Eglise protestante unie de France

Région Nord-Normandie

Partage en région. Mars 2016

Les échos du Conseil régional du 12 mars 2016

Jean 16, verset 25 et suivants : Maintenant… , Aujourd’hui…  c’est la fin du discours d’adieu et Jésus évoque le présent, contrairement aux formules  « l’heure n’est pas encore venue » ou encore « l’heure est là » souvent employées, Jésus change de notion pour faire comprendre que c’est le temps de « quitter le monde », le temps de reconnaître la confession de foi des hommes, même si elle n’évitera pas les peurs et la lâcheté.

Pour les disciples, c’est le moment de reconnaître l’authenticité de la Parole de celui qui a dit maintes fois, « Je suis » (le chemin, la lumière, la vie, la vérité…). Pour Jésus, la solitude arrive et il rejoint le « Je suis » originel qui n’a besoin d’aucun  complément, l’affirmation divine du premier testament.

Jésus parle « clairement ». Son discours n’a plus besoin de comparaisons, comme si, celles-ci, jusque-là, brouillaient  le message. « Clairement » signifie qu’il n’est plus nécessaire de savoir ce que Jésus engage de salvateur pour nous puisqu’il a rejoint le Père ; il a repris sa pleine liberté de Fils de Dieu.

Nous-mêmes, dans notre témoignage ou dans notre prédication, sommes-nous clairs ou usons-nous de circonvolutions pour éviter des termes dont le sens ne nous semble peut-être plus signifier grand-chose pour nos contemporains ? Dans le monde, avons-nous besoin d’avoir recours à des comparaisons dans une visée catéchétique ou  savons-nous parler clairement, sans détour, avoir un langage « vrai ». A quel moment discernons-nous, sans voile, et affirmons-nous, sans détour, le Salut par Grâce ?

A la suite de cette méditation, le conseil a porté dans la reconnaissance et l’intercession, les situations personnelles évoquées auparavant : les naissances (Nathanaël, petit-fils de Pascal Geoffroy et Maya, petite-fille de Brigitte Rivière), les personnes souffrantes et  les familles en deuil dans nos communautés.

Le Conseil poursuit en interne le travail de réflexion pour préparer les prochains synodes : déclaration de foi, renouvellement des équipes régionales, jubilé de la Réforme, notamment. Pour faire suite aux décisions du synode 2015, l’ébauche d'un week-end de formation déjà évoqué dans le précédent « Partage en région » se poursuit et prend forme.

 

Le Conseil a évoqué la situation actuelle des églises de la région dans leur réflexion autour de la confession de foi et l’impact des renouvellements profonds des conseils presbytéraux en ce temps d’assemblées générales.

Il a aussi partagé des échos de la dernière Commission nationale des finances et fait un point financier. Le bilan est maintenant arrêté par la comptable de la région. On constate un très léger excédent (de l’ordre de 12000 euros). Ce résultat, comme dans la plupart des autres régions de l’EPUdF n’est possible que par "l’économie" réalisée sur le titre B (salaires et charges du corps pastoral), puisque tous les postes espérés et budgétés ne sont pas pourvus. La participation des AC est elle-même en baisse (moins 55000 euros).

Vous trouvez en document joint un récapitulatif des Cercles de silence qui se réunissent dans la région suite à la demande qui a été faite auprès des Associations cultuelles de la région.

Ce document est accompagné d'un message du Président du Conseil régional sur les divers visages que peut prendre l'expression "réfugié" accompagné d'échos de situations vécues dans la région.

 

Rappels importants

1/ les AC ont reçu les documents relatifs à la campagne nationale du don. Elles doivent confirmer leur participation le 21 mars AU PLUS TARD en indiquant à la trésorière régionale le nombre de plis qu’elles comptent adresser (foyers connus non contributeurs en 2014, 2015 et 2016)

2/ Les assemblées générales renouvellent leurs conseils presbytéraux. Dès que la composition des bureaux est connue, il est urgent d’adresser les listes des nouveaux conseillers et des bureaux au secrétariat régional.

3/ La prochaine commission régionale immobilière se réunit à Amiens le samedi 16 avril. Si vous avez des projets en cours, pensez à adresser les dossiers à Jean-Etienne Régniez dès maintenant, sans attendre la dernière semaine…

4/ Le secrétariat régional de l'EPUdF Nord-Normandie sera fermé du 4 au 8 avril 2016

Partager par mail
Publié le 17 mars 2016

Commentaires

Aucun commentaire