Réfugiés : après l'émotion, bâtir l'avenir

Nous reprenons ce titre de la Cimade pour introduire l'action du collectif CARVI

A Noël, rappelons-nous que Jésus était aussi réfugié politique

Un ange du Seigneur apparut à Joseph dans un rêve et lui dit : « Debout, prends avec toi l'enfant et sa mère et fuis en Égypte ; restes-y jusqu'à ce que je te dise de revenir. Car Hérode va rechercher l'enfant pour le faire mourir. » Joseph se leva donc, prit avec lui l'enfant et sa mère, en pleine nuit, et se réfugia en Égypte. Il y resta jusqu'à la mort d'Hérode. »

Evangile selon Matthieu ch. 2, v. 13 à 15

 

Notre conseil d’Eglise a décidé de participer au collectif CARVI qui se soucie de la situation des migrants en recherche d’asile politique et dont voici l’appel résumé de façon visuelle :

 

Si vous vous sentez concernés par ce projet :

Vous pouvez manifester votre soutien auprès du pasteur ou des conseillers et consulter le texte de l’appel.

Vous pouvez agir en soutenant des associations comme : L’Entraide, La Cimade, l’ACAT, la fondation des diaconesses de Reuilly et tant d’autres encore. 

Vous pouvez demander à être tenu au courant des actions du collectif.

Enfin dans le cas où le collectif s’engagerait dans l’accueil d’une ou plusieurs familles si vous pensez pouvoir participer, veuillez nous indiquer de quelle manière en remplissant la fiche d'information.

 

Refuge : Au XVIIème et XVIIIème siècle 200 000 français, protestants, ont fuit les persécutions dans leur pays pour trouver « refuge » ailleurs (en Hollande, en Allemagne, en Suisse…). Le Musée de Ferrières nous rappelle cette histoire.

 

Partager par mail
Publié le 05 novembre 2015