Méditation pour le 24 mai 2020

Message du président du Conseil Régional EPUdF Nord-Normandie pour le 24 mai 2020

MEDITATION DIMANCHE 24 MAI 2020

Actes 1/ 1 à 11 et Psaume 27

 

 

Une ultime rencontre…

Un énième repas…

Un dernier rappel…

Jésus prends soin de ses disciples jusqu’au dernier instant de son existence incarnée !

 

Encore une question…

Toujours cette envie de comprendre…

Inlassablement cette difficulté à croire…

Les disciples interrogent pour savoir, pour avoir des indices sur l’avenir !

 

Il les remet gentiment à leur place : «  Vous n’avez pas à savoir… »

Il leur rappelle que Dieu seul sait ces choses…

Il les met en attente, leur redit la mission confiée…

Jésus et ses disciples vivent en condensé trois ans d’enseignement incarné !

 

Il monte au ciel, disparaît,

Eux restent là à regarder le ciel, et sont visités,

Deux messagers, c’est un nouveau matin de vie, toujours Pâques mais avec Pentecôte en prémices !



Au lendemain de l’Ascension s’ouvre le temps d’une nouvelle attente, elle est double, l’effusion de l’Esprit et le retour du Christ. C’est le temps pour ne pas quitter Jérusalem avant celui des grands voyages, le temps de la langue du pays avant celui des langues de tous les pays, le temps de la rumination avant celui de la proclamation, le temps de laisser son regard quitter le ciel de Dieu pour retrouver la Terre des Hommes, le temps de l’Eglise de maison avant celui de l’Eglise Universelle. Et cela tendu dans une attente confiante car viendra le temps de l’Esprit, car viendra le jour du grand retour !

Effusion de l’Esprit…

Diversité des langues, risque d’incompréhension et pourtant instant de grande communion…

Retour du Christ…

Etablissement du Royaume, risque de chaos et pourtant fête du banquet éternel…

 

Au lendemain de l’Ascension les disciples chercheront-ils encore son visage dans les nuages de Jérusalem ? Au lendemain de l’Ascension les disciples vont-ils faire marche arrière enfermés dans la chambre haute de Jérusalem ? Au lendemain de l’Ascension les disciples vont-ils reprendre leurs petites querelles d’autorité ?

Au lendemain de l’Ascension les disciples se retrouvent dans la chambre haute et se mettent en prière, là ils cherchent le visage de Dieu, d’un seul cœur, comme déjà unis mystérieusement par l’Esprit promis, oui déjà unis par l’Esprit donné au soir de Pâques en ce même lieu.

 

Au lendemain de l’Ascension les disciples vivent cette quête que déjà Dieu avait conseillée au psalmiste : « Je pense à ce que tu as dit : « Cherchez mon visage !», Seigneur c’est ton visage que je cherche !»

 

Cette fois son visage a quitté le regard de celles et ceux pour qui Il est venu…

Cette fois sa présence est entrée dans la vie par la foi seule…

Cette fois sa voix s’est tue sur les chemins de Judée mais elle résonne au cœur…

 

Cette fois Il est parti…

Non dans un lieu à l’écart pour prier,

Non par un détour de chemin pour guérir,

Non vers un rivage pour appeler à le suivre,

Non sur un ânon pour vivre le don ultime de sa vie…

 

Cette fois Il est parti…

Rejoindre la droite du Père,

Préparer une place pour chacun,

Intercéder pour l’Humanité,

Envoyer avec le Père l’Esprit de Vie!

 

Il est parti mais le voilà présent au milieu de nous et en nous

aujourd’hui et jusqu’à la fin du Monde !

 

Pasteur Olivier Filhol

Partager par mail
Publié le 20 mai 2020