Culte du 14 février

Culte du 14 février

ici les textes en format PDF pour les imprimer

 

ici le message sous forme video : 

 

Voici le culte entier : 

 

Proclamation de la Grâce de Dieu

 

Pour aimer, il faut être deux

Pour discuter, il faut être trois,

Pour former une équipe, il faut être cinq ou six.

On a toujours besoin de quelqu'un.

 

Le chant s'illumine au son des voix,

la gaieté s'édifie à plusieurs,

le partage est le symbole de la communauté.

 

On a toujours besoin de quelqu'un,

 

C’est pourquoi le Seigneur vient à notre rencontre, 

Pour être notre accompagnateur. 

Le Seigneur est présent parmi nous

Le Seigneur nous rassemble

Le Seigneur nous unit

Que son amour nous habite

Que sa présence nous éclaire

Que sa parole nous fortifie

 

Louange 

DIEU d’amour et de grâce

Qui s’ouvre aux cœurs des enfants

Et même aux plus grands

Que chaque jour efface

Ma crainte d’être vivant

Que l’amour trouve place

A son tour qui passe

 

DIEU de grâce et de lumière

Qui éclaire les plus petits

Et se perd à l’infini 

Que chaque vie 

Un temps, une seconde,

Seule au monde

Trouve enfin repère

 

DIEU de lumière et de paix

Qui se pose dans nos mains

En secret sur nos chemins

Que chaque pas efface

Ma crainte du lendemain

Qu’à chaque jour qui passe  

Je te découvre si prés

                                

                         Jean Didier 

 

Chant indiqué :  118, 1.5.6.   Célébrez Dieu, rendez lui grâce ! (page 136) 

 

Volonté de Dieu 

Mes enfants, n'aimons pas en parole, avec la langue, mais en œuvre et en vérité.              1 Jean 3, 18 

 

Repentance 

Seigneur, 

comme c’est facile de donner des promesses et d’annoncer des engagements divers, 

notre liste de bonne résolutions est longue parfois, 

mais voici que nous devons avouer que nous n’arrivons pas à les tenir, 

que leur réalisation nous dépasse. 

 

C’est pourquoi nous venons vers toi, 

pour te demander de nous aider à tenir bon, 

d’aimer toi et notre prochain en actes et en vérité, 

d’aller au bout de notre conviction, 

et de réaliser ce qui était prévu … 

et ainsi de porter fruits, fruits d’amour dans ce monde. Amen 

 

Annonce du Pardon 

Gal 5, 22Mais ce que l'Esprit Saint produit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la fidélité, 23la douceur et la maîtrise de soi. La loi n'est certes pas contre de telles choses !

 

Confession de Foi 

Ensemble nous croyons que le Seigneur, notre Dieu tout-puissant,
est à la fois Transformateur et Créateur,
Dieu de la paix paternelle et de l'amour maternel,
Assemblés devant Lui avec nos supplications désespérées,
nos cœurs se remplissent d'espoir. 

Il est le Dieu de grâce qui a vu naître son Eglise
sur les rives de la Méditerranée.
Nous croyons fermement qu’il est aujourd’hui encore 

avec son Eglise qui poursuit sa croissance,
dans le monde entier, vers son âge adulte et vers l'unité complète. 

Nous constatons que cette Eglise du Christ vit encore son adolescence:
Mais nous croyons avec force qu’il nous accorde le don de la transformation.
C’est Lui qui ravive en nous un esprit de communauté.
C’est Lui qui fait de nos pensées des pensées d'amour.
C’est Lui qui nous inspire le sens de sa paix. 

Nous croyons qu’il nous donne assez de courage et de résilience pour accepter la transformation,
pour nous et pour les autres,
pour ceux qui souffrent et ceux qui les font souffrir,
pour les victimes et pour les bourreaux,
et pour tout son peuple. 

Dans un monde plein de violence et de haine,
notre Dieu nous accorde le courage de semer la paix et l'harmonie.
Dans un monde où règnent la discrimination et l'inégalité,
notre Dieu fait croître parmi nous la semence de l'unité
et il nous donne un regard assez clairvoyant
pour discerner nos divisions et les guérir.
Aujourd’hui il prépare nos cœurs, nos esprits et nos mains à récolter sa moisson.
Amen. 

Adaptation d’une prière composée pour le dimanche de l'Assemblée du COE par le groupe de jeunes stagiaires du COE

 

Prière d’Illumination

Seigneur, nous te remercions de nous avoir réunis en ta présence, 

pour nous révéler ton amour et nous soumettre à ta volonté. 

Fais taire en nous toute autre voix que la tienne. 

Et de peur que nous ne trouvions notre condamnation dans ta Parole, 

entendue sans être reçue, connue sans être aimée, 

ouvre, par ton Esprit, nos esprits et nos cœurs à ta vérité. 

Au nom de Jésus-Christ. Amen.

 

Prédication

 

1. 

Il n’y a pas  de doute 

ces dernières semaines furent les pires de toutes

avec des hauts et des bas 

et beaucoup de tracas

avec des mesures à suivre 

dans le but de survivre

avec ceux qui étaient pour et celles qui étaient contre

choisissant parfois des paroles loin d’être tendres 

avec des espoirs, suivis de déceptions 

(ce n’est pas dans l’organisation que nous sommes des champions!). 

