NOUVELLES DES ENFANTS D'AMEL

MARS 2018

Les enfants ont pu partager le fruit de leur travail avec M. et Mme Lacoste
à travers l'exposition de leurs bandes dessinées (Mercredi 21 mars)

La pérennité de votre soutien est précieux!

Au centre Amel de Haret Hreik, les prouesses des enfants continuent d’épater les membres de l'association. Leur enthousiasme saute aux yeux et leurs progrès ne font aucun doute ! Votre soutien nous permet de pérenniser un projet, dont l’impact est loin d’être anodin. Les difficultés scolaires des enfants représentent un obstacle à leur bien-être et à leur avenir. Celles-ci peuvent être surmontées par une prise en charge sur le long terme. C’est l’objectif qu’Amel poursuit : proposer à 150 enfants un soutien durable, de qualité et par un suivi adapté à chaque enfant.

Ce mois ci, plusieurs temps forts ont marqués la vie du centre de Haret Hreik.

Mercredi 21 mars, les enfants ont inauguré l’exposition de leurs bandes dessinées. Ils ont profité de ce moment pour mettre des mots sur le fruit de leur travail. Puisque leurs œuvres représentaient le déroulement d’une histoire que chacun avait imaginée, les enfants étaient heureux de pouvoir la raconter.
Les enfants ont également célébré la fête des mères lors d’un événement à la salle municipale de Haret Hreik.
Les enfants, leurs parents, les professeurs et de nombreux membres d’Amel étaient présents. Chaque classe a alors présenté un spectacle sur scène. Danse, chants, sketchs, récitation de poèmes… Les spectateurs étaient ravis de la prestation des enfants !

 

Grâce à une donation de 15 tablettes numériques par la Fondation Breteau, les enfants bénéficient, 45 minutes par semaine, de sessions ludiques d'apprentissage numérique. Cette initiation à l’outil numérique se fait via des jeux et
applications spécialement conçus pour ces enfants (lecture, écriture, mathématique, logique). Intégrer des éthodes innovantes d'apprentissage constitue un défi que les équipes d'Amel relèvent avec brio !

Ainsi, la maîtrise de la lecture, de l’écriture et des mathématiques se conjugue aux activités récréatives pour offrir aux enfants une diversité d’apprentissages. La rigueur et la discipline nécessaires à la préparation d’un spectacle se
retrouvent par exemple dans l’apprentissage des fondamentaux. Nous croyons à cette complémentarité et faisons le maximum pour maintenir cette pluralité d'activités dans le soutien apporté aux enfants.

L’éducation est un investissement dans l’avenir de cette génération. La continuité dans le soutien scolaire est un facteur clé. C’est pourquoi nous tenons à vous remercier chaleureusement. Votre générosité nous permet de développer nos activités sur le long terme, et donc, à ces enfants de progresser.

La situation des réfugiés syriens au Liban - Mars 2018
Plus de 80% des réfugiés au Liban sont des femmes et des enfants. 30% vivent dans des quartiers urbains défavorisés et, dans certaines régions, la proportion de réfugiés vivant dans des camps informels atteint 50%.178 000 enfants réfugiés syriens de moins de 5 ans vivent au Liban. Ces enfants souffrent de nombreux problèmes, affectant notamment leur santé et leur bien-être psycho-social.
L’endettement est un fléau destructeur pour ces populations, qui n’ont plus le choix d’emprunter de l’argent pour survivre. La dette moyenne d’une famille syrienne est de 798 dollars.

 

Partager par mail
Publié le 23 avril 2018

Commentaires

Aucun commentaire