Eglise protestante unie de France

Région Inspection Paris

 

Commencer la journée avec la parole biblique !

Qui a de la valeur ? Ce n'est pas celui qui se félicite lui-même, c'est celui que le Seigneur félicite.  

2 Corinthiens 10.18 

 

2 Corinthiens 10.1-18 

Moi, Paul, je vous fais une demande personnelle à cause de la douceur et de la bonté du Christ. On dit que je suis timide quand je suis en face de vous, et énergique avec vous quand je suis loin !

Je vous en prie, ne m’obligez pas à être énergique quand je serai parmi vous ! Mais certains pensent que nous agissons pour des raisons humaines. Alors, oui, contre ceux-là, je veux utiliser toute mon énergie.

Nous sommes des hommes, c’est vrai, pourtant, nous ne luttons pas d’une façon humaine.

Non, les armes qui nous servent à lutter ne sont pas des armes humaines. Mais leur force vient de Dieu pour détruire tout ce qui lui résiste. Nous détruisons les façons de penser qui sont fausses.

Nous renversons tous les raisonnements que des orgueilleux opposent à la connaissance de Dieu. Nous voulons changer l’esprit des gens pour qu’ils obéissent au Christ.

Et quand votre obéissance sera parfaite, nous serons prêts à punir tout acte de désobéissance.

Regardez les choses en face ! Si quelqu’un est persuadé d’appartenir au Christ, il doit être sûr d’une chose une fois pour toutes : s’il appartient au Christ, nous aussi !

Le Seigneur nous a donné l’autorité, pour construire votre communauté, et non pour la détruire. Je suis peut-être trop fier de cela, mais je ne vais pas en avoir honte.

Je ne veux pas avoir l’air de chercher à vous faire peur par mes lettres.

En effet, certains disent : « Les lettres de Paul sont sévères et énergiques. Mais quand il est au milieu de nous, il est faible, et ce qu’il dit ne vaut rien. »

Celui qui parle ainsi, doit être sûr d’une chose : quand nous sommes absents, nous vous écrivons des lettres sévères. Quand nous serons présents, nous agirons aussi avec sévérité, il n’y aura pas de différence.

Certains pensent beaucoup de bien d’eux-mêmes, nous n’osons pas nous égaler ou nous comparer à eux. Ils se prennent eux-mêmes comme mesure pour se mesurer et se comparer aux autres. Ils sont stupides !

Mais nous, nous n’allons pas dépasser la mesure en nous vantant ! Quand Dieu nous a conduits jusqu’à vous, il a fixé des limites à notre champ d’action, et nous allons les prendre comme mesure.

Quand nous sommes allés chez vous, nous n’avons pas dépassé ces limites. Nous sommes vraiment arrivés les premiers jusqu’à vous avec la Bonne Nouvelle du Christ.

Nous ne dépassons pas la mesure en nous vantant à cause du travail des autres. Mais nous espérons une chose : votre foi fera des progrès, et nous pourrons agrandir notre champ d’action, parmi vous, mais sans dépasser les limites fixées.

Ensuite, nous annoncerons la Bonne Nouvelle dans des régions situées plus loin que chez vous. Nous ne voulons pas travailler dans le champ d’action des autres et nous vanter d’activités qu’ils ont déjà faites.

Si quelqu’un veut se vanter, qu’il se vante à cause du Seigneur.

Qui a de la valeur ? Ce n’est pas celui qui se félicite lui-même, c’est celui que le Seigneur félicite.

Psaume 131 

Comme un petit enfant devant le Seigneur

Chant de pèlerinage. De David. Seigneur, mon cœur n’est pas orgueilleux, je ne regarde pas les gens de haut. Je ne cherche pas à faire des choses extraordinaires ni des actions magnifiques qui me dépassent.

Mais je reste calme et tranquille, comme un enfant rassasié sur le sein de sa mère. Comme ce petit enfant, je suis calme et tranquille.

Israël, attends le Seigneur avec espoir, dès maintenant et pour toujours !

 

© FPF 2007 et SBF 

www.la-bible.net

La Bible : Parole de Vie