Et ça commence à durer 

ça fait vraiment « suer ». 

Alors comment ne pas perdre la tête

après des mois sans avoir fait la fête ? 

Faisons une pause, ouvrons nos cœurs,

c’est toujours mieux que de céder à la peur.

C’est le diable qui veut qu’on pense au pire, 

mais ma foi, avec Dieu, parfois vous allez rire. 

 

2. 

Vous pensez quoi de Dieu, dites-moi, 

Il avait toutes les raisons de rester tranquille chez soi. 

Un premier coup d’œil sur la terre avant le commencement des temps 

donnait pleine vue sur le chaos et un tableau inquiétant. (Genèse 1, 2) 

La terre informe était un abîme, (Genèse 1,2) 

pas la moindre lumière pour la rendre plus intime. (Genèse 1, 3) 

C’est noir, c’est froid, tout est à l’abandon, 

Un spectacle à tourner vite les talons, 

et à fuir loin, loin d’ici. 

Mais rien de commun avec  l’image de celui, 

 qui retroussait ses manches 

et travaillait dur, à part le dimanche, (Genèse 2,2) 

qui trouvait de la vie, là où il n’y en  avait pas, 

qui avançait, pas à pas, 

distinguant, séparant mais restant à  proximité, 

faisant honneur à la diversité.  

C’est ainsi qu’Il risqua ce pari : 

« Laissons la place à plus de vie. »

C’est le diable qui veut qu’on pense au pire, 

mais ma foi, avec Dieu, finalement vous allez rire. 

 

3. 

Il osa créer l’homme à son image (Genèse 1, 26) 

pensant l’envoyer ensuite faire du jardinage 

Mais ce fut la première leçon à apprendre :

l’homme est fait pour entreprendre 

Quand tu lui dis : « fais pas ci et fais pas ça » 

c’est presque sûr que le contraire il tentera. 

Il y avait tant de bonnes choses à gouter, 

mais c’est ce qui est interdit qu’il va manger. (Genèse 2, 17 et 3, 6) 

Et le créateur doit reconnaître et accepter, 

Qu’un jour viendra où il devra laisser ses enfants s’en aller. (Genèse 3, 23) 

Et dans son amour parental 

il leur offre ce qui est fondamental : 

- Une deuxième peau pour protéger 

ceux qui affrontent la vie hors du potager. (Genèse 3, 21) 

- des conseils pour ce qu’il leur préconise (Exode 20) 

et sa fidélité malgré les erreurs qu’ils auront commises. (Psaume 103) 

- une terre pour s’installer 

et des routes pour s’en aller. (Genèse 15, 18-21)

Et Dieu s’adapte autant qu’il peut : 

Il se fait berger ou aubergiste du lieu. (Psaume 23) 

Car oui, ces hommes et ces femmes, remplis de défauts, 

Il les aime et il croit en eux au-delà des espoirs les plus beaux. 

C’est le diable qui veut qu’on pense au pire, 

mais ma foi, avec Dieu, malgré tout, vous allez rire. 

 

4. 

Ne pensez pas que la vie soit facile, 

accompagnée d’un Dieu aussi gentil. 

La vie est rude et nombreux sont les dangers

Elle était à ce prix, la liberté. 

La Bible en donne des exemples par milliards, 

et nous nous y voyons comme dans un miroir. 

Ce peuple fraichement libéré de l’esclavage

découvre une vie au désert et pénible le voyage,

au lieu d’y voir  une opportunité 

il se réfugie dans la nostalgie : 

« Ah que le temps d’autrefois était mieux, 

que veux-tu de nous, o mon Dieu !? » (Exode 16, 2)  

Comment ne pas se reconnaître  

Dans ces gens qui « râlent », en manque de bien-être ?

Il y a un an tout juste,  nombreux se plaignaient : 

« La vie est trop stressante !" et le burn-out ils craignaient. 

Depuis, nous sommes arrêtés et ralentis - certes pas tout le monde -, 

mais assez tôt on entendit cette plainte profonde : 

« Qui nous redonnera la vie d’autrefois ? » 

Celle des visites et des amis sous notre toit. 

celle des restos à 6, à 8 ou à 12, 

des sorties et pique-niques sur les pelouses,  

celle des bisous et celle des rigolades, 

aujourd’hui parfois, la vie semble fade. 

Le Dieu de la Bible entend notre plainte, 

il ouvre son cœur surtout à nos craintes, 

mais il souffle aussi son esprit de force créatrice 

pour chasser nos pensées conservatrices. (Genèse 1 et Actes 2) 

Le retour en arrière, par un chérubin est bloqué (Genèse 3, 24) 

La porte du passé reste bien fermée 

seul le chemin vers l’avenir s’ouvre à tous 

et Dieu nous encourage et doucement nous y pousse. 

Il avait déjà vu de multiples fois 

Que l’avenir réserve plus que le présent ne nous fait croire.  

