Retour sur le voyage au Liban

Impressions des jeunes après leur voyage au Liban du 7 au 13 avril.

Depuis plusieurs années, la Région Nord-Normandie de l’Église protestante unie de France soutient l’association AMEL au Liban. Christine Lacoste, responsable au collège protestant de Beyrouth, et Pierre Lacoste, son époux, pasteur de l’Église protestante française de Beyrouth, ont mis en place, depuis 2013, un programme de parrainage qui pour 300€ permet à AMEL de financer la prise en charge d’un soutien psychologique et scolaire d’un enfant réfugié pendant un an.

Afin de mieux en comprendre les enjeux, un groupe de 14 jeunes adultes de notre Eglise s’est rendu au Liban pendant dix jours pour rencontrer les acteurs locaux : associations, ONG et églises partenaires.

Nous avons pu rencontrer AMEL, "association a-politique et a-confessionnelle. En plus de l’aide à la scolarisation d’enfants en situation précaire, réfugiés syriens notamment, nous avons pu visiter les centres de l’association, ainsi que des camps de réfugiés où elle intervient.

D’un camp à l’autre, un bus circule avec du matériel et des supports scolaires, pour venir à la rencontre des enfants directement sur leurs lieux de vie. Souvent, une famille prête sa tente comme salle de classe.

Nous avons également profité de ce voyage pour rencontrer différentes églises, visiter des mosquées et tenter de comprendre la situation géopolitique complexe du pays.

De par sa situation géographique, le Liban est une terre d’accueil. Nombreux sont les peuples qui y ont trouvé refuge : Arméniens, Kurdes, Palestiniens, Syriens, etc.

Le pays se compose de 18 communautés religieuses qui jouent un rôle primordial dans l’organisation de la société (éducation, santé, aides sociales). Chaque citoyen est affilié à une communauté et en dépend pour les actes importants de sa vie relatifs au droit de la famille : état-civil, mariage, décès, divorce, succession...Tout est très différent du fonctionnement du système français où État et religion sont totalement séparés.

Nous nous sommes toujours sentis en sécurité dans le pays. L’accueil a été excellent partout où nous sommes passés. Nous vous encourageons à venir découvrir le Liban et à vous imprégner de ce cocktail culturel si riche. Le pays a besoin de se sentir soutenu, notamment les communautés chrétiennes petites en taille, mais portant des projets d’envergure dans la société."

Retrouvez le groupe de jeunes sur

Avec AMEL France parrainons un enfant :

Partager par mail
Publié le 17 avril 2019

Commentaires

Aucun commentaire