Commencer la journée avec la parole biblique !

Les filles de Selofad ont raison! Donne-leur une terre en héritage comme aux frères de leur père. 

Nombres 27.6 

 

Nombres 27.1-11 

Mala, Noa, Hogla, Milka et Tirsa sont les filles de Selofad, d’un clan de Manassé. Selofad est né de Joseph par Manassé, Makir, Galaad et Héfer.

Ces femmes se présentent devant Moïse, le prêtre Élazar, les notables et toute la communauté, à l’entrée de la tente de la rencontre. Elles disent :

« Notre père est mort dans le désert. Pourtant, il ne faisait pas partie de la bande qui s’est réunie avec Coré contre le Seigneur. Il est mort à cause de ses fautes à lui. Or, il n’avait pas de fils.

Est-ce que son nom va disparaître de son clan, simplement parce qu’il n’a pas eu de fils ? Donnez-nous donc à nous une terre en héritage, comme aux frères de notre père ! »

Moïse présente leur demande au Seigneur.

Le Seigneur lui répond :

« Les filles de Selofad ont raison ! Donne-leur une terre en héritage comme aux frères de leur père. Donne-leur l’héritage de leur père.

Ensuite, voici ce que tu diras aux Israélites : “Si un homme meurt sans avoir de fils, vous donnerez son héritage à sa fille.

S’il n’a pas de fille, vous donnerez son héritage à ses frères.

S’il n’a pas de frères, vous donnerez son héritage aux frères de son père.

Si son père n’a pas de frères, vous donnerez son héritage à son parent le plus proche dans son clan. C’est lui qui le recevra.” Ce sera pour les Israélites une règle de droit, suivant l’ordre que je te donne. »

Moïse remet sa charge à Josué

Psaume 144 

Il est heureux, le peuple qui a le Seigneur comme Dieu !

De David. Merci au Seigneur, mon solide rocher ! Il m’apprend à lutter, il me prépare au combat.

Le Seigneur est mon protecteur et mon défenseur. Il me protège avec puissance et il me libère, il est le bouclier qui m’abrite. C’est lui qui met les peuples sous mes pieds.

Seigneur, qu’est-ce que l’homme pour que tu fasses attention à lui ? Qu’est-ce qu’un être humain pour que tu penses à lui ?

L’homme n’est qu’un souffle, sa vie ressemble à une ombre qui passe.

Seigneur, abaisse ton ciel et descends, touche les montagnes, qu’elles soient couvertes de fumée !

Lance des éclairs et chasse tes ennemis de tous côtés. Envoie tes flèches, et qu’ils fuient en tous sens !

Tends-moi la main du haut du ciel, sauve-moi et délivre-moi de l’eau puissante, de la main des étrangers.

Ils mentent, ils jurent de dire la vérité, mais ils ne tiennent pas leurs promesses.

Ô Dieu, je veux te chanter un chant nouveau, jouer pour toi sur la harpe à dix cordes.

C’est toi qui donnes la victoire aux rois, c’est toi qui sauves de l’épée cruelle David, ton serviteur.

Sauve-moi, délivre-moi de la main des étrangers ! Ils mentent, ils jurent de dire la vérité, mais ils ne tiennent pas leurs promesses.

Nos fils sont comme des arbres qui ont poussé facilement depuis leur jeunesse. Nos filles ressemblent aux colonnes sculptées qui décorent les maisons des rois.

Nos greniers débordent, remplis de toutes sortes de biens. Nos moutons se multiplient mille fois, même dix mille fois dans nos champs.

Nos bœufs sont bien gras. Il n’y a pas de trous dans nos murs de défense, plus de départs en exil, on n’entend plus de cris de douleur sur nos places.

Il est heureux, le peuple qui possède tout cela, il est heureux, le peuple qui a le Seigneur comme Dieu !

 

© FPF 2007 et SBF 

www.la-bible.net

La Bible : Parole de Vie