Synode de Saintes - 18, 19, 20 novembre 2016

Synode de Saintes - 18, 19, 20 novembre 2016

Un peu d'histoire

L’Eglise Protestante Unie de Saintes-Sud Saintonge existe depuis presque cinq siècles. Riche de son histoire, elle veut continuer à témoigner de l’Evangile et des valeurs qui furent celles de ses fondateurs. Les protestants ont été nombreux, en Saintonge. Après 1570, pendant la sombre période de guerres de religion, ils seront proscrits. Bernard Palissy jouera un rôle important dans l’essor de la paroisse saintaise, refusant d’abjurer sa foi, il sera embastillé et mourra emprisonné.

Après la promulgation de l’Edit de Nantes, en 1598, les réformés profitent de la paix retrouvée et construisent des temples .A la révocation ,en 1685, l’effectif des huguenots est estimé à 3000 personnes soit environ ¼ de la population saintaise . Puis, de nouveau, c’est la clandestinité, 100 familles quittent Saintes. Et le temple est détruit.

Avec le concordat de 1802, la ville accorde une salle municipale pour en faire un lieu de culte. Saintes connaîtra une période de réveil religieux, la communauté protestante décidera de construire un temple, 2 cours Reverseaux qui sera inauguré le 27 février 1906.

En 2012, Confessions Luthérienne et Réformée se réuniront pour devenir, l’Eglise Protestante Unie de France :EPUdF

 

La réalité de l'Eglise Protestante de Saintes - Sud Saintonge

La paroisse de Saintes devenue Eglise Protestante Unie de Saintes-Sud Saintonge compte 7 temples. Le Pasteur Edina PulaÏ intervient donc sur un vaste territoire pour annoncer l’évangile.

Concrètement, notre Église locale, ou paroisse, est responsable de sa vie et de ses orientations. Elle est dirigée par un « conseil presbytéral » élu tous les 4 ans par l’assemblée générale de l ‘association cultuelle. Le ministre (pasteur), nommé par le conseil, en est membre de droit. En 2015, l’association cultuelle comptait 92 membres adhérents. 340 personnes fréquentent notre paroisse.

Les activités proposées sont diverses et variées. Il faut distinguer les temps forts en rapport avec la vie spirituelle cultes dominicaux, actes pastoraux (baptêmes, confirmations ..) formations liturgiques ( ateliers bibliques , groupes œcuménique…)catéchèse des enfants et adolescents et les temps de convivialité essentiels pour la vie de la communauté : journées festives, visites, groupes de chant ..

Une association culturelle « les amis du temple » organise expositions, conférences et concert.

 

Le Synode Régional

Les 18 ,19 et 20 novembre 2016, l’Eglise Locale de Saintes Sud-Saintonge accueillera le synode annuel de la Région Ouest de L’Eglise Protestante Unie de France , fruit de l’union entre l’Eglise Réformée et l’Eglise Evangélique Luthérienne de France.

Il se tiendra dans les locaux de la Caisse régionale du Crédit Agricole, 18 Bd Guillet Maillet à Saintes.

Dans la Région Ouest , L’Eglise Protestante Unie de France regroupe actuellement une cinquantaine d’Eglises Locales (paroisses) ¾de la Bretagne au Centre et des Pays de la Loire au Limousin et à la région Poitou-Charentes ¾mais aussi des associations, mouvements et institutions proches de l’Eglise Protestante Unie.

L’Eglise Protestante Unie de France est fondée sur une organisation reposant sur des assemblées et des conseils élus. Le synode régional, qui réunit cent quarante personnes environ, est en quelque sorte l’assemblée générale de la Région. Il débat des questions statutaires :comptes et budget, pourvoi et répartition des postes pastoraux etc. Il est également appelé à se prononcer sur des questions plus larges. Cette année, notre synode régional étudiera un nouveau projet de « déclaration de foi »de l’Eglise Protestante Unie de France afin d’émettre un avis en vue du synode national de notre Eglise.

Un Culte solennel clôturera le synode le dimanche 20 novembre à 14h30 au temple, 2 Cours Reverseaux à Saintes.

 

Au programme du Synode Régional

Cette année, le synode régional aura plusieurs enjeux :

  • Le travail sur un nouveau projet de déclaration de foi pour l’Eglise Protestante Unie de France. C’est à dire l’élaboration d’un texte permettant d’exprimer dans un langage simple les convictions des protestants Luthéro-réformés en France.
  • Définir des orientations pour la vie des églises locales de la région ouest dans les 4 prochaines années.
  • L’Election d’un nouveau conseil régional. Le conseil régional est une instance collégiale de 14 membres constitué de laïcs et de pasteurs, chargés de ‘gouverner’ la région entre deux sessions d’un synode régional. Pour information, la pasteure Edina Pulaï est pressentie pour entrer dans ce conseil régional.