FINANCES

Etat et Eglise : quels rapports ?

 Depuis la loi française de 1905, l’Eglise et l’Etat sont rigoureusement séparés (sauf en Alsace et Moselle).

 Cette situation d’indépendance réciproque fait que l’Eglise assume seule l’ensemble de ses charges, y compris celles de son presbytère, ses temples et autres lieux de vie.

 

Comment vit l’Eglise financièrement ?

 Aucune subvention n’est versée par l’Etat pour le fonctionnement des Eglises et les pasteurs ne sont pas rémunérés par l’Etat.

 L’Eglise ne vit que des offrandes, des dons réguliers ou occasionnels des fidèles, et des legs. Avec ces dons, l’Eglise forme et paie les pasteurs, entretient les temples, presbytères, salles, subvient aux charges, assure sa mission, auprès comme au loin, et vous permet de bénéficier des services que vous sollicitez.

 Pour tout don, merci de libeller votre chèque à l’ordre de Eglise Protestante Unie du Pays Foyen (les dons sont déductibles des impôts pour 66% de leur montant, dans la limite de 20% du revenu imposable : Loi de finances janvier 2005) et de l’envoyer à EPU du Pays Foyen 27 bd Gratiolet 33220 Sainte-Foy-la-Grande.

 

Merci à vous tous pour votre participation à la vie financière de notre Eglise. Nous comptons sur vos dons pour atteindre notre objectif de 2015 qui consiste à investir en réalisant quelques travaux nécessaires tout en réussissant à clôturer le budget positivement en fin d'année.