C’est le diable qui veut qu’on pense au pire, 

mais ma foi, avec Dieu, de nouveau vous allez rire. 

 

5. 

Il suffit de penser à la croix et la mort, (Matthieu 27, 47) 

qui véritablement fut un terrible sort. 

Un exemple que cruauté et injustice persistent, 

espérer un changement semble surréaliste. 

Sur des hommes et des femmes, même de bonne foi, 

le ciel devient sombre, même tout à fait noir. (Matthieu 27, 46) 

Les vagues du  doute risquent d’emporter 

ce dont SA présence avait fait rêver. 

Est-ce-qu’ils se sentent « embarqués » dans le même chaos 

que la terre entière à son premier jour, au premier temps ? 

Difficile de dire pourquoi le Mal existe, 

mais pour le surmonter il y a bien des pistes. 

Et c’est ici, comme la première fois, 

que la vie reprend sa place, pas à pas. 

Désormais, la pierre tombale 

n’était en rien le point final. (Mt 28, 2) 

Alors s’ouvre même au cimetière 

un avenir sous une autre lumière. 

Les larmes sèchent, 

l’évangile on prêche, 

les disciples deviennent eux-mêmes des témoins, (Mt 28, 20) 

certains vont aller très, très loin. 

Je ne vais pas m’attarder sur l'histoire de l’église 

Il y a de quoi pleurer et de rire, quoiqu’on dise. 

C’est le diable qui veut qu’on pense au pire, 

mais ma foi, même avec Dieu, il n’est pas garanti de réussir. 

 

6. 

Il n’y a pas  de doute,

ces dernières semaines, nous avons pris de nouvelles routes, 

avec des hauts et des bas 

et beaucoup de tracas, Dans notre dos

avec des mesures à suivre 

dans le but de survivre, 

mais aussi soutenus par Celui 

qui depuis le début des temps nous suit, 

nous précède et nous entoure, 

et nous aime à notre tour. 

Il nous insuffle son esprit de vie, 

quand nous manquons parfois d’envie. 

Il nous insuffle son esprit consolateur, 

quand nous sommes pris par la peur. 

Il est le souffle du vent  

Qui, nous pousse pour oser aller de l’ avant. 

C’est le diable qui veut qu’on pense au pire, 

mais même si nous n’arrivons pas toujours à rire, osons, au moins, sourire. 

Amen 

 

 

 

Chant indiqué : 41 / 05, 1.2.  Nos coeurs te chantent (page 566) 

 

Prière d’Intercession 

Dieu de miséricorde
1. regarde notre pays, notre monde, secoués par la pandémie, 

ayant du mal à s’en sortir et pour trouver des mesures qui nous redonnent confiance. 

Envoie ton Esprit consolateur pour calmer nos angoisses et pour inspirer des nouveaux modes de vie. 

 

Dieu de miséricorde
2. regarde notre monde secoué aussi par toutes sortes de violences,

violences économiques, violences physiques et verbales , haine et diffamation, 

hier comme aujourd’hui.
Envoie ton Esprit de justice et de paix, qu’il nous guide chacun d’entre nous à être artisan de paix, à surmonter ce qui nous divise. 

 

3.
Dieu de miséricorde

L’histoire est plein d’exemples des hommes et des femmes qui savaient voir plus loin que nos différences, plus loin que la violence, plus loin que le mal de voir nos opportunités et nos capacités.
Envoie ton Esprit de force et de courage  qu’il nous aide à garder le sourire et de continuer à secourir, à vivre la fraternité et à savoir nous accueillir et aimer les uns les autres. 

 

4. Dans le silence de notre coeur nous te présentons des personnes qui nous ont fait du mal et avec qui nous avons du mal parfois. Nous prions pour eux: 

 

…. 

 

5. Dans le silence de notre coeur nous te présentons des personnes qui vont mal aujourd’hui et pour lesquels nous souhaitons intercéder : 

…….. 

 

 

Notre Père 

Notre Père qui es aux cieux, 

que ton nom soit sanctifié, 

que ton règne vienne, 

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour ;

pardonne-nous nos offenses comme 

nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. 

Ne nous laisse pas entrer en tentation 

mais délivre-nous du mal, 

car c’est à toi qu’appartiennent 

le règne, la puissance et la gloire, 

aux siècles des siècles.  Amen.

 

Bénédiction 

Tu es béni mon frère ma sœur
pour chacune de tes compassions
pour le feu de ton amour feu
pour la passion de ton cœur

Tu es béni mon frère ma sœur
pour tes gestes de tendresse
pour ton regard bienveillant
pour ton cœur sur la main

Tu es béni mon frère ma sœur
pour l’accueil de tes yeux
pour ta parole franche
et ta main tendue

Tu es béni mon frère ma sœur
pour l’espoir qui t’habite
pour le pardon donné et reçu
pour ta reconnaissance des choses simples

Tu es béni mon frère ma sœur
pour ce que tu donnes de toi
pour ce que tu reçois des autres
pour ce que tu remets à Dieu

Que cette bénédiction rayonne au-delà de toi-même !

 

Cantique :  62 / 81 (Que la grâce de Dieu ) page 1005