Eglise protestante unie de France

Région Parisienne

Le 20 avril une journée autour du témoignage

Le BAC du témoignage, organisé par la Cellule régionale de Formation.
Le pasteur Christian Tanon nous en dit plus…Pourquoi une « formation au témoignage » ?Cette journée s’adresse à ceux qui, dans nos Églises locales, veulent témoigner de ce qu’ils croient mais ne savent pas comment s’y prendre. Il ne s’agit pas du témoignage du haut de la chaire, ou lors d’une prise de parole en public, mais dans la vie quotidienne : comment partager sa foi avec son collègue de travail, son petit-fils de 6 ans, ou la voisine de palier ? Il faut reconnaître que nous avons toutes sortes de réticences dans ce domaine : dire sa foi, n’est-ce pas manquer de pudeur, imposer une vérité à l’autre ou s’exposer à la critique ? Ma foi n’est-elle pas trop petite ? Il s’agit d’aider les participants à répondre aux questions suivantes : comment dire ce que je crois sans imposer mes croyances à l’autre ? Comment surmonter mes réticences à partager un trésor que j’ai reçu ? Sur quels repères m’appuyer pour témoigner dans différentes situations ?Pourquoi proposer une telle formation aujourd’hui, au moment de la création de l’Église protestante unie ?Cette formation fait partie intégrante de la démarche « Écoute, Dieu nous parle… qui vise à faire de l’Église protestante unie une Eglise de témoins. Le témoignage est au cœur de la mission de l’Église. Chaque communauté, petite ou grande, en ville ou à la campagne, est appelée à rayonner de l’Évangile dans son environnement. Ce rayonnement ne se fait pas seulement par la participation au culte ou des études bibliques, mais aussi par la manière dont ses membres rendent compte de leur foi dans la vie de tous les jours, que ce soit par le faire, le dire, ou la manière d’être, qui vont d’ailleurs ensemble. Si notre Église devient « unie », ce n’est pas simplement pour mutualiser les moyens, c’est d’abord et avant tout pour mieux attester au monde de ce qui fait notre force et notre raison d’être : la bonne nouvelle de Jésus Christ. Le témoignage au quotidien en est l’un des vecteurs.Comment se déroule cette journée ?Il s’agit d’explorer toutes les questions autour du témoignage, les réticences, les joies aussi, en s’appuyant sur des textes bibliques, et en distinguant témoignage et prosélytisme (au mauvais sens du terme). L’après-midi est consacrée à des exercices pratiques. L’École du Témoignage propose des mises en situation : deux collègues de travail à la cafeteria, où la discussion s’engage sur le sens de la croix huguenote que porte l’un d’eux. Ou bien un papy avec son petit-fils de 10 ans qui lui pose des questions sur Dieu… À l’issue de la journée, chacun pourra repartir avec plus d’audace pour partager sa foi, et des idées pour prolonger ce type de partage dans sa paroisse.Ne faut-il pas avoir une grande foi pour pouvoir témoigner ?Il est vrai qu’on ne peut pas témoigner de ce que l’on n’a pas vu ou reçu. Mais la foi est un chemin, et les premiers pas sont déjà des trésors reçus que l’on peut partager. Le témoignage n’exclut pas l’expression du doute. Se dire simplement « en recherche », c’est déjà témoigner. Il importe plus à un non croyant de savoir qu’une autre personne se pose aussi toutes sortes de questions, que d’écouter un chrétien convaincu. Ne sommes-nous pas tous en recherche ? Lorsque Jésus envoie ses disciples en mission, peut-être certain avaient-ils des doutes ?En outre, témoigner m’aide personnellement à faire mon chemin de foi. À chaque fois que je témoigne, j’apprends quelque chose sur moi-même, je clarifie pour moi-même le sens de l’appel auquel j’ai répondu. Je fais aussi effort de mémoire ; en désensablant les trésors que Dieu m’a donnés au fil des années, je consolide l’ossature de ma foi, la rendant plus apte à traverser les épreuves de la vie… Pour conclure, comment définir le témoignage ? B.A.C. : Bref, plein d’Allégresse et centré sur le Christ.Propos recueillis par Christine LeisPour participer inscrivez-vous à la journée du 20 avril de 10h à 17h, au temple de Paris – La Rencontre, 17 rue des Petits-Hôtels 75010 Paris. Contact : christiantanon@gmail.com pour recevoir le programme et/ou s’inscrire.
Partager par mail
Publié le 10 avril 2013

Commentaires

Aucun commentaire