Echo de la FC du 14 mars 2015 par Mireille Richez

Quelle bonne idée d’avoir choisi la liturgie comme thème pour cette journée de formation !

Une journée bien structurée en cinq temps,

Le premier pendant lequel Olivier Filhol nous a éclairés sur le sens de la liturgie.

Pendant quelques minutes, comme une participante l’a dit lors du tour de table du débriefing, je me suis demandé aussi, si j’oserai encore faire, ce qu’il ne convient plus de dire « célébrer » le culte. Mais après une heure qui a paru durer quelques minutes, au contraire, je me suis sentie encouragée à aborder la préparation de la liturgie avec un regard nouveau et bien plus d’assurance qu’auparavant. Pour les explications et pour les encouragements tacites, merci Olivier !

Le deuxième temps, tout aussi enthousiasmant, animé par Eckart Althemüller avec beaucoup d’humour tant dans la phraséologie que dans la gestuelle, nous avons aussi appris qu’il était facile de s’adresser à la fois à un public d’adultes et à un public de jeunes, enfants ou ado, avec des moyens simples mais que nous devons soigner en église, pour ces idées et cet encouragement à croire que nous pouvons tous y parvenir, merci Eckart !

Le troisième temps, présenté en vidéo, avec  le témoignage de Rémi Drouin, qui traduit la simplicité et la force du message que nous pouvons  tous faire passer avec le support simples d’affichettes qui disent ce qui nous parle. Pour l’apparente décontraction qui nous décomplexe et la douceur du témoignage pourtant profond, merci Rémi !

Le quatrième temps, pendant lequel, en petits groupes, nous avons été mis à contribution pour proposer une liturgie ou une partie de liturgie destinée soit aux petits de l’éveil à la foi, soit aux enfants de l’école biblique, soit aux ados. Pour ce moment d’échanges, merci à chacun des participants !

Pour clôturer la journée avec le souci de prendre en considération le vécu et le ressenti de chacun, Eric George, a proposé d’entendre chacun d’entre nous qui souhaitait s’exprimer pour ajuster la prochaine journée sur un thème à définir, pourquoi pas « la cène » ? Pour ce temps d’écoute, merci Eric !

Et merci à l’équipe catéchétique de la région pour ces journées annuelles qui nous renouvellent dans un cadre accueillant !

Mireille Richez