le Blablaculte

Bonne pratique écologique

 
Pourquoi faire un voyage seul dans sa voiture quand on peut aller à plusieurs ? A fortiori pour se rendre au culte : on peut se renseigner auprès de ses voisins ou des personnes qui sont sur le passage pour les inviter à prendre une place dans la voiture.
 
Bien sûr utiliser une voiture au lieu de cinq, pollue cinq fois moins. L'actualité des ouragans qui ont frappés l'Asie et l’Amérique témoigne de l'importance de favoriser cette pratique. Mais au-delà de la réduction des émissions de gaz à effets de serres (qui est en soi une raison suffisante), il faut bien voir que cette pratique correspond à l'écologie de nos paroisses rurales. Pour beaucoup, se déplacer au lieu de culte (toujours différent) est aussi un frein, il faut connaître le lieu de culte, avoir une voiture, le permis et la volonté de conduire.
 
Vu de façon positive, le co-voiturage permet de favoriser les échanges entre les paroissiens. Cela peut aussi être valorisé. Pour ceux qui conduisent d'autres personnes, c'est aussi un service rendu à l'Église qui peut être reconnu dans nos temps d'intercession.
 
Pour toutes ces raisons, le conseil presbytéral a décidé que le co-voiturage serait encouragé dans la paroisse. Il sera communiqué aux personnes pouvant prendre leur voiture et aux personnes ayant besoin d'être amené de s'adresser au pasteur ou aux conseillers pour organiser les voyages.
Nicolas Geoffroy
 
Partager par mail
Publié le 29 septembre 2017

Commentaires

Aucun commentaire