Quels engagements pour les volontaires du Défap ?

Arrivés au Défap par des parcours différents, destinés à partir dans divers pays sur plusieurs types de missions, dans quelles valeurs communes les futurs envoyés se reconnaissent-ils ?

C'est cette thématique sur laquelle ils ont été amenés à travailler le mardi 10 juillet, deuxième jour de la session de formation 2018, à travers l'analyse de plusieurs chartes encadrant les envois de volontaires dont le Défap est signataire. Objectif de l'exercice : trouver leur propre charte, qui reflète la base commune de leur engagement.
 
Travaux de groupes sur les dispositifs d'envoi des volontaires internationaux © Défap

Mardi 10 juillet, 9h30 : la session de formation des futurs envoyés en est à son deuxième jour. Divisés en quatre groupes, certains dans la chapelle, d'autres répartis en divers lieux du 102 boulevard Arago comme le Salon rouge ou le jardin, les participants travaillent sur plusieurs textes encadrant les envois de volontaires - textes dont le Défap est signataire. Pour les uns, c'est la charte «VIES» de France Volontaires (la «Charte des volontariats internationaux d'échange et de solidarité»). Elle a été lancée lors du Salon des Solidarités, en juin 2014, par Annick Girardin, Secrétaire d'État au Développement et à la Francophonie. Pour un autre groupe, c'est un exemplaire de la «Charte des associations de volontariat de solidarité internationale», un texte de 2009. Il est demandé à tous les participants, dans un premier temps, de repérer des mots clés, révélateurs de l'esprit de chaque charte. De manière à confronter ensuite les travaux des divers groupes pour permettre aux futurs envoyés du Défap de trouver les valeurs qui les réunissent.

 

Lire la suite sur le site du Défap

Partager par mail
Publié le 16 août 2018

Commentaires

Aucun commentaire