Echo du Rassemblement interconfessionel Normand 2014

Le jeudi 08 mai 2014 de 9h30 à 17h se sont retrouvés à l’Abbaye du Bec-Hellouin, des chrétiens de diverses confessions venus des quatre coins de la Normandie autour du thème ; Chrétiens, ferments d’unité.

Dès l’arrivée, la salle de l’abbaye dédiée à la conférence – discussion s’est vite avérée petite et insuffisante à contenir l’importante affluence de participants venus vivre ce moment fraternel et œcuménique.

 Dans la matinée, l’intervenant principal, le pasteur François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France (FPF) a donné une image riche de la diversité confessionnelle et ecclésiale. L’Eglise n’est pas un bel arbre au tronc unique mais un buissonnement d’arbres comme un buisson de noisetiers dont chaque tige, chaque tronc plonge dans le riche terreau de la Parole de Dieu, pour porter mille fruits différents. 

Nous avons entendu dans ces propos, que le fait de porter et d’assumer une identité n’exclut d’aucune manière les autres identités forcement différentes dans la manière de vivre personnellement et collectivement sa foi.

 L’après midi a été marqué par le travail en atelier sur l’unité à partir de thèmes extraits du document de la Communion d’Eglises protestantes en Europe (CEPE), ancienne Communion ecclésiale de Leuenberg autour de la concorde de Leuenberg (communion de chaire et d’autel) signée et ratifiée en mars 1973 par les Eglises luthériennes, réformées, unies, vaudoises et hussites d’Europe. Dans notre atelier (Place et rôle de l’Église et des chrétiens dans la société pluraliste), le débat, bien que riche a très vite basculé sur la délicate question de la Cène réveillant d’énormes frustrations chez des personnes exclues ou se sentant exclues de la table du Seigneur.

 Nous citons ici quelques thèmes d’atelier :

 La journée s’est achevée autour d’une table ronde et d’une célébration œcuménique d’envoi.

Après les rassemblements de 2007 et 2010, le nouvel engouement autour de cette rencontre de 2014 rappelle et confirme l’intérêt des divers croyants chrétiens à dépasser les frontières confessionnelles pour cheminer main dans la main et vivre un dialogue riche autour de notre confession commune, Jésus-Christ, Bonne Nouvelle et salut du monde.

Basile Zouma