Eglise protestante unie de France

Région Inspection Paris

 

Commencer la journée avec la parole biblique !

A ton avis, est-ce qu'un pays peut être abandonné à cause de toi, est-ce qu'un rocher peut changer de place ? 

Job 18.4 

 

Job 18.1-21 

Bildad de Chouha a pris la parole en disant :

« Quand arrêterez-vous ces discours ? Soyez raisonnables, et nous pourrons parler.

Pourquoi est-ce que vous nous prenez pour des bêtes ? Nous avons l’air de gens stupides, pourquoi donc ?

« Et toi, Job, tu te déchires toi-même dans ta colère. À ton avis, est-ce qu’un pays peut être abandonné à cause de toi, est-ce qu’un rocher peut changer de place ?

« Oui, la lumière de l’homme mauvais va disparaître, la flamme de son feu ne brillera plus.

La lumière baisse dans sa maison, la lampe au-dessus de lui va s’éteindre.

« Autrefois, il marchait avec assurance, maintenant, il avance à petits pas. Et les projets qu’il fait lui font perdre l’équilibre.

Il tombe dans un filet, il emmêle ses pieds dans ses mailles.

Un piège le saisit au talon et se referme sur lui.

« Le nœud pour le prendre est caché dans la terre, le piège pour l’attraper l’attend sur le chemin.

De tous côtés, la peur tombe sur lui, et elle le suit pas à pas.

« Il était en pleine force, maintenant il connaît la faim, le malheur se tient près de lui.

Une maladie dévore sa peau, la mort va bientôt attraper ses membres.

« On l’arrache de chez lui où il vit en sécurité, et on l’emmène vers le roi du monde des morts.

Quelqu’un peut habiter dans sa maison, elle n’est plus à lui, on répand du soufre sur ce qu’il possède.

Alors, comme un arbre qui meurt, en bas, ses racines sèchent, en haut, ses branches se fanent.

« Dans le pays, les gens ne se souviennent plus de lui, ils ne disent plus son nom nulle part.

Ils le poussent de la lumière vers la nuit, ils le chassent de la terre.

« Dans son peuple, il n’a pas d’enfant pour prendre sa place, personne ne restera en vie après lui, dans toute sa famille.

Tout le monde s’étonne de ce qui lui arrive. D’est en ouest, tous tremblent de peur.

Ils disent : “Voilà tout ce qui reste de cet homme mauvais et de sa famille. Ici, c’était un endroit où on ne connaissait pas Dieu.” »

Psaume 61 

Mon Dieu, je voudrais habiter pour toujours dans ta maison

Chant de David, pris dans le livre du chef de chorale. Avec instruments à cordes.

Ô Dieu, écoute mon cri, sois attentif à ma prière !

Quand je suis découragé, du bout du monde, je crie vers toi. Conduis-moi sur le rocher que je ne peux atteindre.

Oui, tu es pour moi un abri, avec puissance, tu me protèges contre l’ennemi.

Je voudrais habiter pour toujours dans ta maison, me réfugier à l’ombre de tes ailes.

Toi, mon Dieu, tu écoutes mes souhaits. Tu donnes ce qu’ils désirent à ceux qui t’adorent.

Donne longue vie au roi, ajoute des années à ses années.

Qu’il gouverne pour toujours devant toi ! Que ton amour et ta fidélité le gardent !

Alors je chanterai sans cesse pour ton nom, et, jour après jour, je tiendrai mes promesses.

 

© FPF 2007 et SBF 

www.la-bible.net

La Bible : Parole de Vie