Actes pastoraux & Culte

 

 

 

Les actes pastoraux :

baptême Les baptêmes     La bénédiction de mariage La bénédiction de mariage   Les services funèbres Les services funèbres

 

Le culte protestant : un conte

Je vais vous raconter une petite histoire sur ce qu’on fait quand on célèbre un culte. Le culte, c’est comme une visite à un ami qu’on n’a pas vu depuis longtemps.

On va jusque chez lui. On sonne à la porte et on attend. Qu’est-ce qu’il va dire ? La musique du culte, c’est comme la sonnette à la porte d’entrée.

La porte s’ouvre, et l’ami nous accueille : « Entre ! Salut à toi ! Je suis tellement heureux de te revoir ! » C’est le début du culte, le tout début. Dieu nous dit « salut » et nous dit qu’il est heureux de nous voir. Il nous invite à entrer.

Quand on est entré, on regarde autour de nous. C’est beau ! C’est une belle maison ! La vue des fenêtres est très belle. Il y a beaucoup de tableaux et de photos sur les murs, ça nous rappelle toute une histoire. Dieu les a gardés, ces tableaux et ces photos, il se souvient de tout ! Alors on admire, et on lui dit « c’est magnifique, chez toi ! ». C’est ce qu’on appelle la louange.

Et puis on a quelque chose à lui dire, à Dieu. On est un peu gêné... On a quelque chose à lui dire, mais on n’ose pas... Mais on se lance quand même et on lui dit : « Tu sais, j’avais promis de t’écrire. Ou de venir te voir. Mais tu sais... je n’ai pas eu le temps, je n’ai pas eu l’énergie, je me suis tenu loin de toi. Peut-être que j’avais un peu peur de ta réaction... » Et on dit à Dieu « est-ce que tu m’en veux ? » Ca dans le culte, on appelle ça la confession du péché.

Alors Dieu se met à rire, et il nous dit : « mais tu seras toujours mon ami ! l’amitié, ça ne se mérite pas ! Entre nous, il y a toujours quelque chose qui compte, quoi qu’il arrive. » Dans le culte, on appelle ça l’annonce de la grâce. Ca veut dire que quoi qu’il arrive, Dieu restera notre ami.

Et puis on se met à table, et on écoute notre hôte. On écoute la Parole de Dieu. C’est très nourrissant ! C’est comme un long repas plein de saveurs incroyables, inattendues. Après, on y repense pendant la semaine. On essaie de se rappeler tous les goûts, toutes les saveurs. Ce moment-là dans le culte, ça s’appelle la prédication. Et il y a même du dessert ! C’est le « amen » à la fin de la prédication. Amen, ça veut, « oui c’est vrai », c’est comme si on disait, « oui c’est vrai, quel bon repas ! »

Ensuite, souvent, il y a un autre repas dans le culte. On partage le pain et le vin. Ca s’appelle la Sainte Cène. Au fond, c’est la même chose que la prédication. On partage avec Dieu sa Parole, son pain et son vin, tous ensemble.

Et puis après, on se réjouit tous ensemble que Dieu nous ait reçus. Ca s’appelle la confession de foi.

Enfin, on partage avec notre hôte les nouvelles de la communauté, on met un peu d’argent de côté pour que la maison de Dieu puisse accueillir beaucoup d’autres convives, et puis on se sépare sur le pas de la porte, en se disant « à bientôt » !

C’est une visite pas ordinaire... Et chaque dimanche, on peut rendre visite à Dieu et être accueillis par lui. Peut-être que vous vous sentez trop petits pour être accueillis par Dieu. Mais sa porte est toujours ouverte !