvaises, le sacrifice de chaque jour tombe en son pouvoir, ainsi que les habitants du ciel. Elle détruit la vraie foi et elle réussit tout ce qu’elle fait.

Puis j’entends un ange qui parle. Un autre ange lui demande : « Les événements que cette vision annonce dureront combien de temps ? Jusqu’à quand le sacrifice de chaque jour sera-t-il supprimé ? Les actions mauvaises qui détruisent tout dureront combien de temps ? Jusqu’à quand le lieu saint et les habitants du ciel seront-ils écrasés ? »

Le premier ange lui répond : « Il faut que 2 300 soirs et matins passent d’abord. Ensuite, le lieu saint sera de nouveau utilisé. »

Explication de la deuxième vision

Moi, Daniel, je regarde cette vision et j’essaie de la comprendre. Pendant ce temps, je vois quelqu’un qui ressemble à un homme. Il vient se placer devant moi.

J’entends une voix qui vient de la rivière Oulaï. Elle crie : « Gabriel, explique à Daniel ce qu’il voit. »

Gabriel s’approche de l’endroit où je suis. J’ai très peur et je me jette à terre, le front contre le sol. Mais il me dit : « Daniel, tu n’es qu’un homme. Pourtant tu dois comprendre que cette vision concerne le moment de la fin. »

Pendant que Gabriel me parle, je m’évanouis, le front contre le sol. Il me touche et me relève.

Puis il me dit : « Je vais te faire connaître ce qui arrivera au moment fixé, quand la colère de Dieu cessera.

Le bélier à deux cornes que tu as vu représente les royaumes des Mèdes et des Perses.

Le bouc, c’est le royaume grec. La grande corne entre ses yeux représente le premier roi.

Quand cette corne a été cassée, quatre autres cornes ont poussé à sa place. Ce sont les quatre royaumes qui remplaceront le premier, mais ils ne seront pas aussi puissants que lui.

Quand ces royaumes n’existeront plus, quand les gens mauvais auront répandu toute leur méchanceté, un roi se lèvera. Il sera plein d’orgueil et très habile pour tromper les autres.

Sa puissance grandira, mais elle ne viendra pas de lui. Il détruira tout avec une grande violence, il réussira tout ce qu’il fera, il tuera des gens puissants, ainsi que le peuple qui appartient à Dieu.

Il sera très habile. C’est pourquoi il arrivera à tromper les autres. Dans son orgueil, il tuera beaucoup de gens qui se croiront en sécurité. Il se lèvera contre le plus grand de tous les chefs. À ce moment-là, il sera détruit. Pourtant, aucun homme n’agira contre lui.

Voilà l’explication véritable de ce que tu as vu au sujet des soirs et matins. Mais ne parle pas de cette vision maintenant. En effet, les événements qu’elle annonce auront lieu à une époque lointaine.

À ce moment-là, moi, Daniel, je m’évanouis et ensuite, je suis malade pendant plusieurs jours. Quand je suis guéri, je m’occupe des affaires du roi. Je suis encore troublé par cette vision, parce que je ne la comprends pas. »

Psaume 30 

Seigneur, tu m’as remis debout !

Psaume de David, pour la consécration du temple.

Seigneur, vraiment tu es grand et je te chante. Oui, tu m’as remis debout, tu n’as pas laissé mes ennemis se moquer de moi.

Seigneur mon Dieu, j’ai crié vers toi, et tu m’as guéri.

Seigneur, tu m’as fait remonter du monde des morts. Je descendais dans la tombe, mais tu m’as rendu la vie.

Chantez pour le Seigneur, vous, ses amis fidèles ! Son nom est saint, dites-lui merci.

Oui, sa colère dure peu de temps, mais sa bonté dure toute la vie. Le soir, il y a encore des pleurs, mais le matin, c’est un cri de joie.

Quand j’étais tranquille, je disais : « Je ne tomberai jamais ! »

Seigneur, tu étais bon, grâce à toi, je me sentais en sécurité. Mais tu as caché ton visage et j’ai eu très peur.

Seigneur, je fais appel à toi, je crie vers toi qui es mon Maître.

Quel intérêt pour toi si je meurs, si je descends dans la tombe ? Est-ce que les morts peuvent te dire merci ? Est-ce qu’ils peuvent raconter ta fidélité ?

Écoute-moi, Seigneur, aie pitié de moi ! Seigneur, viens à mon aide !

Tu as changé mon chant de tristesse en une danse joyeuse, tu as remplacé mon vêtement de deuil par un habit de fête.

Alors je chanterai pour toi et je ne me tairai pas, Seigneur mon Dieu, je te dirai toujours merci.

 

© FPF 2007 et SBF 

www.la-bible.net

La Bible : Parole de Vie