Commencer la journée avec la parole biblique !

Il est le Père plein de bonté et le Dieu qui nous encourage toujours. 

2 Corinthiens 1.3 

 

2 Corinthiens 1.1-11 

Moi, Paul, je suis apôtre du Christ Jésus parce que Dieu l’a voulu. Avec Timothée notre frère, j’écris à l’Église de Dieu qui est à Corinthe. J’écris aussi à tous ceux qui appartiennent à Dieu, et qui se trouvent dans l’Akaïe entière.

Que Dieu notre Père et le Seigneur Jésus-Christ vous bénissent et vous donnent la paix !

Paul remercie Dieu

Rendons gloire à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ ! Il est le Père plein de bonté et le Dieu qui nous encourage toujours.

Il nous donne du courage dans toutes nos souffrances. Ainsi, il nous rend capables d’encourager tous ceux qui souffrent, et nous leur donnons le courage que nous-mêmes, nous recevons de Dieu.

En effet, comme nous participons aux nombreuses souffrances du Christ, de la même façon, nous recevons beaucoup d’encouragements par le Christ.

Si nous souffrons, c’est pour vous encourager et pour que vous soyez sauvés. Si nous sommes encouragés, c’est pour vous encourager à supporter les mêmes souffrances que nous.

Nous sommes vraiment pleins de confiance quand nous pensons à vous. En effet, vous participez à nos souffrances, mais nous le savons, vous participez en même temps à l’encouragement que nous recevons.

Oui, frères et sœurs chrétiens, nous voulons vous faire connaître ceci : dans la province d’Asie, nous avons supporté de grandes souffrances. Leur poids était très lourd, il a dépassé nos forces, nous avons même cru mourir.

Nous étions sûrs d’être condamnés à mort. Ainsi, nous ne pouvions plus mettre notre confiance en nous-mêmes, nous devions mettre notre confiance en Dieu, qui réveille les morts.

C’est Dieu qui nous a délivrés de ce danger de mort et il nous délivrera encore. Oui, nous avons confiance en lui, il nous délivrera encore.

Vous aussi, vous nous aidez en priant pour nous. Ainsi, nous recevrons de Dieu des bienfaits, grâce aux prières de beaucoup de personnes. C’est pourquoi beaucoup aussi pourront remercier Dieu pour nous.

Paul change ses projets de voyage

Psaume 109 

Ô Dieu, je suis accusé faussement, ne garde pas le silence !

Psaume de David, pris dans le livre du chef de chorale. Ô Dieu, je chante ta louange, ne garde pas le silence !

Oui, des gens mauvais, des menteurs, ouvrent leur bouche contre moi, ils parlent de moi pour dire des mensonges.

Leurs paroles de haine m’entourent de tous côtés, et ils m’attaquent sans raison.

J’ai de l’amitié pour eux. En échange, ils m’accusent, mais moi, je prie pour eux.

Ils me rendent le mal pour le bien et de la haine pour mon amour.

Voici ce qu’ils disent contre moi : « Choisissons un homme mauvais pour l’attaquer, qu’un accusateur se tienne à sa droite !

Quand il sera jugé, qu’il soit condamné ! Que sa prière soit considérée comme une offense faite à Dieu !

Il ne doit pas continuer à vivre. Qu’un autre le remplace dans son travail !

Que ses fils deviennent orphelins, que sa femme devienne veuve !

Que ses fils traînent un peu partout, qu’ils deviennent des mendiants ! Qu’ils mendient loin de leurs maisons en ruine !

L’homme qui lui a prêté de l’argent, qu’il saisisse tout ce qui est à lui ! Que des étrangers prennent ce qu’il a gagné !

Personne ne doit être bon pour lui, personne ne doit avoir pitié des orphelins qu’il laisse !

Que les enfants de ses enfants disparaissent ! Qu’on ne se souvienne plus d’eux d’ici quelques années !

Qu’on rappelle au Seigneur la faute de son père et du père de son père ! Que rien n’efface les fautes de sa mère !

Que le Seigneur garde toujours le souvenir de leurs fautes, et qu’il enlève de la terre le nom de ces gens-là !

Oui, cet homme a oublié d’être bon, il a fait souffrir jusqu’à la mort un pauvre, un malheureux qui était découragé.

Il aimait beaucoup souhaiter le malheur, la malédiction est tombée sur lui. Il aimait très peu souhaiter le bonheur, la bénédiction s’est éloignée de lui !

Il a pris sur lui la malédiction comme un vêtement, elle est entrée en lui comme de l’eau, et dans son corps comme de l’huile.

Que la malédiction le couvre comme un habit, qu’elle soit toujours sur lui comme une ceinture ! »

C’est ainsi, au contraire, que le Seigneur paiera mes accusateurs, ceux qui disent du mal de moi.

Et toi, Seigneur mon DIEU, fais quelque chose pour moi, à cause de ton nom ! Ton amour me fait du bien, sauve-moi !

Je suis malheureux et pauvre, et mon cœur est blessé au fond de moi.

Ma vie passe comme l’ombre du soir, on me chasse comme une sauterelle.

J’ai jeûné longtemps, alors je ne tiens plus debout, et par manque de nourriture, je n’ai que la peau et les os.

Mes accusateurs me méprisent. Quand ils me voient, ils secouent la tête en se moquant de moi.

Viens à mon aide, Seigneur mon Dieu, par ton amour, sauve-moi !

Ces gens-là doivent le savoir : c’est toi, Seigneur, qui agis, c’est toi qui me sauves.

Ils jettent des malédictions, mais toi, tu bénis. S’ils se lèvent contre moi, ils seront couverts de honte, et ton serviteur sera plein de joie.

Que mes accusateurs perdent leur honneur, que la honte les couvre comme un vêtement !

Je veux remercier le Seigneur à haute voix, je veux chanter sa louange au milieu de la foule.

Oui, il se tient à la droite du pauvre pour le sauver de ses juges.

 

© FPF 2007 et SBF 

www.la-bible.net

La Bible : Parole de Vie