Manque de Pasteurs, crise de vocations, à la grâce de Dieu !

Nous manquons de pasteurs et notre Eglise connait une crise de vocations. Dans l'attente de pasteurs, nous ferons au mieux...
A la grâce de Dieu ! 

 

En cette rentrée 2017, la situation du pourvoi des postes dans la région Ouest est tendue. Nous manquons de pasteurs. 28 pasteurs en poste alors que nous pourrions en accueillir 33. Et si nous voulions vraiment honorer l’attente des églises locales pour annoncer l’évangile, nous devrions avoir 36 pasteurs. Le problème, c’est que ces pasteurs aujourd’hui n’existent pas !

Au 1er juillet, il manquait 25 ministres dans l’Eglise Protestante Unie de France, et si nous ne faisons rien, la situation s’aggravera dans les années à venir parce que le nombre de pasteurs formés dans nos facultés de théologie est insuffisant aujourd’hui.

Notre Eglise est confrontée à une crise de vocations et nous en ressentons déjà l’effet.

 

Que nous faut-il faire ?

 

D’abord regarder la réalité en face pour faire savoir largement que nous manquons de ministres et lancer des appels autours de nous.

Ensuite, redoubler d’énergie pour s’occuper particulièrement des jeunes de nos églises qui pourraient se passionner pour la théologie et pour le ministère pastoral.

Enfin, trouver les mots, les encouragements et les moyens pour mettre en route vers le ministère pastoral des personnes qui sont déjà insérées dans la vie professionnelle mais dont les charismes et les engagements ecclésiaux nous laissent penser qu’elles pourraient être ministres de notre Eglise.

 

Ce travail de discernement et d’appel à la vocation est une urgence pour tout le peuple protestant !

 

Dans l’attente, il nous faudra faire avec les moyens que Dieu donne à notre Eglise.

Solidarité, adaptation des rythmes et des projets de vie des églises locales, travail accru des laïcs, nous ferons au mieux, dans la confiance et en remettant la vie de nos églises à la grâce de Dieu !

 

Pasteur Guillaume de Clermont
Président du conseil régional - EPUdF Ouest

 

 

Partager par mail
Publié le 01 septembre 2017