Partage en Région. Juillet 2015

En communion avec les églises qui auront retenu les textes proposés pour ce dernier dimanche de juin, la méditation propose de reconnaître la gloire de Dieu dans deux visages différents (Mc 5 : 21-43). Que de points communs (similitudes ou oppositions) dans ces deux récits emboîtés l’un dans l’autre! D’abord la vie qui quitte le corps de cette fillette de 12 ans comme le sang (synonyme de vie) s’échappe de la femme malade depuis 12 ans. Dans les deux cas, le vide s’installe. Puis le contact, subi ou créé par Jésus, malgré le risque d’impureté: la femme touche son vêtement et Jésus prend la main de la fillette pour lui parler. Cette insistance sur le « toucher » semble dire combien dans l’incarnation de la vie, tout l’être participe au relèvement. Des dissociations aussi entre la foule oppressante et l’intimité partagée par quelques témoins chez Jaïrus. Pourtant, même noyé dans la foule, Jésus rend possible un cœur à cœur libérateur. Autre paradoxe entre une foi évoquée par la demande du responsable religieux et la foi silencieuse, presque superstitieuse et qui aurait pu rester secrète de la femme.  Mais pour Jésus, ces deux manifestations de foi ont la même "valeur". La part de grâce se manifeste dans les deux cas, qu’elle soit suscitée en toute conscience, ou volée, soutirée sans reproche.

La question se pose aujourd’hui pour nous, de savoir comment annoncer l’Evangile en paroles et en actes au milieu des foules qui nous submergent et dans l'intimité des demeures où nous sommes invités.

Echos des églises locales :

Suite à la décision synodale relative à la bénédiction, le Président Olivier Filhol a reçu quelques courriers émanant de membres de l’Eglise auxquels il a répondu. A sa connaissance, 5 conseillers presbytéraux ont démissionné ce qui posera pour une AC, un problème statutaire.

Au-delà même de cette situation, le Conseil a pris connaissance des différents lieux sur lesquels la démarche de regroupement est en cours de réflexion et reste attentif à ce qu’aucun processus ne soit brusqué ou précipité. Il a également écouté les retours des rencontres réalisées ces six derniers mois, entre quelques CP et des binômes de conseillers régionaux. Un nouveau calendrier de rencontres sera établi en septembre prochain.

Echos des finances :

Michel Marcucci fait le point au terme de 5 mois d’exercice (juin étant en cours). Les contributions des AC représentent 3 mois ½ de versement sur les 5 escomptés. La situation est similaire à l’année passée. Merci à toutes les églises qui respectent le principe de la mensualisation, voire qui prennent de l’avance. Cette pratique facilite le règlement en temps et en heure des salaires et charges de nos ministres ainsi que des frais liés à la vie de la région.

Par ailleurs, le budget 2016 est en cours d’élaboration avec l’éclairage des trésoriers déjà rencontrés à Elbeuf (le 20 juin) et à rencontrer à St Quentin le 4 juillet. L’exercice 2014 génère un excédent d’environ 44 000 euros (NB, chiffre corrigé par rapport à la version papier), excédent lié notamment au non pourvoi de certains postes budgétés. Lors du Synode, il sera proposé d’affecter cette somme à la vie régionale (titres B et C). L’ambition pour 2016 serait de rendre matériellement possible le pourvoi de 29 postes, sans consommer la totalité de l’excédent cité plus haut et malgré l’extinction de l’aide exceptionnelle qu’a versée l'Union nationale pendant trois années, pour compenser les charges supplémentaires liées à l’élargissement de la région. Pour ce faire, les églises sont interrogées sur leur potentiel de participation qui pourrait se situer dans une fourchette d’augmentation de 1 à 3% par rapport à 2015. De l’engagement de chaque église locale dépendra l’essor de la région, tant en terme de desserte que de témoignage.

Parc automobile régional :

Toutes les AC qui se sont portées volontaires pour acquérir le véhicule qui leur est actuellement confié, seront interpellées pour confirmation de leur souhait. Les véhicules seront cédés gracieusement, à charge pour les AC d’assumer le contrôle technique, les frais de carte grise et de plaques minéralogiques (dans la plupart des cas).

Passage de témoin :

Au moment de prendre sa retraite, Michel Marcucci quitte la région et démissionne de son poste de conseiller régional à compter du 27 juin 2015. C’est pour nous tous l’occasion de le remercier pour toutes les années de collaboration au sein du conseil et de dévouement pour la région depuis 15 ans, et plus particulièrement depuis 2010, en tant que trésorier. Nous souhaitons à Michel une excellente retraite dans les Landes et aurons à cœur de respecter son repos. Détail pratique : le téléphone portable de Michel étant professionnel, à compter du 4 juillet au soir, il ne répondra plus !

Le Conseil a discerné, sollicité et élu Odile Sanpité pour assurer la fonction de trésorière du Conseil régional et de l’ACREPU-NN pour la fin du mandat du Conseil régional, et donc jusqu’au synode électif de novembre 2016. Consciente de la charge, mais confiante dans le soutien de tous, chacun à son niveau, Odile essaiera de remplir ce service dans un souci de collaboration étroite avec les églises.

Contacter Odile Sanpité 

Préparation du synode « Vivre en région » :

L’équipe des rapporteurs retient 4 à 5 thèmes de travail qui pourraient être travaillés isolément ou transversalement. Trois séances minimum de travail en atelier leur seront consacrées, chaque délégué pouvant participer à 2 thématiques. Les méthodes d’animation doivent encore être peaufinées. Un des enjeux de ce synode est de faire résonner les préoccupations locales pour qu’elles soient prises en compte à l’échelon régional, accompagnées, voire fédérées autour d’un projet qui peut prendre une dimension régionale.

A  noter :

la prochaine Pastorale régionale aura lieu du 26 au 28 juin 2016 en Basse-Normandie.

Le Président Olivier Filhol sera en congé du 7 août au 8 septembre

Vanessa Chantal sera en congé du 3 au 23 août

 

A chacune, à chacun, nous souhaitons un très bel été de repos, de détente, de ressourcement, sous le regard bienveillant de notre Dieu. Que nos routes soient dégagées. Que nos ciels soient ensoleillés. Que nos jardins soient arrosés. Que nos portes soient ouvertes. Que tout notre être prenne le temps de la contemplation et de la reconnaissance pour ces bons moments à partager.