Eglise protestante unie de France

Région Inspection Paris

Carême à l'envers !

Au lieu de se demander "A quoi renoncer?" Carême à l'envers pose la question: "De quoi ai-je besoin pour vivre librement et entièrement?"

Chaque lundi pendant le Carême
nous nous rencontrerons au Temple du Foyer de l’Âme de 19h à 21h

Carême à l’envers !

avec des moments
d’écoute extérieure et intérieure,
des moments de méditation et de danse :

Chaque lundi pendant la période du Carême nous nous rencontrerons au Temple du Foyer de l’Âme de 19h à 21h pour :

Ecouter la Parole
   Où la Parole me touche-t-elle dans ma vie ?
   Que fait-elle résonner en moi ?
Méditer la Parole en silence
   Où le chemin de la passion de Jésus
   croise-t-il mon chemin de vie ?
Ecouter la Parole avec le corps
   Comment cette Parole me met-elle en
   mouvement

Penser à apporter:
Une bible et un carnet de voyage pour noter les étapes de votre chemin intérieur ;ainsi que des vêtements confortables et des chaussettes épaisses pour être à l’aise, et un petit banc de prière, si vous en avez un.
Image de couverture :Eberhard Münch< br /> « Assassiné – pourtant, ce n’est pas la fin.»
Moi, je vis, et vous aussi, vous vivrez (Jean 14,19)

Carême à l'envers ...

en suivant les étapes de Jésus :

15 février 2016:
Le départ - Qui suis-je ?

22 février2016:
Temps du désert - La décision et ses obstacles …

29 février 2016:
Ce qui porte – Avec le fils cadet risquer l’aventure de la vie !

7 mars 2016 :
A la suite de Jésus - Et si … ?!

14 mars 2016:
Réjouissez-vous – Qui suis-je ? II

21 mars 2016:
Avec le fils ainé - apprendre à vivre pleinement !

28 mars 2016:
Lundi de Pâques
Témoins de la Vie !

Carême à l’envers !?

Au lieu de renoncer … se combler !

En route
vers ce dont nous avons besoin pour
vivre librement


Il y en a qui vont
dans de lointains pèlerinages.
Ils processionnent
autour du temple
Sans entrer dans le sanctuaire.
Mais moi,
je vais en pèlerinage
Vers l’ami qui demeure en moi.

(Angelus Silesius)

Carême à l’envers !

La condition de la passion du Christ
est son entrée à Jérusalem :
de la foule enthousiasmée qui le salue, Jésus va à la rencontre du scepticisme de ses adversaires ;
de la sécurité rassurante, vers la menace mortifère.
Jésus cherche l’autre pôle de sa vie,
le « contre-pôle » de ce qu’il connaît.

Carême à l’envers invite à chercher, à la suite de la Passion du Christ, le « contre-pôle » dans nos vies et à le vivre, libéré de ce qui nous en empêcherait.

Au lieu de se demander « A quoi renoncer ? » Carême à l’envers pose la question :
« De quoi ai-je besoin pour vivre librement et entièrement ? »
Ainsi découvrir les traces de la Passion du Christ dans nos vies ...
et les exprimer par le « théâtre dansé » !

Nos réponses aussi individuelles soient-elles nous les échangerons à travers les paroles et les mouvements que l’écoute de la Parole fera surgir en nous.
Ainsi, en cours de route, naîtra, étape après étape, une chorégraphie.
Nous développerons celle-ci ensemble.
Elle se réalisera à la fin de notre itinéraire dans une mise en scène :
Notre témoignage de vie !

Carême à l'envers ...

C’est le paradoxe de la croix du Christ qu’elle permet de vivre la vie au sens le plus large et dans toute sa profondeur en y incluant le « contre-pôle » :

L’optimiste accueille aussi ce qu’il y a de noir,
tandis que la personne mélancolique s’ouvre davantage à la joie.

L’aventurier goûte à la stabilité rassurante, tandis que le prudent ose lâcher-prise.

Le silencieux prend le risque de sa parole.

Celui qui cherche à plaire expérimente de décevoir.

Celui qui est toujours au service des autres devient hôte et se laisse servir !

...

Carême à l’envers ! –
en route par le « théâtre dansé »

Envie de découvrir le projet ?
Mais vous hésitez parce que vous pensez qu’il faut savoir danser pour venir ?
Ne vous inquiétez pas, nous cheminerons selon la devise de Pina Bausch, la fondatrice du « théâtre dansé », Tanztheater :
« Ce ne sont pas les mouvements qui m’intéressent, ce qui m’intéresse c’est ce qui met les gens en mouvement. »

Le lieu:
Foyer de l’Âme, 7 Rue du pasteur Wagner, 75011 Paris.
Accès : Métro : ligne 1 Bastille ; ligne 5 : Breguet-Sabin ; ligne 8 : Chemin Vert

Contact : Claudia Heidemann


Pasteure de l’Eglise Protestante Unie de France, Inspection Luthérienne de Paris
Tel : 01 48 20 24 00 // 06 74 78 62 97

Participation aux frais : 5,- Euros par étape.

Partager par mail
Publié le 07 février 2016

Commentaires

Aucun commentaire